L’utopie des fous, Anthony Boucard (IS Edition)

chronique L’utopie des fous Anthony Boucard IS Edition service presse simplement littérature banner

Auprès de Tours, un foyer de personnes en difficulté est ouvert depuis de nombreuses années. Ces personnes ont tissés des liens entre eux qui semblent indestructibles, et pourtant…

Le foyer

Marius est un homme âgé de soixante-quinze ans. Il se souvient vivre au foyer depuis plus de 45 ans maintenant, mais rien n’a vraiment changé ici. Sa jambe le perturbe de temps à autre, mais rien de méchant, il continue à se déplacer seul et sans canne. Sa fierté n’en est que plus importante. Chaque jour, il rejoint sa camarade de toujours – Jeanne – et se promène avec elle dans le parc pour vivre leur amour de plusieurs décennies. Marius se doit de réexpliquer tous les jours à Jeanne leurs liens, elle qui perd la mémoire toutes les vingt minutes, alors qu’ils se connaissent depuis la seconde guerre mondiale.

Angèle est infirmière au foyer depuis plus de 35 années. Elle a toujours connu les deux acolytes ensemble, eux deux et les autres patients dont la folie et la vieillesse dépendent de chacun. Sa vie, elle préfère la vivre dans ces murs que n’importe où ailleurs : Angèle demeure avec son mari qu’elle n’aime pas. L’infirmière apprend l’information que le cancer de Jeanne s’est généralisé et qu’il ne lui reste plus que quelques semaines à vivre tout au plus. La réunion avec ces collègues à ce propos ne s’oriente pas vers l’humanité, mais comment faire en sorte Jeanne prenne son nouveau traitement plus lourd sans qu’elle ne s’en rende compte et que ses camarades du foyer ne s’en aperçoivent jamais. Après tant d’années, Angèle craque face à cette dérision et au détour d’une conversation dont le sujet interdit avec Marius, lui fournit une paire de ciseaux.

chronique L’utopie des fous Anthony Boucard IS Edition service presse simplement littérature

Le directeur

Après plus de dix ans en tant qu’éducateur, Anthony Boucard a tenté le coup et est devenu artisan depuis maintenant plus de treize années. Toutefois, il reste inspiré par l’assistance familiale où il a repris une mission. L’utopie des fous est son second roman, son premier est L’associé du chaos chez les éditions Astria.

Au départ, je dois avouer que je n’étais pas très inspirée par le sujet et puis, je me suis dit que la maison d’édition IS me laisse toujours le choix. Il faut parfois savoir se laisser tenter avec des lectures que l’on ne prendrait pas, plus par habitudes que par intérêts. L’écriture est très fluide, facile à lire et très impactant d’un point de vue sentimental. La plume d’Anthony Boucard est comme une poésie lyrique qui vous serait énoncée par le conteur de la ville.

Publicités

La nébuleuse d’Héra Tome 1 – La toile du destin, Lydie A. Wallon

chronique La nébuleuse d’Héra Lydie A. Wallon science fiction simplement banner

Kendahl est une grande rêveuse, même si elle n’en a pas l’air. Magnus est beaucoup plus terre à terre. La rencontre va être chargée.

Une nébuleuse énigmatique

Kendahl est passionnée par les étoiles, l’humanité et l’infini. Autant dire qu’elle aime admirer les étoiles durant toute la nuit. Kendahl admire ces ancêtres qui ont pu fouler le sol de la Terre sur les photos et documents qui ont été sauvés. Son amour pour la lecture lui permet d’agrandir sa culture. Jean Pièr, son animal de compagnie, apprécie les moments d’échange qu’ils peuvent avoir. Kendahl a choisi la division animalière, c’est pour cette raison qu’elle se retrouve sur la station spatiale SIMRA, tandis que sa famille est sur celle de GENEK, les nouvelles technologies. Pour la fin de son stage, Kendahl ainsi que son groupe ont le droit à une sortie exceptionnelle sur la Terre.

