Elsie Waldon Tome 1 – Métamorphose, Olivier Guérard

chronique Elsie Waldon Tome 1 Métamorphose Olivier Guérard Simplement littérature série

Vous allez vous réveiller mais vous n’avez pas encore de conscience. L’éveil semble imminent. Préparez-vous.

Votre transition

Vous commencez à vous éveiller. Vous ne savez plus qui vous êtes. Où est-ce que vous êtes ? Pourquoi vous êtes là ? Comment vous vous êtes retrouvé dans cette situation ? Puis vos yeux commencent à prendre le relai et à vous présenter diverses échelles, nuances de ce qui vous entoure. Enfin, votre conscience commence à travailler et vous sentez que vous êtes enfermé dans quelque chose de capitonné : un sarcophage, un cercueil. Vous ressentez le besoin de sortir mais vous restez serein, calme et tentez des solutions pour sortir.

Au prix de nombreuses efforts et quelques griffures, vous réussissez à sortir. Vous découvrez que vous êtes dans un caveau. Vos yeux tentent de s’acclimater à cette nouvelle lumière, mais l’affaire est compliquée. Dégagée, vous regardez vos blessures mais il n’y a plus rien. Seuls vos vêtements semblent avoir été touchés. Alors vous commencez l’inspection du caveau et décidez qu’il faut en sortir pour ne pas y rester indéfiniment. Depuis combien de temps êtes-vous enfermé dans ce caveau ? Comment allez-vous expliquer cette situation dès que vous pourrez parler à quelqu’un ?

Évolution d’un lecteur

Olivier Guérard est un romancier littéraire. S’il n’est pas académicien, sa littérature va vous envoûter et vous plonger au cœur de son récit. L’auteur vit de la fantaisie classique, parcourant les philosophies de chacun de ces collègues écrivains. Pourtant il attend d’avoir atteint sa maturité pour publier ce premier roman, puis L’homme à l’amer en mars 2018.

Les traits d’esprit de l’auteur sont remarquables. Vous allez accueillir l’éveil de son personnage principal comme votre propre éveil, vous pourrez ainsi vous identifier et vous projeter dans son corps, et ses évènements en quelques secondes. La description pourra vous paraître longue mais elle est nécessaire pour vous envoûter et vous ne pourrez plus partir avant d’avoir fini ce roman.

Publicités

Contrat avec un geek Niveau 1, Mission 3 – #HotGame, Chani Brooks (Editions Me M)

chronique Contrat avec un geek Niveau 1, Mission 3 - #HotGame, Chani Brooks (Editions Me M) chicklit banner

Jessica a enfin pu échapper à cette fête d’étudiants ridicule, mais aussi à Tomasi. Pour son cas, elle aurait peut-être préférée rester autour lui, mais il est bien trop enfant.

Le contrat prend vie

Jessica a tout arrangé. Elle a trouvé un notaire et tous les papiers nécessaires pour conclure les démarches. Elle a même construit ceux qui déclarent que Tomasi est son colocataire. Grâce à ce moyen, Tomasi n’est pas connu comme étant sans domicile fixe et il ne doit rien à sa sœur. Après tout, ce n’est qu’un papier. Le notaire n’y verra que du feu car le but est qu’elle puisse récupérer l’argent que son ancien camarade lui offre, contre quelques agréments.

Le jour est enfin arrivé. Jessica attend Tomasi de pieds fermes à la gare de Lyon, à Paris. Elle sait pourtant qu’il n’est pas comme les autres et que cet énergumène ne cesse de la challenger, avant de la pousser dans ces derniers retranchements. Tomasi décrète qu’il faudra au moins trois contreparties pour ce déplacement. Le jeune Ewok doit combattre comme un Jedi face à la force suprême, alors qu’il n’a pas eu le droit de dormir et manger comme il l’entend. Tomasi va savourer sa vengeance, au risque d’y laisser quelques blessures.

chronique Contrat avec un geek Niveau 1, Mission 3 - #HotGame, Chani Brooks (Editions Me M) chicklit
La mission seule n’est plus disponible, et l’intégrale est déjà en ligne !

