Tremblement de cœur – Chantal au Népal, Sophie Rouzier

chronique chantal au népal tremblement de coeur sophie rouzier service presse banner

Chantal est une enfant adoptée, mais elle n’a toujours voulu qu’une chose : être comme tout le monde. Elle réalise son rêve en tant qu’adulte.

Un tremblement ciblé

Chantal a été adoptée à l’âge de deux ans par un couple français. Elle passe son enfance en Alsace, où ces moindres faits et gestes sont analysés du fait de son statut. Pourtant, Chantal ne fait rien pour attirer l’attention. Au contraire, elle aimerait que tous ces psychologues et suivi d’adoption la laisse tranquille. Après tout, Chantal est comme tout le monde, certes studieuse et ayant une forte tendance à préférer les livres aux relations humaines.

Après une vingtaine d’années, elle réussit à se faire oublier du système. Ces parents ont une auberge à Colmar et sont ravis de la femme qu’elle est devenue. Chantal aime à leur rendre visite, mais n’a jamais souhaité revenir dans son pays d’origine, ne serait-ce que pour le visiter. Alors quand ses collègues lui parlent de ses vacances, de son aide humanitaire plutôt que son tourisme et surtout, de son moment de gloire télévisuel suite à son interview au Népal, Chantal se retrouve totalement déstabilisée car, ce n’est pas elle face à la caméra. C’est sa sœur. Jumelle. Qu’elle n’a pas vu depuis l’âge de deux ans.

chronique chantal au népal tremblement de coeur sophie rouzier service presse

Un cœur gros comme le Monde

Sophie Rouzier est maintenant installée en Allemagne. Toutefois, elle a vécu (et continue de vivre) quelques aventures de globetrotteuses. Ses récits sont inspirés de ces voyages, de faits réels qu’elle a elle-même vu, réalisé et concrétisé, ou ses compagnons de randonnée. Dans sa propre collection, l’autrice a déjà publié un roman : Clara au Guatemala, en 2017. Elle réitère cette année pour un départ au Népal.

Quelques mois auparavant, j’ai lu le premier roman de l’auteure, je connaissais donc le schéma de la collection. Toutefois, il ne faut jamais s’habituer avec Sophie Rouzier, parce qu’elle s’amuse à nous surprendre, à nous envoyer dans nos retranchements, et à nous poser des questions sur notre condition humaine (familiale et sociale). Oui, c’est un roman « à l’eau de rose » (je déteste la traduction de chick-lit) et de road trip, mais ce n’est pas que ça et c’est pour ces raisons que vous ne pourrez pas lâcher les romans de Sophie Rouzier.

Dernier point important : je tenais tout particulièrement à remercier l’autrice pour sa confiance et sa générosité qui m’a envoyé et dédicacé ce service presse. Ces romans vous permettent de vous évader, voyager, découvrir ces terres dont vous n’aurez peut-être pas la chance de voir de vos propres yeux. J’avoue que j’aime prendre le temps de les lire puis faire des recherches sur Internet et visualiser les scènes décrites.

Publicités

Silhouettes, Laurent Hunziker (Chez Lulu)

chronique Silhouettes, Laurent Hunziker Chez Lulu littérature simplement banner

Laurent Hunziker sort de l’ombre ces silhouettes. Au gré du vent, de ces rêves ou de la réalité, l’auteur nous livre son imagination.

L’aventure

Tout commence au début du 20e siècle, par un dimanche soir à Rochefort, où quatre jeunes hommes souhaitent bavasser tranquillement. Le temps de se raconter quelques histoires aux abords du lavoir, ils se font déloger pour plus de quiétudes. Alors ils remontent la rue principale et se dirigent vers les côtés de l’église. Augustin débarque en retard et est raillé par ses camarades pour son goût de la mode. Chacun a perdu au moins une personne de sa famille dans cette guerre mondiale. Pourtant chacun essaie de montrer fort. Augustin n’en peut plus de ses railleries et réclame un défi.

Au fur et à mesure des nouvelles, vous allez voyager en Thaïlande, à Bangkok, pour une paire d’escarpins, où le karma est bien plus entêté que n’importe quelle conviction. Vous pourrez refaire encore et encore ce grand débat, qui continue de séparer la France en deux : le pain au chocolat versus la chocolatine. Vous pourrez aussi voyager dans le temps et prendre les armes auprès des policiers sur les Champs-Elysées, ou devenir maestro à Barcelone pendant une nuit.

chronique Silhouettes, Laurent Hunziker Chez Lulu littérature simplement

Le changement

Laurent Hunziker s’est d’abord illustré en photographies. Puis, d’un coup de volant, il s’est orienté en tant que conducteur de bus au sein de la capitale française. Saxophoniste, il fait entendre sa musique dans plusieurs groupes, ce qui permet d’effectuer quelques déplacements, notamment vers les contrées de Jeanne d’Arc. L’auteur a publié son premier roman : En un rien de tant, en 2016.

