Maman – Pour le meilleur et pour le reste, Marie Drucker et Sidonie Bonnec (Le livre de poche)

chronique maman pour le meilleur et pour le reste marie drucker sidonie bonnec documentaire le livre de poche banner

J’ai eu la chance de rencontrer Marie Drucker et Sidonie Bonnec pour la sortie de leur nouvel enfant au format poche, et j’étais ravie de voir qu’elles ne se prennent pas la tête. Elles se définissent comme des mamans qui travaillent, comme tant d’autres, et espèrent que ce guide pourra servir à toutes les futures mamans.

Pour le meilleur, vous les connaissez

Je ne peux pas vous faire une chronique « normale » sur ce livre. Ce n’est pas possible. Il ne s’agit pas d’un simple roman, ou d’un livre de développement personnel abordant un seul sujet. Vous allez me dire que l’on pourrait le réduire à Maman : un métier, un rôle, une envie. Ce mot difficile à définir et pourtant si simple qu’il est souvent le premier mot prononcer après tous les « aaaah ».

Marie Drucker et Sidonie Bonnec vont devenir vos meilleures amies pendant trois ans. Les autrices ont écrit le livre au moment de leurs propres grossesses et vies avec leurs enfants. Elles n’auront pas de jugement de valeur. Elles vous enverront que des ondes positives, pour passer, dépasser toutes les ondes hormonales déferlantes. Votre guide de survie face à toutes ces tâches, tous ces moments et toute cette pression inconditionnelle.

chronique maman pour le meilleur et pour le reste marie drucker sidonie bonnec documentaire le livre de poche

Pour le reste, vous avez ce guide

Les auteures ont décidé d’employer le « je » tout naturellement pour éviter la stigmatisation de leur personne, mais aussi pour déculpabiliser les lectrices (et les lecteurs : Etienne tient un grand rôle). Ce livre a pour but de vous accompagner dans toutes les démarches de la maman, pendant la grossesse et jusqu’aux deux ans de l’enfant, de vous rassurer…

L’équipe de la maison d’édition Le livre de poche a contribué à remettre le livre au goût du jour, dans son format poche. Vous retrouverez tous les conseils de produits et d’organisation. Les autrices ont eu la chance d’être relu par des professionnels approuvant leurs démarches (non sponsorisées). Maman, pour le meilleur et pour le reste, est drôle et attrayant, parce qu’après tout, il vous accompagnera pendant trois ans.

Publicités

Voyage au pays de l’envie, Frédéric Marcou (Atramenta)

chronique Voyage au pays de l envie Frédéric Marcou Atramenta nouvelles simplement banner

Rencontrez Frédéric Marcou dans ce recueil de nouvelles macabres et mortuaires.

Voyage funeste

Dans sa première nouvelle Il ne vous reste plus qu’à signer, Frédéric Marcou imagine sa propre mort. Sa réincarnation serait un enfant prêt à entrer à l’école et à qui il lègue ses droits d’auteur. L’enfant son cahier et sa photo – enfin celles de l’auteur – alors qu’il n’a jamais entendu parler de lui.

Une autre de ses nouvelles Une autre forme de mort vient vous interroger sur la nature même, l’essence de cet état. Un homme se meurt et voit tout partir au fur et à mesure, aux grés des vents : ses corps ancestraux, ses savoirs, sa vie, sa force, son énergie, son corps, ses couleurs…

chronique Voyage au pays de l envie Frédéric Marcou Atramenta nouvelles simplement

Au pays de l’envie réincarnée

Frédéric Marcou est sûr de lui mais qui a peur face à ses écrits. C’est aussi un homme avec humour et charme, qu’il n’oublie pas de retranscrire dans ses jets. Ces amis le décrivent comme le « prophète de sa propre vérité » par ses côtés poète et pense à lui en la réincarnation de Bob Dylan.

Toutes ces nouvelles ont été écrites sur six ans et publiées chez In Libro Veritas puis réunies chez Atramenta. Le format des nouvelles se veut adapté aux adolescents car le temps d’attention est minime et l’accessibilité est facilité. La thématique de la mort l’enthousiasme et l’envenime pour continuer à écrire davantage sur le sujet. Sa plume littéraire et poétique est indescriptible.