Magnus est en train de monter sur un arbre, en sa qualité d’apprenti cueilleur, lorsqu’il sent que sa sœur jumelle est en danger imminent. Il tente d’attraper son transmetteur, mais il l’a oublié. Lorsqu’il la retrouve, il découvre que sa sœur a été enlevée et tente de poursuivre ses kidnappeurs pour la sauver. Il se retrouve sur Héra, qui n’est pas habité par des humains. Il se rassure en pensant que ce peuple est mortel et que, tout comme les humains, ils suivent les ordres.

chronique La nébuleuse d’Héra Lydie A. Wallon science fiction simplement

Héra, une exploration envoûtante

Lydie A. Wallon est une femme de design. Artiste dans l’âme, elle fait les Ateliers de Sèvres puis s’oriente vers les arts graphiques dans les grandes écoles de Paris. Devenue freelance, en tant que graphiste et webdesigner, elle crée sa société en 2004. Au cours de l’année 2017, Lydie A. Wallon change de plume pour écrire ce premier roman.

Les personnages de l’auteure vont vous fasciner et vous ne pourrez plus vous passer de l’exploration de ces lieux futuristes. Le roman met du temps à se construire et c’est bien normal dans ce genre. Si vous aimez voir les plans s’animer au fur et à mesure, alors vous aimerez forcément La nébuleuse d’Héra. L’autrice a vraiment réussi sa construction, son envoûtement, sans nous lasser et en vous envoyant toujours vers de nouvelles contrées.

Contrat avec un geek Niveau 2 : Les colocs, Chani Brooks

chronique Contrat avec un geek Niveau 2 Les colocs Chani Brooks romance banner

Jessica a recueilli Tomasi sur son pas de porte, alors qu’elle revenait d’une soirée. Tomasi va continuer de l’embêter, encore et toujours.

Les colocs envieux

Jessica revient d’une soirée dans laquelle elle souhaitait absolument réaliser son protocole REST (si vous ne connaissez pas, allez découvrir le niveau 1), mais aucun code ananas ne s’est présenté. Alors qu’elle rentre chez elle, après plusieurs verres et cocktails, elle découvre Tomasi sur son pas de porte. Son ancien camarade de classe de terminal ne la quitte plus. Elle aimerait pourtant s’en passer. Enfin, s’en passer, c’est vite dit parce qu’elle a désespérément besoin de son argent pour remettre sur pieds ses recherches qui la mèneront à la découverte de reconstruction naturelle des os.

Tomasi a craqué et n’en peut plus de sa sœur, alors il s’est dirigé vers la seule personne qui ne pourra pas refuser qu’il reste chez elle : Jessica, avec son contrat de contreparties. Il sait qu’il va devoir faire des sacrifices et accepter quelques conditions de l’ancienne étudiante. De ce fait, il accepte l’implication de Jessica dans sa propre société de production de jeu vidéo (qu’il faut créer) et gérer toute la partie administrative, communicatives, et d’investissement. Ces actions sont des plus déprimantes pour Tomasi alors il demande une compensation pour chacune qu’il ait à prendre en charge.

De plus, Tomasi continue de faire le pitre comme jamais, y compris pour importuner Jessica – surtout pour importuner Jessica. La jeune femme s’agace souvent, mais elle est aussi heureuse de découvrir à quel point il arrive à lui remonter le moral dans ces coups durs. Il ne l’aide pas à résoudre ces problèmes mais il est présent, attentif et lui permet de penser à autre chose.

chronique Contrat avec un geek Niveau 2 Les colocs Chani Brooks romance
Tu veux ton exemplaire ?

Les colocs joyeux

Chani Brooks vit dans le monde de Star Wars. Lorsque le chagrin ou la tristesse la gagne, elle fait appel à son ewok personnel pour se réconforter auprès de lui. Elle s’efforce, à chaque difficulté, de ne pas tomber dans le côté obscur de la force. Alors pour cela, Chani s’occupe de menues réparations et améliorations sur BB-8 et R2D2 pour qu’ils soient tout autant considéré que chaque humain.