Le jeu en vaut la chandelle

Chani Brooks est geek invétérée. N’y voyez pas le cliché habituel, l’autrice a grandi avec les Ewoks pour devenir la princesse Leia. La romancière s’est tournée vers les sciences pour détourner la force de Dark Vador. Suite à ses nombreux échanges avec Sheldon Cooper, Chani Brooks s’est concentrée sur la physique théorique, jusqu’au jour où Spock lui fait découvrir la geek romance.

chronique Contrat avec un geek Niveau 1, Mission 3 - #HotGame, Chani Brooks (Editions Me M) chicklit big bang theory penny leonard kiss

Le niveau est terminé et la dernière mission s’est trouvée plus impactante que je ne l’aurais imaginée. Je ne m’attendais pas à un rebondissement à la fin de cette mission (enfin si, mais pas celui que l’autrice nous donne). Je ne peux pas vous en parler plus pour vous laisser la surprise. J’ai adoré ce petit renversement, juste avant la fin (vous comprendrez quand vous lirez). L’autrice continue de jouer avec nous, et surtout avec nos sentiments. L’ascenseur émotionnel vous fait voguer page après page et enchaîner les missions, et bientôt les niveaux. Le niveau 1 est complet (et disponible sur Amazon), le niveau 2 se construit avec les Ewoks (l’autrice va nous permettre de rendre visite au peuple qui l’a éduqué).

chronique Contrat avec un geek Niveau 1 Chani Brooks (Editions Me M) chicklit Amazon

Contrat avec un geek Niveau 1, Mission 2 – #ShoesFight, Chani Brooks (Editions Me M)

chronique Contrat avec un geek Niveau 1, Mission 2 - #ShoesFight, Chani Brooks (Editions Me M) chicklit banner

Jessica et Tomasi se sont rencontrés à la réunion d’anciens étudiants et ont conclu un contrat ensemble. Seulement Jessica espère vainement pouvoir s’en défaire.

Le chat sort les griffes

Jessica est fière d’avoir trouvé aussi rapidement une solution à son problème avec Alec. Seulement, elle n’est pas certaine de pouvoir le réaliser. Ce contrat implique que Tomasi va lui faire un prêt que même les banques se refusent à lui fournir. Mais il implique aussi qu’elle va devoir passer à la casserole avec ce geek, qu’elle avait oublié depuis son adolescence. De plus, Tomasi lui a gâché sa soirée en proposant à tout le monde d’aller faire une promenade, le lendemain matin, pour purifier leur corps de l’alcool ingurgité.

Tomasi est plutôt fier de sa réussite. Au petit matin, il commence sa promenade avec une pelle. Le but est de trouver le trésor qui est apparu avec l’arc-en-ciel qu’ils ont vu apparaître lors de leur sortie en classe, il y a une dizaine d’années. Au point de rendez-vous, seulement Jessica se présente, encore échauffée de la soirée. L’organisatrice de la réunion des anciens étudiants a annulé la sortie en laissant un message sur Facebook. Jessica souhaite faire mariner Tomasi, puis elle comprend pourquoi il souhaite investir dans son projet.

chronique Contrat avec un geek Niveau 1, Mission 2 - #ShoesFight, Chani Brooks (Editions Me M) chicklit
La mission seule n’est plus disponible, et l’intégrale est déjà en ligne !

Le lion attend à bonne distance

Chani Brooks est la Princesse Leia de notre univers. Elle ordonne sa cavalerie pour avoir le moins de perte possible et combat la Force accumulant victoire sur victoire. Han Solo réalise des exploits pour repousser le mal et rejoindre la Princesse Leia. L’alignement des planètes est pour bientôt et l’autrice sait que l’on attend tous de découvrir cet évènement cosmologique.

chronique Contrat avec un geek Niveau 1, Mission 2 - #ShoesFight, Chani Brooks (Editions Me M) chicklit leonard penny big bang theory

J’enchaîne tout de suite avec la deuxième mission parce que je veux absolument connaître la suite. Je reviens sur les règles du jeu de l’autrice. Le but d’un jeu vidéo est de gagner de l’expérience grâce à des missions, puis de monter ces niveaux. « Trois missions permettent de franchir un « niveau ». Pour parvenir au bout de ce jeu, il te faudra franchir cinq niveaux. » Maintenant, vous savez tout autant que moi, à quel point la romancière va nous faire rusher (travailler ardemment). La mission 2 apporte beaucoup à l’histoire. Les personnages sont établis et donnent du fil à retordre à chacun d’entre eux. Encore une fois, j’ai très hâte de lire la suite. La mission 3 vient d’être publiée, vous pouvez directement retrouver tout le niveau 1 compilé dans ce soluce gameplay. Le niveau est bientôt atteint et je sens qu’il sera fort en émotions (et en expériences).