Les éditions Chez Lulu permettent aux auteurs indépendants de trouver un moyen de publication à leurs créations. Laurent Hunziker nous fait part de son recueil de nouvelles. L’auteur fait preuve d’une grande littérature. Le romancier réinvente le monde avec ses quelques nouvelles. Le français, la grammaire, les allégories et métaphores n’ont plus de secrets pour lui. Vous volerez de surprises en surprises avec Laurent Hunziker.

Aetherna Tome 1 – L’émissaire de l’au-delà, Guilhem Méric (J’ai lu)

chronique Aetherna Tome 1 L’émissaire de l’au-delà, Guilhem Méric J’ai lu science fiction fantasy banner

Chayton a un pouvoir spécial, mais il ne le sait pas encore. C’est seulement à l’âge adulte qu’il en comprend conscience : il a la possibilité d’entendre parler les morts.

L’émissaire médicalisé

Chayton est un jeune adolescent. Il aime consacrer sa vie à la peinture. Sa vie d’artiste le met à l’écart des personnes de son âge. Lorsqu’il entend qu’une réunion de famille – au grand complet – est en train de se réaliser, il s’enferme dans sa chambre, attrape son lecteur MP3 et tente de se concentrer. Tout en sachant que la tâche sera difficile, il donne le change à son père quand celui-ci lui demande de rejoindre tout le monde. Chayton refuse, préférant se donner à sa passion et espérer que ce moment délicat passe le plus rapidement possible. Toutefois, après s’être énervé de la situation et balancer son Royal Aircraft dans le mur, un léger bruit de moteur le réveille au cours de la nuit. Le Royal Aircraft semble réparer et tourner sur lui-même tout seul, sans force visible. Chayton s’approche davantage et une abeille le plante son dard dans l’œil.

Chayton a rejoint la clinique Saint-Aimée d’Assise, dès la fin de ses études. Au sein du service d’unité des soins paliatifs, Chayton passe sa première journée avec son nouveau responsable : Franz Sparck – le fils de l’homme ayant financé la construction du service – nouvellement promu infirmier en chef. Chayton souhaite remplir son rôle d’auxiliaire de vie, accompagnant les personnes en fin de vie. Franz prend son travail au pied levé. Pourtant, Chayton va devoir coordonner son nouveau poste avec sa découverte d’entendre parler les morts.

chronique Aetherna Tome 1 L’émissaire de l’au-delà, Guilhem Méric J’ai lu science fiction fantasy

L’émissaire artistique

Guilhem Méric est un fervent artiste. Passant de l’illustration à la musique, il compose Isabelle et le roi (qui est monté au Trianon et au Palais des Glaces). Il retourne à ses sources, tout en prenant en compte son évolution et se dirige vers l’infographie et l’écriture. Vous aurez peut être entendu parler de lui avec Myrihandes, une saga fantaisie financée avec Ulule au cours de l’année 2017.

Les éditions J’ai lu ont bien été inspirées de saisir le début de la série Aetherna. Vous vous sentirez vivre plus que jamais, que ce soit en plein milieu de la lecture, ou après l’avoir terminé. Ce premier tome est l’un de ces livres que l’on a besoin de lire sur plusieurs jours et à plusieurs reprises, pour s’en imprégner davantage à chaque fois. Chaque détail vous fascinera, telle l’abeille partageant les communications des morts. La science-fiction fantaisie est enthousiasmante, envoûtante et revigorante.

Plus forte que l’éternité, D. F. Novel

chronique Plus forte que l_éternité D. F. Novel simplement littérature

Laura et Sébastien ont subi le pire pour un couple. Mais ils tentent de remonter la pente ensemble.

Le changement

Laura et Sébastien viennent de perdre leur petite fille. Sébastien essaie de faire avec. Bien sûr, c’est difficile parce que son cœur est déchiré. Mais il arrive à s’en sortir, à tenter de construire un futur avec sa femme. Laura, elle, n’arrive pas à passer ce choc. Elle est en dépression sévère depuis la nouvelle et traitée pour. Toutefois, les médicaments ont quelques effets sur elle, notamment la faire dormir à divers moments de la journée et lui apporter des migraines insupportables.