Pour les non-geek, vous trouverez un guide de définition pour comprendre toutes les références (si, si, vous n’avez plus d’excuses, il y a plus de 100 références pour vous aider à comprendre la relation de Han Solo et la princesse Leia) et l’humour qui va avec. Pour les non-fan de star wars, j’avoue que la lecture va être plus difficile (et ce sera un peu moins hype) mais avec toutes les autres références geek, le rire, l’humour et le comique qu’il peut y avoir, vous aurez forcément de quoi vous satisfaire. Dans ce niveau, l’autrice a choisi de ne pas rester figée sur un seul point de vue (la 2D c’est fini). Elle arme ces personnages secondaires pour les passer tank (catégorie de personnage de jeu vidéo RPG en front de ligne pour encaisser les coups) et lance contre les monstres uniques sans farmer (répéter une action dans un jeu vidéo pour gagner de l’expérience, de l’argent, des objets, …) avec brio.

Tuer n’est pas vivre, Charlotte Adam

chronique Tuer n’est pas vivre Charlotte Adam polar simplement banner

Bienvenue à New York, mégalopole des Etats-Unis très connus pour les touristes, mais aussi terre d’accueil depuis plusieurs décennies de la mafia.

Vivre dans la mort

Wade est suivi et blessé. Il s’échappe grâce aux métros mais il sait que ce n’est que temporaire. Il faut qu’il trouve une solution. Il ne peut clairement pas aller chez lui. Lorsqu’il regarde sa blessure pour tenter d’arrêter le flux sanguin, il a une idée. Il reprend le métro et se dirige vers Mulberry Street et son ami, Tony, qui est malheureusement absent. Wade discute avec sa fille, Marina, pour lui demander de l’aide et espère qu’il n’a pas été suivi. Pourtant, il commence à délirer et à imaginer une relation à laquelle il n’a jamais pensé avec la fille de son ami.

Marina est une jeune femme qui ne se laisse pas faire et mène par le bout du nez beaucoup plus d’hommes qui ne pourraient le reconnaître, incluant parfois son père. En l’absence de Tony, Marina a pris la gestion du restaurant italien dans le quartier Little Italy. Marina aide Wade à se soigner et lui impose le lit au moins le temps qu’il récupère. Tony a la main sur le quartier, mais ne touche pas aux divers trafics. Marina se sent attirer par l’argent et est prête à tout pour commencer dans le business. Tony demande à Wade de garder un œil sur elle.

chronique Tuer n’est pas vivre Charlotte Adam polar simplement

Il faut d’abord tuer pour devenir auteur

Charlotte Adam est une jeune auteure très secrète. Elle nous cache sa vie privée (on peut la comprendre) mais vous pourrez échanger avec elle sur son premier roman sur les réseaux sociaux.

Vous trouverez quelques clichés dans ce roman, mais l’auteur réussit à trouver des angles originaux et vous laissent découvrir de nouvelles orientations que vous n’aurez pas pensé aux premiers abords. Les personnages se font malmenés et récompensés pour leurs actes et bravoures. N’ayez pas peur, l’autrice va vous tourmenter mais il s’agit bien d’une série et ce roman n’est que le premier d’une longue série.

El Chapo la traque, Andrew Hogan et Douglas Century (Harper Collins)

chronique El Chapo la traque Andrew Hogan Douglas Century Harper Collins polar banner

Andrew Hogan est fils de pompier et tout le monde dans sa petite ville s’attend à ce qu’il reprenne le flambeau. Mais cet homme va se retrouver à traquer l’un des plus grands ennemis des Etats-Unis.

