Question de temps, E. R. Link

chronique terres de brumes question de temps E. R. Link simplement fantasy banner

La Terre de Brumes continue son invasion. Plus rien ne la retient, si ce ne sont les humains. Les mythes prennent alors leur tour pour inonder les terres.

Une question de temps révolu

Brède Mafane est un pirate. Il est en mer lorsque la tempête se déchaîne. L’ensemble de ses équipiers lui fait confiance. Le bateau a dû mal à résister lui. De plus, un autre bateau pirate est fortement intéressé par les trésors cachés. Le Capitaine a réussi à mettre la main sur un objet qui implique beaucoup de malheurs pour le possesseur, un ARCODEX. Brède Mafane ordonne à son équipe de se jeter à la mer, le bateau ne tiendra plus très longtemps.

Autour de la mer des Palmariales, l’archipel du Touraco est le nouvel endroit où tous les commerces s’effectuent. Posséder un commerce là-bas signifie assurer ses prochaines années dans l’aisance. Le Marquis Calixte Zygène de la Spirée l’a bien compris ; expatrié Syrrhaptuse avec son titre déchu à cause de ses parents. La jeune vingtaine, le voleur a bien compris qu’il fallait être présent sur l’archipel. Calixte va pouvoir ainsi proposer ces investissements imaginaires aux divers commerciaux et observer les alentours.

chronique terres de brumes question de temps E. R. Link simplement fantasy

Une question de temps construit

E. R. Link n’est pas le vrai nom de l’auteure mais, ce n’est pas grave parce qu’elle accepte tout de même de nous dévoiler son histoire. Tous les univers l’intriguent, ce qui vous permet de mesurer le degré d’implication de l’auteure. Le dessin fait aussi parti de ses talents, pour une œuvre complète : de la couverture à la quatrième. (Vous pouvez trouver la chronique de son premier roman sur le blog.)

Ce nouveau roman, publié en 2016, est très artistique. Appréciez la couverture, comme la carte, dessinées par l’auteure. Le plein des descriptions dans l’histoire vous donne des images plein la tête et vous vous retrouvez plongés dans la mer à la recherche d’objets précieux. De multiples références aux âges Barbares vont vous envahir. Vous pourrez aussi trouver ce pirate en version papier, imprimé par Amazon.

Un nouveau monde Tome 1 – L’unification, Tessa Nauvel

chronique un nouveau monde l unification tessa nauvel simplement science fiction banner

Un nouveau monde est né. L’unification va pouvoir prendre place. Les Natifs vont enfin être formés à un métier, au lieu de troquer pour survivre.

La création d’un nouveau monde

La Terre n’est plus telle que vous l’avez connue, depuis de nombreuses années. Les Humains l’ont détruit au fur et à mesure, utilisant toutes les ressources qu’elle avait produites. Mais ils ne sont pas les seuls dans le cosmos à subir ces « inconvénients ». Les Natifs subissent leurs propres conséquences. Les Ariméens ont tout fait pour préserver le système écologique de leur galaxie mais celui-ci n’a pas tenu et ils ont dû s’en échapper. Les Ariméens ont alors voyagé à la recherche d’une nouvelle galaxie viable et vivante : ils ont trouvé la Terre.

Les Humains ont d’abord cru à un envahissement, une attaque et ont de suite riposté, avant même la première attaque de l’assaillant. Les Ariméens ont une technologie bien plus avancé et fait arrêter les agressions rebelles rapidement. Un pacte a pu alors se construire entre les Ariméens et les Natifs pour qu’une bonne entente se mette en place. Quelques années après la création du pacte, les Natifs et les Ariméens sont enfin prêts à faire un bout de chemin ensemble et les Ariméens offrent une formation aux Natifs pour construire un avenir ensemble. Amélia attend ce jour avec impatience depuis sa naissance. Elle va entrer dans l’Histoire.

chronique un nouveau monde l unification tessa nauvel simplement science fiction

Un nouveau monde pour de nouvelles bases

Tessa Nauvel écrit depuis sa plus tendre enfance. Même si elle a arrêté pendant quelques années, elle a toujours cette passion qui l’anime. Sa vie familiale l’occupe pleinement et s’évade quelques instants dans l’écriture. Lors de sa reprise, elle se met en quête de sa trilogie : Un nouveau monde. Les deux premiers tomes sont déjà écrits, le troisième est en cours.

