Eve, Le prof de l’être (IS Edition)

chronique Eve Le prof de l’être IS Edition service presse simplement littérature polar banner

A base de fiction policière et de réflexion sur la célébrité, le prof de l’être vous interroge sur vos propres sentiments.

Eve, l’intelligence

Eve était une jeune fille très intelligente, et plus mature que les enfants de son âge. Elle n’était pas juste bonne dans quelques matières au collège, mais dans toutes, et avec un caractère bien ancrée en elle. Si les autres élèves venaient l’embêter, elle les envoyait paître de la manière la plus indélicate possible.

Daniel Merton est un professeur de lettres au collège. Il a bien conscience qu’il n’est qu’un prof de province parmi tant d’autres, mais il espère toujours pouvoir marquer sa célébrité pour la postérité. Il pense l’avoir trouvé avec Eve. Lui qui connaît sa famille depuis si longtemps. Lors des cours, il encourage Eve à lire ces rédactions pour les partager avec les autres. A l’extérieur, il engage plusieurs débats avec elle afin d’améliorer sa plume pour l’avenir. Il va même jusqu’à l’inscrire dans un prix littéraire.

Pourtant, tout ceci n’est plus que passé. Car aujourd’hui marque le jour où la gendarmerie s’est introduit dans l’établissement afin de s’entretenir avec le principal et annoncer le décès d’Eve, disparue depuis plusieurs jours. Daniel Merton ne peut pas laisser faire. Il a besoin de savoir : comment ? Pourquoi ? Qui ? Surtout, qui a pu oser t’assassiner ? La liste des suspects semble bien courte vu les circonstances. Eve a été assassinée comme son héroïne dans le livre qu’elle est en train d’écrire.

chronique Eve Le prof de l’être IS Edition service presse simplement littérature polar

Eve, la maturité

Le prof de l’être a pris ses fonctions sur les réseaux sociaux depuis 2015. Il exerce, avec dérision, et communique avec des traits d’humour les diverses aventures et mésaventures du métier de professeur, et aussi de ces élèves, mais le plus souvent il s’agit de lui-même.

IS Edition est une maison d’édition familiale marseillaise qui mérite d’être connue. Je pense que ce roman aurait eu sa place dans la rentrée littérature, mais il est vrai que se faire sa place parmi plus 500 livres et les groupes de maisons d’éditions n’auraient pas été facile. D’autant plus que la question de la nécessité se pose également. Il y a un point dont j’ai des difficultés à comprendre : pourquoi est-ce que la gendarmerie informe le collège qu’Eve a fugué et est décédée alors qu’elle n’est plus élève dans l’établissement ? Je comprends que Daniel soit mis au courant, du fait de ces liens avec la famille, mais pas le collège. C’est le seul point qui me gêne et qui n’a pas d’incidences sur le roman en lui-même. La plume du prof de l’être est littéraire et pleine de passions. Le roman est assez court (il fait moins de 120 pages), mais tous les moments sont envoûtants et émouvants, c’est ce qui vous donnera à la fois envie d’avancer et de prendre votre temps dans votre lecture.

Publicités

L’utopie des fous, Anthony Boucard (IS Edition)

chronique L’utopie des fous Anthony Boucard IS Edition service presse simplement littérature banner

Auprès de Tours, un foyer de personnes en difficulté est ouvert depuis de nombreuses années. Ces personnes ont tissés des liens entre eux qui semblent indestructibles, et pourtant…

Le foyer

Marius est un homme âgé de soixante-quinze ans. Il se souvient vivre au foyer depuis plus de 45 ans maintenant, mais rien n’a vraiment changé ici. Sa jambe le perturbe de temps à autre, mais rien de méchant, il continue à se déplacer seul et sans canne. Sa fierté n’en est que plus importante. Chaque jour, il rejoint sa camarade de toujours – Jeanne – et se promène avec elle dans le parc pour vivre leur amour de plusieurs décennies. Marius se doit de réexpliquer tous les jours à Jeanne leurs liens, elle qui perd la mémoire toutes les vingt minutes, alors qu’ils se connaissent depuis la seconde guerre mondiale.