Les crayons de couleur, Jean-Gabriel Causse (Flammarion)

chronique les crayons de couleur jean gabriel causse litterature flammarion banner

Les couleurs disparaissent du jour au lendemain. Il ne reste que du monde que du blanc, du noir et du gris. Quel chemin les couleurs ont-elles prises ?

Voir la vie en rose, le bonheur

Arthur est un parisien qui se défraîchit. Il était un grand commercial, tout lui réussissait. Et puis, du jour au lendemain, il perd sa confiance et n’est plus que l’ombre de lui-même… presqu’une épave, qui n’accepte pas sa défaite. Arthur s’apitoie sur son sort mais lorsque Pole Emploi l’envoie à l’entreprise Gustave Cluzel, il n’a vraiment pas l’intention de décrocher ce travail. Alors Arthur ne fait aucun effort et fait tout pour ne pas être embauché.

Pourtant, le patron de Cluzel n’a pas le choix. Il a besoin de redorer le blason de l’entreprise le plus rapidement possible et Arthur semble le plus qualifié. Arthur se retrouve à essayer de vendre les crayons de couleur de l’entreprise fabriqué en France, mais plus personne n’en veut. Les produits importés sont bien moins chers. L’entreprise fait faillite et les couleurs disparaissent au même moment. Comment retrouver les couleurs et la joie de vivre alors que tout n’est fait que de gris ?

chronique les crayons de couleur jean gabriel causse litterature flammarion

Ravir la couleur des sentiments

Jean-Gabriel Causse était publicitaire avant de devenir un spécialiste de la couleur. Comme Newton et sa pomme, c’est simplement en se versant involontairement du vin sur son T-shirt blanc qu’il a eu une révélation. Le T-shirt était maintenant rouge, mais est-ce vraiment de cette manière que les autres personnes autour de lui pouvaient le percevoir. La profondeur de la couleur a toute son histoire également. Imaginez donc une couleur caramel douce, vous n’aurez pas la même appréhension si vous savez que c’est la couleur originale des yeux de Mona Lisa. La perception de l’auteur lui permet ces divers voyages internationaux.

Les éditions Flammarion continuent sur sa lancée avec l’auteur, puisque c’est sa seconde publication. L’anti-héros est le véritable héros de l’histoire, malgré l’importance des personnages secondaires. Arthur change de vie pour retrouver les couleurs et le goût de vivre. Le lecteur accompagne les personnages, chacun pourra s’identifier dans un trait de caractère, ou un trait de crayon. Lire Jean-Gabriel Causse, c’est comme lire un Musso ou un Levy, ça fait du bien et vous continuez de lire juste pour connaître la suite ou parce que vous restez attaché aux personnages qui vous accompagne. Après ce roman, vous ne verrez plus les couleurs de la même manière !

Un nouveau monde 2 – L’intégration, Tessa Nauvel

chronique un nouveau monde 2 l integration tessa nauvel science fiction simplement banner

Lors d’un voyage au dessus de la Terre, Arone Karmik découvre pour la première fois la planète. Il ne peut s’empêcher de noter la présence d’une adolescente humaine et d’un chien noir.

Un nouveau monde mature

Vous retrouvez le Vaxar Arone Karmik quelques années après son premier voyage au-dessus de la Terre lors de sa prise de ses fonctions. Son refus des humains ne s’est pas amoindri. Il a même demandé au Grand Conseil de ne pas avoir dans son équipe, mais celui-ci lui rappelle que l’accord fait tout état de cause la présence obligatoire des humains. Malgré son histoire personnelle, il refuse toujours des contacts avec les Natifs.

Arone a beaucoup de mal à gérer ses impulsions avec la dose de sentiments qu’il ressent (en plus de ceux qu’il a pour Amélia). Il veut la prendre dans son équipe, après l’avoir refoulé auprès de Malok, pour qu’elle s’accroche à un humain et qu’elle arrête de vouloir devenir Santaki (ou au moins qu’elle apprenne à se défendre). C’est sans compter sur les lymcos (équivalents à des loups-garous ou des vampires) qui ont disparu et risquent d’attaquer à tout moment.

chronique un nouveau monde 2 l integration tessa nauvel science fiction simplement

Un nouveau monde sage

Tessa Nauvel a choisi un pseudonyme pour tenter de se protéger de ses propres écrits. Dans son premier tome, les lecteurs la suivent dans son aventure. La découverte de son nouveau monde envahit la toile et la Terre. Sa famille est autour d’elle pour plus de moments chaleureux. Le troisième tome est toujours en cours de rédaction, alors il faudra patienter un peu.