L’autrice s’est fortement investie dans l’histoire qu’elle a imaginé, construit et écrit. Elle a ainsi encré ses pensées dans sa trilogie. Science-fiction post-apocalyptique ou dystopie, nous ne rentrerons pas dans le débat. La géographie et la politique des humains et des ariméens n’auront plus de secrets pour vous après ce tome. Ce premier roman pose les bases de son histoire. Quelques éléments y sont déjà détaillés et vous pourrez effectuer quelques voyages. Ajoutez à cela une petite dose de romance pour un été festif.

Le pensionnat de Mlle Géraldine – Tome 1 Etiquette et espionnage, Gail Carriger (Le livre de poche, Orbit)

chronique le pensionnat de mlle geraldine tome 1 etiquette et espionnage gail carriger le livre de poche orbit science fiction banner

Sophronia aime comprendre tous les mécanismes, même si sa mère aimerait simplement qu’elle soit une jeune fille convenable. Alors elle doit absolument empêcher l’étrangère de l’emmener dans ce pensionnat.

Etiquette

Sophronia Angelina Temminick a seulement 14 ans. Ces nombreux frères et sœurs font d’elle la plus jeune fille de la famille, mais pas de la fratrie. Alors elle tente de s’illustrer, tout en évitant les diversions de ses frères. Lors de ces recherches, elle doit faire extrêmement attention aux mécanismes – aux robots aux services de ces parents pour les aider dans les diverses tâches ingrates. Sinon ils iront cafter auprès de sa mère et elle est sûre d’être punie.

Une étrangère visite la famille Temminick. L’entretien entre la mère et l’étrangère est d’ordre privé. Sophronia n’a pas d’autres choix que de passer par le monte-charge afin de suivre la conversation. Lorsqu’elle essaye de faire travailler le mécanisme de l’intérieur, le monte-charge descend précipitamment et elle se retrouve deux étages plus bas, la tête dans ses jupes et le dessert renversé sur cette grande dame. Négocier avec sa mère afin de ne pas aller dans ce pensionnat ne va pas être facile après cette échauffourée.

chronique le pensionnat de mlle geraldine tome 1 etiquette et espionnage gail carriger le livre de poche orbit science fiction

Espionnage

Gail Carriger a obtenu ses diplômes en archéologie et en anthropologie, respectivement à Nottingham et à Santa Cruz. Preuve en est que l’auteure maitrise parfaitement les voyages de ces personnages. La connaissance des lieux lui donne un avantage incontestable pour générer auprès de son lecteur les sensations et les émotions qu’elle souhaite. Sa première série Le protectorat de l’ombrelle est également un best-seller.

La maison d’édition Orbit a mis la main sur une magnifique plume américaine et british à la fois. Le style et la classe sont alors obligatoirement omniprésents. Le livre de poche l’a republié, dans son format de prédilection, pour le plus grand bonheur de son public français. La traduction de Sylvie Denis nous transmet les émotions de Gail Carriger. Vous sentez les voyages, les observations et l’épanouissement de l’auteure. Un premier tome prometteur, plus d’aventures et de divertissements semblent filer à l’horizon.

La rencontre du dernier espoir, Kelley York (Pocket Jeunesse)

chronique la rencontre du dernier espoir kelley york pocket jeunesse suicide watch banner

Vince voyage de foyer en foyer, sans trouver refuge. La vie ne le comprend pas. Les autres, encore moins. « Et si une rencontre pouvait tout changer ? »

Une rencontre ?

Vince se retrouve chez Maddie, après son n-ième déménagement en foyer d’accueil. Il se pourrait que ce soit vraiment la bonne cette fois. Maddie le comprend, est prête à investir en lui et souhaite qu’il aille à l’université. Vince, très timide, n’aime pas être avec d’autres personnes. Il déteste devoir faire des présentations devant toute la classe, juste pour être pointé du doigt comme le minable.

Sa nature dépressive ne l’encourage pas à montrer l’effusion de ses sentiments. Les psychologues lui recommandent de prendre des médicaments qui le rendent léthargique. Vince ressent peut être trop intensément les émotions et se retrouve à pleurer pour un rien, mais il vit. Alors que sa référente, Maddie, meurt lors de sa remise des diplômes, il se demande si ça vaut le coup de continuer à vivre, à se battre. En traînant sur Internet, il découvre le forum Suicide Watch, où les membres expliquent la manière et / ou l’heure dont ils vont se donner la mort. Deux personnes s’intéressent à Vince et à ses bagages. Et si une rencontre pouvait tout changer ?

chronique la rencontre du dernier espoir kelley york pocket jeunesse suicide watch

Un espoir ?