Keleana Tome 2 – La reine sans couronne, Sarah J. Maas (Le livre de poche)

chronique keleana tome 2 la reine sans couronne sarah j maas le livre de poche fantasy série banner

Vous vous souvenez de Keleana, l’assassineuse la plus performante de toute l’Erilea ? Après être devenue champion du roi, elle cherche un moyen pour s’échapper des griffes de son donneur d’ordres et par la même occasion, comprendre comment il réussit à véhiculer autant de pouvoirs.

La reine des assassinats

Cela fait deux mois que Keleana est devenue le champion du roi et celui-ci l’envoie opérer sur ces divers ennemis pour les éliminer tout aussi simplement qu’il donne ses ordres à la jeune et talentueuse assassineuse. A peine revenue de son dernier périple, Keleana rapporte les preuves au roi de l’exécution de son contrat. Les têtes, mains et bijoux de Lord Nirall et de sa femme se retrouvent sur la table de conseil sans autre préambule que l’arrivée de leur bourreau.

Fort ravi de son travail, le roi annonce qu’il a eu vent d’un groupe rebelle au sein de Rifthold, la ville au pied du château et lui demande de se charger d’Archer Finn. La conspiration contre le roi monte en puissance et Archer semble en tenir le contrôle. Keleana se souvient encore de l’amour qu’elle pouvait lui porter lorsqu’elle était plus jeune. La mission se complique, d’autant plus qu’elle est observée par Chaol – qui est ravie de la voir et de la retrouver au château pour quelques temps –, par Dorian – qui ne peut s’empêcher de penser à la relation qu’il a eu avec pendant le championnat – et par Nehemia – qui reste que son pays devienne libre à nouveau.

chronique keleana tome 2 la reine sans couronne sarah j maas le livre de poche fantasy série

La couronne des sentences

Sarah J. Maas est l’une des auteurs la plus connue par FictionPress (la plus vendue aussi). Lorsqu’elle publie pour la première fois sur le site, elle n’a que seize ans. Quinze ans plus tard, sa série a fait le tour du monde (pour la plus grande joie de Bloomsbury, aux Etats-Unis et de La Martinière et Le livre de poche, en France). Reste à savoir si une adaptation cinématographique ou sous forme de jeux vidéo est en cours de préparation, l’un comme l’autre pourrait être très intéressant.

Dans le premier tome, vous découvriez l’assassineuse Keleana. Le décor est planté, les diverses aventures peuvent commencer. Dans ce deuxième tome, les manipulations courent dans tout le château de manière très étudiées (limite trop) pour un réalisme au plus fort, puisque les évènements sont imaginés à partir d’éléments réels. Ce deuxième tome pourrait se terminer une bonne cinquantaine de pages avant. L’auteure commence son introduction au troisième tome. La description est tellement intense que l’on a tout de suite envie de continuer l’histoire et l’aventure auprès des personnages de Chaol, Keleana et Dorian. Même en connaissant cette future entrée en matière, vous restez à vous demander comment la romancière va-t-elle finir cette fiction et dans quels états seront ces personnages.

Warcross, Marie Lu (Pocket Jeunesse)

chronique warcross marie lu pocket jeunesse science-fiction fantasy série banner

Emika est une jeune femme de 18 ans. Son père est mort suite à un cancer pendant son enfance, en la laissant avec le plein de dettes.

Le jeu de la réalité

Emika se retrouve en foyer, mais elle n’a plus aucune joie de vivre. Son père allait chercher des fleurs du jour de pluie, pour rendre la journée plus lumineuse. Emika sèche les cours et ne s’intéresse plus à rien. Jusqu’au jour où elle entend parler du révolutionnaire Hidéo, suivi de son interview. Hidéo est un jeune adolescent à l’époque et il a trouvé le moyen de créer des lunettes de réalité virtuelle, où la frontière entre réalité et virtuelle n’existe plus (sauf si vous relirez les lunettes). Vous pouvez combattre un dragon en plein New York ou simplement vous dorer la pilule à Tahiti.