La traque

Andrew Hogan a grandi dans une petite ville et tout le monde le voyait déjà pompier, comme son père. Mais lui, il ne voulait pas. Il souhaitait travailler en tant que policier, sur l’autoroute, avec leurs voitures très puissantes. Alors il a été passé ces examens et a décroché un poste de policiers dans une ville, avec un grand secteur à couvrir alors qu’il n’était qu’un bleu. Au fur et mesure de sa montée en compétence, il arrivait de plus en plus facilement à repérer les véhicules transportant de la drogue. Alors il s’est intéressé à la DEA et a pris conscience qu’il s’agissait d’une équipe comme il en avait besoin pour exprimer tout son potentiel.

Ses démarches ont finalement pris huit ans. Huit années pour réussir à confondre le plus grand criminel, le baron de la drogue dirigeant quasi toute l’Amérique : El Chapo, de son vrai nom Joaquin Archivaldo Guzman-Loera. A ses débuts à la DEA, Andrew réussit à infiltrer le circuit du meneur de cocaïne, avec son collègue à Phoenix. Dès le début, ils ne voulaient pas seulement réussir à effectuer une saisie de drogue de quelques kilogrammes ou de quelques tonnes. Non, ils ont suivi le chemin pour remonter jusqu’à la montagne du grand El Chapo.

chronique El Chapo la traque Andrew Hogan Douglas Century Harper Collins polar

Les Chapo

Douglas Century est un journaliste d’investigation, connu pour ses écrits et régulièrement affiché sur les tabloïds du New York Times et Billboard. L’ancien agent de la DEA, Andrew Hogan, ne pouvait rêver mieux pour conter sa traque d’El Chapo. L’ancien militaire a rendu sa plaque et s’est retiré dans le secret, afin de reprendre en main la sécurité familiale et sa vie en famille.

Les éditions Harper Collins ont eu le coup d’œil pour repérer cette fabuleuse épopée. Aux Etats-Unis, El Chapo est considéré comme le deuxième ennemi public de l’état au cours du 21e siècle, après Ben Laden. Le magnifique travail de la traductrice, Claire-Lucie Polès, est à relever car nous ressentons le stress des agents mais aussi l’argot, en anglais comme en espagnol. Vous pouvez imaginer facilement la difficulté et pourtant, vous serez imprégnés par cette chasse à l’homme. Notez que le jugement du baron de la drogue, El Chapo, commencera en septembre 2018. Pour finir, je tenais à remercier les éditions Harper Collins et Babelio pour m’avoir permis d’obtenir ce service presse, ce fût un vrai plaisir !

Le trône de cendre, Aurélien Grall

chronique Le trône de cendre Aurélien Grall simplement polar banner

Les jeunes femmes du projet Aliénor ont toutes été tuées, mais le gouvernement ne semble pas plus stable pour autant.

Les cendres

Catherine Donovan était une journaliste, ayant réussi à trouver le sujet qui lui permettrait d’exposer ses talents aux grands jours. La reporter a découvert le projet Aliénor et comment ces jeunes femmes, génétiquement modifiées, étaient entraînées à tuer pour le plus offrant des amis de l’Etat. Le gouvernement n’était toutefois pas d’accord avec l’affichage public du projet, et avant même que l’ébauche de Catherine soit prête, elle s’est retrouvée emprisonnée dans l’un des pires pénitenciers du Colorado existant. Le gouvernement propose à Catherine « d’oublier » à condition qu’elle devienne leurs yeux.

Le gouvernement français souhaite mettre en place une nouvelle réforme pour les universités. Celle-ci permettrait de sécuriser davantage d’emploi pour toute la population. Le pays n’apprécie pas et ne voit pas la solution que le gouvernement leur propose de façon positive. A Rennes, les étudiants se rassemblent et manifestent sur la place de la République pour tenter de faire entendre. La police passe à l’offensive. Walter, l’un des étudiants venu en pacifiste, ressort de la manifestation à moitié inconscient, le crâne ouvert et perdant beaucoup de sang.