Kelley York est une auteure très impliquée dans ses romans. Elle est d’autant plus légitime qu’elle a, elle-même, vécu une partie de ses histoires pendant son enfance et son adolescence. Elle a réussi à se reconstruire, notamment grâce à sa femme. La place que l’auteure donne à la communauté LBGT permet de transmettre quelques réponses à son auditoire. En France, les publications de ces titres s’enchaînent mais pas dans le même ordre qu’aux Etats-Unis. La découverte se fait étape par étape.

Pocket Jeunesse nous livre le coup de cœur de ses employés. Lorsque Pauline Mardoc a découvert Suicide Watch (La rencontre du dernier espoir en version originale), elle a pensé qu’il représentait un énorme risque avec les sujets forts abordés. Après renseignements auprès de la community manager (de Pocket Jeunesse qui l’oriente directement vers un autre livre de l’auteure) et quelques vérifications, la directrice de collection accepte et démarche la publication. Saluons aussi le travail de Laurence Richard, qui a été spécialement engagé pour la traduction des romans de Kelley York (qui mieux qu’une psychothérapeute est capable de mettre les mots sur ces sujets si sensible). Vous ne pourrez faire qu’un seul reproche à la maison d’édition : ne pas avoir fourni le paquet de mouchoirs avec le livre.

Enquête aux volets bleus, Kate Oliver (IS Edition)

Chronique Enquête aux volets bleus Kate Oliver IS Edition litterature simplement banner

Votre fille, Zéolie, vous propose une sortie entre femmes avant son départ à l’autre bout du monde. Vous ne pouvez que vous réjouir de son enthousiasme.

Un voyage redéfini

Depuis quelques temps, vous êtes troublée. Mais pour aujourd’hui, ce n’est pas grave, parce que Zéolie vous emmène faire une virée ensemble, rien que toutes les deux, entre femmes. Cela n’était pas arrivé depuis trop longtemps, mais vous ne pouvez pas lui en vouloir, car elle est en train de construire sa vie future (même si vous aimeriez autant que ce soit beaucoup plus proche de chez vous). Seulement voilà, le super voyage entre femmes s’est transformée en visite d’une maison de retraite, l’endroit où votre fille compte bien vous envoyer avant son départ.

Certes, Zéolie a gagné votre internement contre votre gré, avec votre médecin traitant, suite à votre début d’Alzheimer. Mais ce n’est pas pour autant que vous n’allez pas vous amuser. C’est vrai quoi. Allez-vous rejoindre le club des buveuses de thé ? Vous avez encore faim après le plateau repas que vous avez mangé au réfectoire ? Pas de soucis, vous pourrez vous rendre dans la nuit en cuisine pour vous abreuver des repas prévus pour le dimanche aux familles qui visitent les pensionnaires. Pourquoi la directrice a-t-elle arrêtée toutes les activités ? Pourtant, quand une infirmière tombe malencontreusement dans les escaliers, la police ouvre une enquête pour tentative de meurtre.

Chronique Enquête aux volets bleus Kate Oliver IS Edition litterature simplement

Une maison hilarante

Kate Oliver s’est installée en Normandie avec ses deux enfants, tous les deux enseignants. L’autrice a déjà publié son quatrième roman, dont un en autoédition. Ses passions réjouissent ses autres publications Le fils du Diable est un ange, ou Le Diable est éternel, ou encore Que votre volonté soit faite. Sa culture en littérature historique, ses voyages et son amour des contes fantastiques mènent aux fondements de ses écrits.

IS Edition est une maison d’édition marseillaise. Elle recherche d’abord l’atypique chez ses auteurs, tout en restant dans les genres codifiés, tels que la science-fiction, la romance et la littérature. Lorsque vous abordez un roman, vous vous attendez difficilement à vous retrouver dans une maison de retraite. Les pensionnaires n’ont pas la moindre intention de se répandre sur leurs conditions de vie, mais plutôt d’aller titiller les règles de bon fonctionnement. Une approche originale démontrant que la cour de récréation reste ouverte jour et nuit, et à tout âge.

La légende de Losain, Hélène Parisot

chronique La légende de Losain Hélène Parisot Simplement fantasy banner

Votre couple arrive à peine à survivre dans cette sécheresse démesurée. Et pourtant, vous allez devoir accoucher et nourrir une bouche supplémentaire.

