Rouge – Tome 2 : La montagne d’Abranas, Muriel Ferwerda (Marathon Editions)

L’automne commence à envahir la place. Issalis, la reine, est enceinte et interdite de monter à cheval. Elle a hâte que cela finisse pour qu’elle puisse se déplacer comme elle le souhaite. Jancenelle, la doula, a fourni de nombreux conseils pour faire patienter la grossesse, mais aussi la permettre lorsqu’elle est devenue souhaitée grâce aux 4 lunes de la Terre d’Escalon. Issalis se déplace dans le château, jusqu’en haut d’une tour, où elle trouve son mari. Darien, le roi, aime réfléchir juste après l’aube, en ce lieu éloigné et si proche. Un servant les avertit que Lalaï, la sœur de la reine, et un ours viennent de se présenter aux portes. Le théocorne, l’ours brun magique, se trouve être en réalité Jin le rouge, leur père, prisonnier dans ce corps d’animal. Lalaï a maintenant 13 ans.

Nastorg, l’un des frères de Raffanel et dirigeant d’une meute de loups, est accusé par les humains d’attaques des brebis et des personnes qui se sont éloignées du village. Le magicien pense, avec son frère, que Darakchan est de retour et qu’il tente à nouveau d’ouvrir le portail. Issalis espère que cela n’est pas possible. La dernière fois, il a failli tuer toutes les personnes qu’elle aime. Son mari organise un conseil de guerre en urgence, pour organiser dès à présent la défense de la Terre d’Escalon. Issalis pourra difficilement aider avec sa grossesse, contrairement à la dernière fois. Le château risque de tomber. Les elfes et les humains s’allient à nouveau afin de régler à nouveau, et cette fois, définitivement le problème avec les gobelins.

Muriel Ferwerda partage son roman en famille, avant de le diffuser à sa maison d’édition et au public. Les retours et les envoûtements font toujours plaisir. Marathon Editions compte parmi les petites maisons d’édition française, mais avec une grande chaleur. N’hésitez pas à découvrir leur catalogue, j’aime souvent m’y arrêter aussi. Ce second tome ferme l’aventure de la Terre d’Escalon. Le roman commence directement alors n’hésitez pas à faire une séance de rattrapage du premier tome pour vous remémorer (mon article est par ici). Ce tome est assez court mais intense. Vous voyagez avec les personnages, vers tous les points cardinaux d’Escalon. Lalaï et Issalis n’ont plus de secrets pour vous. J’espère retrouver la plume de Muriel Ferwerda bientôt, dans la jeunesse, dans le fantastique ou un autre genre. Ces mots permettent l’évasion et le sentiment du voyage (sans bouger de son fauteuil et/ou de la couette).

Où trouver ce livre ?

Amazon
Fnac
Librairies indépendantes (non disponible)
Place des libraires

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.