Angèle est infirmière au foyer depuis plus de 35 années. Elle a toujours connu les deux acolytes ensemble, eux deux et les autres patients dont la folie et la vieillesse dépendent de chacun. Sa vie, elle préfère la vivre dans ces murs que n’importe où ailleurs : Angèle demeure avec son mari qu’elle n’aime pas. L’infirmière apprend l’information que le cancer de Jeanne s’est généralisé et qu’il ne lui reste plus que quelques semaines à vivre tout au plus. La réunion avec ces collègues à ce propos ne s’oriente pas vers l’humanité, mais comment faire en sorte Jeanne prenne son nouveau traitement plus lourd sans qu’elle ne s’en rende compte et que ses camarades du foyer ne s’en aperçoivent jamais. Après tant d’années, Angèle craque face à cette dérision et au détour d’une conversation dont le sujet interdit avec Marius, lui fournit une paire de ciseaux.

chronique L’utopie des fous Anthony Boucard IS Edition service presse simplement littérature

Le directeur

Après plus de dix ans en tant qu’éducateur, Anthony Boucard a tenté le coup et est devenu artisan depuis maintenant plus de treize années. Toutefois, il reste inspiré par l’assistance familiale où il a repris une mission. L’utopie des fous est son second roman, son premier est L’associé du chaos chez les éditions Astria.

Au départ, je dois avouer que je n’étais pas très inspirée par le sujet et puis, je me suis dit que la maison d’édition IS me laisse toujours le choix. Il faut parfois savoir se laisser tenter avec des lectures que l’on ne prendrait pas, plus par habitudes que par intérêts. L’écriture est très fluide, facile à lire et très impactant d’un point de vue sentimental. La plume d’Anthony Boucard est comme une poésie lyrique qui vous serait énoncée par le conteur de la ville.

La saga des sabots de Vénus Tome 1 – La conquête, Bernard Nilles (Librinova)

chronique La saga des sabots de Vénus Tome 1 La conquête Bernard Nilles Librinova littérature banner

A son adolescence, Julien s’apprête à découvrir le sexe opposé et l’esprit féminin. Quelques années plus tard, Julien est marié à Sabine aussi ouverte que lui.

Vénus

Platon voyait la vie comme un état perpétuel avec différentes étapes. La vie était inoculée par la terre. La mort des uns construisait la régénérescence et permettait la naissance. Les étreintes entre personnes n’étaient que pour le plaisir de chacun, y compris entre personnes du même sexe. Epicure, quant à elle, prône la satisfaction avant tout, qu’elle soit en terme de sexualité ou non. Le but est de se faire plaisir à chaque fois que cela est possible, et avant que cela ne soit plus possible.

Armand n’a de cesse de réaliser sa vie (professionnelle et personnelle) en réussissant à décrocher des contrats ou en parvenant à conquérir une personne de la gente féminine pour une soirée. Julien, son meilleur ami, lui fait alors prendre conscience qu’il ressent du plaisir uniquement lorsqu’il est en chasse (après un contrat ou une femme) du fait de l’action en cours et non, lorsqu’il a réussi puisqu’il n’agit plus. Julien et Sabine est un couple envié de leurs amis. Leur liberté d’esprit leur permet de dissocier leur amour de leur sexualité, ce qui continue de les rendre joie même après vingt ans ensemble. Comment Julien a-t-il réussi à construire cette relation dans la société élitiste où nous vivons ?

chronique La saga des sabots de Vénus Tome 1 La conquête Bernard Nilles Librinova littérature

Les sabots

Bernard Nilles a fait des études en ingénierie et terminera directeur de cabinet en conseils. L’auteur n’en est pas à sa première publication. Vous pourrez le retrouver chez Books On Demand avec En plongeant dasn l’univers de ma mémoire ou Un risque mortel, mais aussi chez Edilivre avec Le labyrinthe.

Je suis quasi certaine que vous avez déjà rencontré le service Librinova. Il permet aux autoéditeurs la possibilité d’une publication. Ce roman, ou essai philosophique, est voluptueux, original et à contre-courant de notre société. C’est pourquoi, si vous souhaitez l’aborder, il faut avant tout que vous vous posez en tant que personne ouverte d’esprit et prête à revoir la conception de l’amour et les relations. Ce roman vous mènera inévitablement à revoir vos relations passées et actuelles, voire future.

Pique-nique Babelio 2018

Lifestyle life livre Babelio pique-nique 2018 Arrivée

Ce weekend avait lieu le pique-nique annuel de Babelio, et je peux vous dire qu’il y avait beaucoup (mais alors beaucoup) de monde.