L’auteure a beaucoup travaillé sur ce nouveau tome. Vous sentirez aussi plus de confiance dans ses écrits. La peur des premiers jets s’est envolée. La science-fiction se présente dans un état quasi-pur, la fantaisie se doit d’intervenir lors de la formation des ennemis. Ce deuxième tome fait état de maturité et commence à annoncer la couleur de la guerre pour annoncer la préparation du duel final envoûtant et explosif.

 

John Fade 2 – Mac à dames, Grégory Bryon

chronique john fade 2 mac a dames gregory bryon simplement science fiction polar banner

A peine l’affaire de Johan Jones résolu, John Fade doit repartir sur les routes pour une nouvelle enquête.

John Fade, l’enquêteur

Johan Jones est de nouveau libre de ses mouvements, mais ce n’est pas le cas de l’intrépide John Fade. Après l’affaire, les têtes continuent de tomber dans l’entreprise Horizhon, mais aussi parmi les dirigeants de l’Etat. L’Union Spatiale Internationale et les Services Secrets Internationaux sont sur l’affaire et démantèlent le tout. Les répercussions pleuvent et les réorganisations vont devoir se mettre en place.

John Fade se retrouve sous l’emprise de Falcone, le baron de la cité. Falcone le menace pour obtenir toutes les informations nécessaires au cas qui l’intéresse : les filles qu’il « emploie » (pour les besoins de ces messieurs) disparaissent sans raisons apparentes et ces sous-fifres n’arrivent pas à trouver ni indice, ni à retrouver les filles. John refuse de travailler pour Falcone, mais il ne peut résister aux femmes qui lui demandent d’agir.

chronique john fade 2 mac a dames gregory bryon simplement science fiction polar

John Fade, la série

Grégory Bryon était développeur de logiciel mais il a tout laissé tomber pour l’écriture, à notre plus grand plaisir. Sa série John Fade mélange les genres policier et science-fiction, une alliance qui se marie au plaisir de sa plume. Son premier tome est déjà sur le blog. Le troisième est déjà publié, espérons pour l’auteur que l’aventure se poursuive.

Le romancier a pris de l’assurance dans ses écrits. Ce deuxième tome donne moins de détails sur l’environnement de la série, mais peut tout de même se lire à part. Sa dose d’inventivité dans sa science-fiction-polar permet d’émouvoir son public. Son sixième sens n’a plus qu’à aller s’inspirer et de nouvelles histoires vont débarquer.

DéfiPKJ Septembre 2017

defipkj septembre 2017 pocket jeunesse pkj

Cette année, j’ai décidé de me remettre au DéfiPKJ. Le défi du mois est sur la rentrée bien sûr mais aussi sur les réseaux sociaux, les deux grands thèmes abordés ces derniers temps par Pocket Jeunesse.

1) Lire un thriller.

Pas de ce mois-ci malheureusement…

2) Une partie de l’histoire se passe en Allemagne.

3) Lire un PKJ.

4) Parler du #défiPKJ sur les réseaux sociaux.

Cinder de Marissa Meyer que je viens de (re)lire

5) Partager son avis sur un PKJ avec PKJ.

Heartless de Marissa Meyer qui va sortir la semaine prochain

6) Lire un tome 2.

7) L’intrigue se passe en partie en septembre.

8) Rencontrer le mot « monstre » dans sa lecture.

9) Un retournement de situation est complètement inattendu.

Tangvald par Olivier Kemeid et je ne pourrais pas pourquoi

10) Le prénom ou le nom d’un des personnages commence par la lettre Z.

11) Le roman aborde une histoire de disparition.

12) Votre lecture a été traduite, mais pas de l’Anglais ou de l’Américain.

13) Les personnages vivent leur dernière année de lycée.