Le couple déménage pour tenter d’ « oublier », d’essayer ensemble et de se construire un avenir. La jeune femme expérimente la nouvelle maison comme son nouveau repère. Elle participe au déménagement, elle organise les nouvelles pièces, son nouveau quotidien. Laura investit son temps et son énergie dans cette nouvelle maison. Sébastien la garde à l’œil, et remarque un tableau froid du précédent propriétaire. Il sait que tout peut arriver à tout instant.

La construction de l’avenir

D. F. Novel est un auteur comme on en fait plus. Il a passé son enfance et son adolescence à lire les plus grands classiques de la science-fiction et la fantaisie, tels qu’Asimov ou Lovecraft ; mais aussi les policiers, tels que Poe et King. Maintenant que vous connaissez ces influences, vous comprendrez comment l’auteur s’est inspiré et s’est marqué grâce à ces repères, sans pour autant espérer se comparer à eux.

Le roman n’est pas facile à aborder, par rapport à l’histoire que l’auteur souhaite nous raconter. Les écrits de Novel vous transportent et vous font vivre toutes les émotions qu’il souhaite partager avec vous, avec ses personnages. Il vous envoie dans une machine à laver et vous savez d’avance que vous ressortirez meurtri mais grandi. L’auteur joue parfaitement avec votre imagination, au risque de vous faire faire quelques cauchemars, alors que vous pensiez avoir réussi à terminer la nouvelle indemne après la dernière page.

13 reasons why, Jay Asher (Le livre de poche)

chronique 13 resasons why jay asher documentaire suicide le livre de poche banner

Clay Jensen reçoit les cassettes et les renvoie 24 heures plus tard. Tel est le début de ce roman qui a fait battre tous les cœurs du monde au cours de l’année 2017.

13 raisons

Clay Jensen est un adolescent lycéen, comme il en existe partout, et qui se plaît à passer le plus inaperçu. Il n’a rien fait, pas attiré l’attention sur lui, préfère continuer à poursuivre ces études et espérer décrocher une bourse pour l’université. Pourtant, lui aussi va se retrouver sur une liste. La liste des personnes ayant un lien avec le suicide d’Hannah Baker.

Hannah Baker était une lycéenne qui souhaitait simplement reconstruire sa vie d’adolescente après son déménagement. Dès lors que son amie Kat déménage à son tour, Hannah se retrouve propulser dans ce nouveau lycée comme une fille facile. Justin l’a embrassé dans le parc au pied du tobogan et a fait croire à tout le monde qu’il s’était passé plus. Alex l’a élue les plus belles fesses, juste pour se venger de son ex, Jessica. Clay découvre au fur et à mesure des sept cassettes, les raisons du geste d’Hannah et ne sait quand ce sera son tour car Justin et Alex ne sont que le début de l’histoire.

chronique 13 resasons why jay asher documentaire suicide le livre de poche

7 cassettes

Jay Asher a toujours laissé cours à son esprit artistique, notamment grâce à sa famille. Son bouleversement est entier lors de son écriture, puis de sa publication en 2007. Cinq années plus tard, son roman est traduit en français, chez Albin Michel. En 2017, le romancier est publié dans vingt langues différentes et monter sur petits écrans. Le livre de poche le reprend dans son format pour diffuser davantage le message : aider les adolescents en détresse. La traduction de Nathalie Peronny vous entraîne dans la profondeur de votre âme, sans enlever celle de l’auteur.

Netflix rachète les droits pour une saison. Un appel à une seconde saison est envoyé par les fans de l’actrice, Katherine Langford, alors que son personnage meurt à la fin de la première saison. Les producteurs vont devoir sortir plusieurs doses d’inventivité. La maison d’édition avait traduit le titre en « Treize raisons » mais après l’explosion Netflix, ils se sont finalement décidés à revenir au titre original (avec les risques lecteurs que cela entraîne).

Je ne sais pas quand je publierais cette chronique, mais pour moi, ce livre démontre tout le harcèlement dont chaque humain est capable, parfois involontairement, envers n’importe qui. Chaque mot, chaque geste porte à conséquence. Alors faites attention, à vous, à vos propos et à vos gestes.

Elsie Waldon Tome 1 – Métamorphose, Olivier Guérard

chronique Elsie Waldon Tome 1 Métamorphose Olivier Guérard Simplement littérature série

Vous allez vous réveiller mais vous n’avez pas encore de conscience. L’éveil semble imminent. Préparez-vous.