Le pique-nique, c’est le moment de partager, d’échanger et de construire de nouvelles relations. On parle nourriture et livres : le genre, l’édition, les auteurs préférés, etc.

Babelio organise deux sessions de quiz sur les livres et la culture générale (concernant les livres). C’est l’occasion de vous démarquer, de faire équipe (avec des personnes que vous ne connaissez peut être pas) et de gagner des goodies si vous remportez le quiz.

Babelio nous permet d’apporter votre livre préféré et d’y ajouter un petit mot. Je ne sais plus le livre que j’ai emballé. J’ai obtenu le livre : Sibir : Moscou – Vladivostok par Danièle Sallenave. Je ne connais pas du tout et je verrais ce que cela donnera.

Lifestyle life livre Babelio pique-nique 2018 sibir

Le pique-nique de Babelio, c’est aussi pour accéder à la rentrée littéraire : La générosité de la sirène par Denis Johnson chez Christian Bourgeois. Je ne sais pas s’il s’agit de la couverture définitive. Je dois dire que je ne connais pas cette maison d’édition mais j’ai hâte de découvrir.

Lifestyle life livre Babelio pique-nique 2018 la générosité de la sirène

Goodbye money money, Thibaut Blondel

chronique Goodbye money money Thibaut Blondel simplement littérature banner

Après La casa de Papel, la saga des Ocean’s eleven, Thibaut Blondel imagine un casse dans un monde futuriste.

Money pour principe

La World International Bank vient de tomber. Elle a été attaquée et n’a aucune victime, sans arme, sans technologie et sans pouvoir surnaturel. Tous les journalistes sont présents sur place afin de reporter l’affaire, mais ils ne savent pas qu’ils ont cinq jours de retard. Pour l’instant, ils n’ont pas grand-chose à se mettre sous la dent. Et moi, Frank Wings, je n’ai pas réussi à arrêter toute cette machination.

Quelques jours auparavant, Alyson Spenser est venue me voir à mon bureau. La commissaire qui m’a renvoyée a besoin de mon aide. Elle souhaitait retrouver la trace d’Etan Bendoll, âgé de 27 ans, n’ayant aucune addiction et étant non traçable. En ce jour où le premier robot sous forme humanoïde reçoit une nationalité, je vote pour remettre cette affaire aux mains de la chance.

chronique Goodbye money money Thibaut Blondel simplement littérature

Money pour toujours

Thibaut Blondel a un humour débordant et ses romans retracent sa liberté et sa joie de vivre. Deux de ses romans sont déjà publiés : Maelström Exotique et Royal Au Bar, aux éditions Léo Scheer. Ce roman est le troisième qu’il écrit. L’auteur a décidé de tenter l’autoédition et de découvrir ce nouveau mode de publication.

L’auteur a reçu le soutien de deux maisons d’édition pour publier ce roman. Toutefois, il a préféré le publier en autoédition, pour garder un maximum de liberté dans ses écrits. L’histoire n’est pas sans rappeler la série télévisée de Netflix : La casa de papel. Pourtant le romancier fait preuve d’originalité et nous assure avoir écrit son roman avant la sortie de la série, mais là n’est pas le débat. L’auteur fait de nombreuses références et vous aide à élargir votre vocabulaire.

Un secret halo de rose, Léonnic Asurgi (Premedit)

chronique Un secret halo de rose Léonnic Asurgi Premedit littérature banner

 

Ronan a peur que son inspiration soit partie définitivement. Alors il cherche par tous les moyens de la retrouver, même si celle-ci doit endommager la patience des autres.

Le secret polarisé

Ronan est un écrivain désespéré. Il va chez un psychologue pour tenter de résoudre son complexe de la page blanche depuis un an mais, sans effet escompté jusque-là. Georges Goulien, son psy, craque parce qu’il en marre d’entendre son patient se plaindre. Le médecin spécialisé le renvoie et lui recommande de partir. Grand littéraire, Ronan s’insurge quand son éditeur lui demande d’utiliser des mots que tout le monde peut comprendre et de respecter les codes pour qu’un livre se vende en masse.

Ronan est également agent immobilier pour compléter ses revenus, le temps de se faire connaître en tant qu’écrivain. Ce métier ne le passionne pas, mais il faut bien vivre comme dit l’adage. Habitant de Chantepie – nom d’une petite ville à la périphérie de Rennes -, Ronan s’intéresse fortement au seul phénomène incontournable des environnements : le rond-point de Chantepie. Dans la région, il y en a pourtant d’autres avec la même conception, la même architecture mais c’est celui de Chantepie qui, chaque vendredi ou samedi soir, envoie une voiture dans le décor.