La compréhension des dieux

Dès le début, les Dieux vous ont appris à interagir avec eux. Comment cela peut-il en être autrement ? Dès votre naissance, vos parents n’ont pas pu vous prendre à leur charge alors qu’ils arrivaient à peine à se nourrir. Ont-ils survécu à cette sécheresse ? Vous n’en avez aucune idée. Pourtant, votre premier jour, vous l’avez passé sur un autel exposé en plein soleil à la délivrance des Dieux. Une sage offrande pour calmer l’ardeur du Soleil et de la chaleur.

A leurs retours, les mages vous ont trouvé ainsi exposé. Vous auriez dû mourir de déshydratation mais apparemment, les Dieux étaient déjà de votre côté. Vous n’auriez pu apprendre à les connaître plus tôt. Alors les mages vous ont pris à leurs charges et appris comment entendre, comprendre et servir les Dieux. Ceux-ci peuvent rendre de grands services, comme vous détruire ; à vous faire attention dans vos prières. Seulement, vous ne comprenez pas les Dieux lorsqu’un mage prend le pouvoir sur le pays et fige l’ensemble des mages. Vous avez eu de la chance d’être juste à la limite de son périmètre d’actions. Comment sortirez-vous vos collègues de ce mauvais pas ?

chronique La légende de Losain Hélène Parisot Simplement fantasy

La complétude de l’univers

Hélène Parisot construit un terrain avec le plein de fantasy et d’Histoire. Elle n’hésite pas à le compléter pour vous emporter avec elle, à travers un patrimoine et des cultures riches. Ses rêves vous transportent, à chaque page, dans un lieu différent hors du temps. Pour un premier roman, son univers ne peut pas être plus abouti.

La personnification du Soleil est magistrale et renvoie une femme combattante face à chaque élément pour apporter une solution, une mise en lumière. Les Dieux évoluent dans notre monde, d’autres, les contrôlent mais ils sont aussi présents pour justifier l’existence. Le sujet est abordé sereinement sans prendre de positions religieuses, ce qui apporte légèreté et émotions. L’autrice vous fait fondre grâce à sa plume littéraire et poétique.

Chroniques d’une princesse machiavélique, Lily B. Francis

chroniques d'une princesse machiavélique Lily B Francis banner

Agnès est née sous la bonne étoile : riche, magnifique et intelligente. Il ne lui manque que l’amour…

Une princesse fragilisée

Les parents d’Agnès sont riches et possèdent une industrie de vêtements de luxe. La famille Thomson-Shirt est connue dans le monde pour sa collaboration avec la famille Rolland. Ensemble, ils ont construit leur société. Elle prospère le temps pour leurs enfants de terminer leurs éducations pour reprendre les rênes de l’entreprise anglaise.

Agnès est ravissante dans tout ce qu’elle porte. Elle termine ses études avec son meilleur ami depuis qu’il a débarqué dans sa vie, après une sombre histoire. Phoebus Rolland est le fils non-légitime de son père. Il aurait pu vivre avec ça, et tenter de vivre dans le Canada avec sa mère, mais son père en a décidé autrement. Après ces quelques années d’amitié, Phoebus voit le bout du tunnel avec sa petite-amie Esméralda. Agnès vient de casser avec William car, elle a enfin compris qui elle aime depuis toutes ces nombreuses années : Phoebus. A l’heure où leur relation est totalement remise en question, Phoebus pense à stabiliser sa vie avec Esméralda.

chroniques d'une princesse machiavélique Lily B Francis

Une princesse stabilisée

Lily B. Francis commence à écrire son histoire pendant ses années lycée. Ses passions lui permettent de renforcer son roman, à lui donner plusieurs approches : l’écriture, la lecture, l’art et l’histoire. Quinze années plus tard, elle reprend enfin sa plume pour apaiser son personnage dans ses chroniques. L’autrice écrit également quelques poèmes et nouvelles.

Si vous voulez être surpris, attaquez ce roman comme s’il s’agissait un chick-lit « normal ». L’autrice vous présente un triangle infernal qui se transforme en quatuor, et ce n’est vraiment plus la même histoire que l’on trouve dans le point relais avant de monter dans le train. L’amour est certes ultra-présent et il en est tout autant de l’amitié. Notre société actuelle est bien représentée, vous ne serez pas dans un monde parallèle où tout est fait de paillettes. Cette histoire de lycée qui s’intensifie avec le temps n’est autre qu’une histoire d’amour des plus réalistes.