Walter n’a pas survécu alors même qu’il a atteint l’hôpital. Les chirurgiens ont fait leurs maximums, mais n’ont pas réussi à le maintenir parmi les vivants. Adrien, son ami, était à côté de lui pendant la manifestation. Il a tout vu. La police maintient que Walter a chuté pendant l’assaut et qu’il s’agit d’un malheureux accident. Adrien, lui, a distingué l’agent l’ayant frappé à maintes reprises et ne peux laisser faire. Le jour de l’enterrement, il en appelle à toutes les personnes présentes pour rendre vengeance à son ami.

chronique Le trône de cendre Aurélien Grall simplement polar

Le trône

Aurélien Grall est déjà apparu à quelques reprises dans mes actualités. Ce roman est son deuxième. Son premier roman était Aliénor est le préquel de ce roman. Pour l’instant, l’auteur a fort à faire avec la finance et l’enseignement en parallèle de sa passion pour l’écriture.

Le trône de cendre remet en cause le gouvernement et notre société actuelle. Tous les échanges et actions effectués entre les divers gouvernements ne sont pas connus car nous ne comprendrions pas leurs décisions. L’Histoire a pourtant démontré que nos politiciens cherchent à nous protéger avant tout, mais là n’est pas le point. L’auteur nous questionne sur la position du gouvernement, les possibilités du peuple et du gouvernement, et la guerre qui est inscrite dans nos gênes depuis des millénaires.

La princesse et l’alchimiste – L’antidote, Amy Alward (Pocket Jeunesse)

chronique La princesse et l’alchimiste L’antidote Amy Alward Pocket Jeunesse fantastique banner

La princesse Evelyne rêve d’un monde où son mariage se passe avec son meilleur ami et plus beau parti du royaume, tandis que Samantha souhaite simplement réussir à payer ses factures.

L’antidote

La princesse Evelyne espère désespérément voir Zain, le garçon le plus beau du royaume, tomber amoureuse d’elle. Ce jour n’arrivant pas, elle décide de lui donner un petit coup de pouce grâce à un filtre d’amour. Mais elle se trompe de verre et boit elle-même le filtre d’amour, tombant amoureuse d’elle-même…

Samantha tient l’une des dernières boutiques d’alchimiste naturelle du royaume. Elle tente de garder son magasin à flots avec ses parents, alors que les supermarchés et alchimistes synthétiques ne cessent d’attirer les clients au centre-ville. Samantha apprécie la princesse de son royaume mais elle est déjà bien assez occupée avec ces propres affaires. D’autant plus que Samantha et Zain ont eu une sorte de… relation, ensemble. Alors pourrait-elle l’aider dans sa mésaventure ?

Le roi réclame explicitement un antidote naturel pour contrer le pouvoir du filtre d’amour. Tous les alchimistes du pays se mettent en marche, pourtant le grand-père de Samantha refuse. L’adolescente va-t-elle désobéir pour tenter de sauver la vie de la princesse et du royaume ?

chronique La princesse et l’alchimiste L’antidote Amy Alward Pocket Jeunesse fantastique

La princesse et l’alchimiste

Amy Alward est une lectrice, une autrice et une directrice d’édition. L’auteure a quitté son Canada natal pour émigrer vers la Grande-Bretagne. Amy Alward n’en est pas à son galop d’essai. Elle connaît non seulement son sujet, mais elle sait vivre sa passion.

Je n’ai pas lu la traduction de Pocket Jeunesse mais la version originale du livre. (Pour celles et ceux qui se posent la question, si vous savez tenir une conversation basique en anglais, alors vous pourrez tout à faire comprendre le contenu du roman.) Vous pourrez ressentir la touche britannique, sans pour autant voir le flegme british de l’auteure. La tolérance est de mise dans ce roman, et ça fait d’autant plus plaisir que vous les vivrez en cas pratique, avec votre sœur ou frère.