L’écrivain se met en scène dans son roman, car il sait sa plume plus certaine avec cet effet : le personnage de Ronan est un jeune agent immobilier à la recherche d’une solution pour contrôler les statistiques mortuaires du rond-point de Chantepie. Son vœu se réalise, l’agent immobilier s’enrichie et la mairie renomme le rond-point en son honneur. Après une soirée, Ronan meurt sur le coup trépassant à son rond-point. Fier de ses écrits, l’écrivain envoie son livre aux maisons d’édition et part fêter avec son meilleur ami, Tristan, la nouvelle. Lors du retour, un terrible accident se déroule et Tristan décède immédiatement.

chronique Un secret halo de rose Léonnic Asurgi Premedit littérature

La région rose

Léonnic Asurgi n’est qu’un pseudonyme et anagramme de son propre nom. Au début, il s’agissait d’un jeu contre les certificats d’authentification, par la suite, le romancier a souhaité se cacher de sa famille, et enfin a gardé sa notoriété accomplie. L’auteur a déjà publié trois autres romans que vous pouvez facilement retrouvé : Moul€ Fric chez Editions Les 2 Encres, Si tu annules tout je reviens chez Lulu et Entre deux chaises chez Editions du Désir.

La vente de masse contre la vente de qualité, ce grand combat continue à perdurer. Les grandes maisons d’édition ont besoin de faire du chiffre, d’être rentable et d’augmenter le capital budget un maximum avec un minimum de moyen. Les petites maisons d’édition ont tendance à privilégier la qualité pour espérer se démarquer et envoûter plus de lecteurs. Les assaillants de la distribution et du commerce passent alors à l’attaque. L’auteur démontre ce complexe de manière inspirée et équivoque avec une profondeur intense.

Silhouettes, Laurent Hunziker (Chez Lulu)

chronique Silhouettes, Laurent Hunziker Chez Lulu littérature simplement banner

Laurent Hunziker sort de l’ombre ces silhouettes. Au gré du vent, de ces rêves ou de la réalité, l’auteur nous livre son imagination.

L’aventure

Tout commence au début du 20e siècle, par un dimanche soir à Rochefort, où quatre jeunes hommes souhaitent bavasser tranquillement. Le temps de se raconter quelques histoires aux abords du lavoir, ils se font déloger pour plus de quiétudes. Alors ils remontent la rue principale et se dirigent vers les côtés de l’église. Augustin débarque en retard et est raillé par ses camarades pour son goût de la mode. Chacun a perdu au moins une personne de sa famille dans cette guerre mondiale. Pourtant chacun essaie de montrer fort. Augustin n’en peut plus de ses railleries et réclame un défi.

Au fur et à mesure des nouvelles, vous allez voyager en Thaïlande, à Bangkok, pour une paire d’escarpins, où le karma est bien plus entêté que n’importe quelle conviction. Vous pourrez refaire encore et encore ce grand débat, qui continue de séparer la France en deux : le pain au chocolat versus la chocolatine. Vous pourrez aussi voyager dans le temps et prendre les armes auprès des policiers sur les Champs-Elysées, ou devenir maestro à Barcelone pendant une nuit.

chronique Silhouettes, Laurent Hunziker Chez Lulu littérature simplement

Le changement

Laurent Hunziker s’est d’abord illustré en photographies. Puis, d’un coup de volant, il s’est orienté en tant que conducteur de bus au sein de la capitale française. Saxophoniste, il fait entendre sa musique dans plusieurs groupes, ce qui permet d’effectuer quelques déplacements, notamment vers les contrées de Jeanne d’Arc. L’auteur a publié son premier roman : En un rien de tant, en 2016.

Les éditions Chez Lulu permettent aux auteurs indépendants de trouver un moyen de publication à leurs créations. Laurent Hunziker nous fait part de son recueil de nouvelles. L’auteur fait preuve d’une grande littérature. Le romancier réinvente le monde avec ses quelques nouvelles. Le français, la grammaire, les allégories et métaphores n’ont plus de secrets pour lui. Vous volerez de surprises en surprises avec Laurent Hunziker.