14) Le prénom et/ou le nom de l’auteur comprennent les lettres W et Y.

15) Il y a du orange sur la couverture.

16) Vous postez une photo de votre lecture en cours sur les réseaux sociaux.

Un amour d’espion par Clément Bénech, où les réseaux sociaux sont la nouvelle puissance de notre société

17) Un personnage se sacrifie.

18) Vous lisez un roman avec un message féministe.

19) Un des personnages fait du théâtre ou va au théâtre.

20) Votre livre vous fait réfléchir.

Mes 7 ex par Sandra Lemoing, où vous allez rire et vous retrouvez dans certaines de ces situations cocasses

21) L’auteur a écrit d’autres livres dans un genre différent de votre lecture.

22) Trouver toutes les lettres du mot RENTREE dans le titre de votre lecture.

23) Un autre roman est mentionné en première ou quatrième de couverture.

24) Il y a un coup de foudre (au sens propre ou figuré).

25) Le nom d’un endroit (ville, pays,…) est mentionné dans le titre du livre.

26) Le héros/l’héroïne est en danger de mort.

Fate’s fables par T. Rae Mitchell, où vous êtes plongé dans les contes démoniaques

27) Acheter plus de livres que le mois précédent.

28) Consulter l’avis de quelqu’un (libraire, blogueur, ami…) sur un livre.

Je suis allée voir quelques informations sur le roman Cyanure qui vient juste de sortir

29) Une scène se passe dans une voiture.

30) Vous avez adoré votre lecture.

J’ai eu la chance de beaucoup aimé mes lectures ce mois-ci mais, j’avoue qu’après avoir lu Cinder en moins de 24 heures, je suis obligée d’adorer !

*

Ce qui fait un total de 9/30. Pas super mais je vais avoir davantage de temps pour lire prochainement alors on verra ce que ça donne pour le mois prochain.

Reconstitution, Thierry Moral (IS Edition)

chronique reconstitution thierry moral is edition litterature simplement banner

Au début, il y avait quatre tours, un ou deux milliers d’habitants. A la fin, plus rien existe. Comprendre la destruction pour reprendre vie, un but d’existence.

Reconstruction

La cité des Hérons s’est construite autour des quatre immeubles. Puis la mairie s’en est mêlée et a décidé de « rendre vivable » cette cité. Alors, pour cela, elle commence par détruire ces immeubles pour ensuite faire construire nombre de petites maisons pour les habitants travaillant tous à l’usine du coin. La tour B est la dernière à être détruite, la faute au calendrier et aussi au budget qui était bien sûr mal évalué.

Jean-Luc, savamment surnommé JL, n’a trouvé qu’un seul moyen pour exister dans cette cité infernale : être une balance. Le jour précédent la destruction de la tour B, un grand jeu s’organise dans la demeure inhabitée depuis plus d’un an. Le boss a requis cinq jeunes pour le jeu, Rudy les lui trouve mais doit aussi faire face à JL. Huit ans plus tard, JL continue de revivre le jeu jour après jour mais il est déterminé à parler aujourd’hui même si le boss l’a menacé de lourdes représailles.

chronique reconstitution thierry moral is edition litterature simplement

Renouveau

Thierry Moral est une personne diversifiée et diversifiante. En premier lieu, il est d’origine hispanique et polonaise, un beau mélange pour deux cultures changeantes. Ensuite, l’auteur a grandi en cité, il connaît donc son sujet et le maîtrise jusqu’au bout des doigts pour vous transmettre son histoire. Il s’oriente dans la mise en scène, puis en tant qu’acteur en nageant à contre-courant. Enfin, il aime raconter des histoires, alors il se met à l’écriture sans nous en déplaire. Vous trouverez toutes ses publications sur son site personnel.

IS Edition n’est pas une simple maison d’édition. Même si elle est encore un peu jeune, elle n’hésite pas à faire la promotion des librairies indépendantes (au détriment des gros distributeurs) et favorise son patrimoine régional pour vous permettre plus de découvertes. L’univers est glaçant et hypnotique. La violence se présente davantage sous forme psychique que physique, même si elle est tout de même exposée. Les bas-fonds de l’humanité surgissent pour démontrer la vie dans les quartiers pauvres métropolitains.