Votre transition

Vous commencez à vous éveiller. Vous ne savez plus qui vous êtes. Où est-ce que vous êtes ? Pourquoi vous êtes là ? Comment vous vous êtes retrouvé dans cette situation ? Puis vos yeux commencent à prendre le relai et à vous présenter diverses échelles, nuances de ce qui vous entoure. Enfin, votre conscience commence à travailler et vous sentez que vous êtes enfermé dans quelque chose de capitonné : un sarcophage, un cercueil. Vous ressentez le besoin de sortir mais vous restez serein, calme et tentez des solutions pour sortir.

Au prix de nombreuses efforts et quelques griffures, vous réussissez à sortir. Vous découvrez que vous êtes dans un caveau. Vos yeux tentent de s’acclimater à cette nouvelle lumière, mais l’affaire est compliquée. Dégagée, vous regardez vos blessures mais il n’y a plus rien. Seuls vos vêtements semblent avoir été touchés. Alors vous commencez l’inspection du caveau et décidez qu’il faut en sortir pour ne pas y rester indéfiniment. Depuis combien de temps êtes-vous enfermé dans ce caveau ? Comment allez-vous expliquer cette situation dès que vous pourrez parler à quelqu’un ?

Évolution d’un lecteur

Olivier Guérard est un romancier littéraire. S’il n’est pas académicien, sa littérature va vous envoûter et vous plonger au cœur de son récit. L’auteur vit de la fantaisie classique, parcourant les philosophies de chacun de ces collègues écrivains. Pourtant il attend d’avoir atteint sa maturité pour publier ce premier roman, puis L’homme à l’amer en mars 2018.

Les traits d’esprit de l’auteur sont remarquables. Vous allez accueillir l’éveil de son personnage principal comme votre propre éveil, vous pourrez ainsi vous identifier et vous projeter dans son corps, et ses évènements en quelques secondes. La description pourra vous paraître longue mais elle est nécessaire pour vous envoûter et vous ne pourrez plus partir avant d’avoir fini ce roman.

Jiji, Emilie Achin (Books On Demand)

chronique Jiji Emilie Achin Books On Demand chick-lit banner

Jennifer March est une femme pleine de vie. Dès lors que sa vie professionnelle est accomplie, Jiji rentre chez elle. Elle veut changer, pour trouver le long amour comme ces parents.

Jiji, l’infirmière

Jiji est une infirmière accomplie au sein d’une clinique spéciale. Ses patients – des adolescents ayant besoin d’une psychiatrie – l’apprécient et rient avec, malgré leurs situations. Jiji se sent entièrement dans son élément dans sa vie professionnelle. Toutefois, elle aimerait faire évoluer sa vie personnelle. Son chat, Croquette, ne supporte que sa présence, toutes les autres personnes ne peuvent l’approcher. Sa famille, aussi merveilleuse qu’elle soit, ne lui permet pas de se sentir épanouie. Jiji sait qu’elle ne peut s’en prendre qu’à son côté casanier.

Alors, pour palier à son problème, elle s’offre une soirée en boîte de nuit avec sa meilleure amie. Elle y rencontre un superbe specimen. Enivrée, elle se laisse guider et profite du moment présent. Son apollon est médecin, alors le docteur Mamour – comme décrit par le meilleur ami de Jiji – n’a pas intérêt à lui briser le cœur. Stéphanie aimerait, elle aussi, entrer dans la vie personnelle de Jiji. Elle a du mal à contrôler alors que ça ne fait que quelques jours qu’elles se connaissent.

chronique Jiji Emilie Achin Books On Demand chick-lit

Jiji, la romancière

Emilie Achin garde sa vie personnelle pour elle-même et vous pourrez la comprendre. A contrario, dans sa vie d’auteure, elle aime partager, découvrir avec vous. Ses personnages semblent la mener par le bout du nez, mais l’autrice se décide à les chahuter de temps en temps. Elle a déjà publié l’an dernier : Ne m’approchez pas, que vous pouvez retrouver sur Amazon et BoD.

La maison d’édition Books On Demand aide les auteurs indépendants et auto-publiés à la publication de leur livre, au format papier ou en les rendant plus visible sur leur site. L’écriture d’Emilie Achin se lit facilement. Elle est rapide et efficace, je suis certaine qu’elle plaira à un grand nombre de lecteurs. Je n’ai pas apprécié la réaction de Jiji envers Stéphanie, à la limite de l’homophobie. (On peut être hétérosexuel, refuser une relation homosexuelle, tout en étant cordial.) Cet aparté mis à part, vous trouverez forcément quelqu’un à qui vous identifier avec tous ces personnages et l’histoire est envoûtante de son humour, de ses sentiments et du suspense.