Comme tous les jeux, il y a la partie agréable et la partie moins charitable, où les hackeurs et craqueurs cherchent à monnayer leurs actes (retrouver les endettés, exécuter des contrats, faire évoluer la politique…). Emika n’est pas seulement une jeune femme dans ce monde. Le jour de l’interview d’Hidéo, elle a repris goût à la vie, à chercher des solutions, à commencer par résoudre les problèmes de programmation que son exercice lui imposait. Elle est devenue hackeuse pour résorber ses dettes. Et alors qu’elle trouve un moyen de voler un objet unique en plein match d’exhibition mondial de Warcross pour terminer de combler ses dettes et factures, Emika se retrouve dans le jeu et fait bugger Warcross.

chronique warcross marie lu pocket jeunesse science-fiction fantasy série

Le jeu de la vérité

Marie Lu a commencé sa vie en Chine, où elle a vécu pendant cinq ans. Ces quelques années sont restées ancrer dans sa mémoire et aujourd’hui, elle nous en sert une petite part dans sa nouvelle série. L’enfant est ensuite allée aux Etats-Unis, puis elle a grandi dans les jeux vidéo jusqu’à en créer. La conception et la programmation n’ont pas de secrets pour elle et c’est bien grâce à ses ingrédients que l’auteure lâche les jeux vidéo pour trouver la plume et débuter sa nouvelle carrière.

La maison d’édition Pocket Jeunesse savait à quoi s’attendre en prenant Marie Lu comme nouvelle autrice. La qualité de l’auteure n’est plus à démontrer. Marie Lu, déjà connu mondialement pour sa série Legend, présente sa nouvelle série Warcross. La réalité virtuelle, l’intelligence artificielle et la réalité augmentée n’arrivent pas à faire de bons en avant car elles font peur, elles sont tout de même l’avenir et peuvent être contrôlées. L’autrice nous marque son originalité et fait tomber les pièges, tels les jeux vidéo ; Emika, une jeune femme hackeuse ; le DarkWeb, pas seulement un endroit où l’on peut croiser tueur et terroriste. Cette entrée en matière va vous donner des frissons et va vous envoûter, comme un véritable jeu vidéo.

La trilogie des gemmes, Kerstin Gier (Le livre de poche)

chronique La trilogie des gemmes Kerstin Gier Le livre de poche fantastique rouge rubis bleu saphir vert emeraude banner

Le cercle de pierres précieuses permettra l’accès à de mystérieux pouvoirs et notamment, résoudre tous les maux. Seulement… une jeune fille extrêmement maladroite doit participer à cette aventure.

Une parure complète

Kerstin Gier est une auteure allemande, connue pour ses romans fantastiques. L’humour et l’amour sont souvent les bases de ses écrits. La trilogie des gemmes est la série qui lui a permis d’être connue de manière internationale, avant d’être adaptée au cinéma. Son mari et son fils l’encouragent toujours plus dans son aventure.

La Librairie Générale Française s’est mise à la traduction d’une série allemande. Vous pourrez l’originalité, habituellement les maisons d’édition ont plutôt tendance à traverser l’océan Atlantique. Le livre de poche a repris ce succès international dans sa version bien connue, suite à la sortie des films.

J’ai préféré terminer la lecture de la trilogie avant de m’attaquer aux films. J’avoue qu’avant de voir la projection, j’ai toujours une appréhension, me demandant si ce que j’ai commencé à construire, à imaginer sera répercuté à l’écran. Après un souffle, je me dis toujours que ce ne pourra pas être pire qu’Eragon (le film) et je m’y attaque. Après visionnage, je me dis que soit on aime l’histoire des livres, soit celle des films. Il m’apparaît compliqué d’apprécier les deux

Rouge Rubis

Gwendolyn Sheperd est une jeune lycéenne britannique. Elle a de nombreux problèmes d’adolescence mais elle réussit à s’en sortir avec sa normalité. Son père est décédé lorsqu’elle était plus jeune, alors sa mère est retournée sous le couvert de la sienne, à Londres. Ils vivent tous ensemble en famille, mais elle est un peu particulière malgré tout.

chronique La trilogie des gemmes Kerstin Gier Le livre de poche fantastique rouge rubis

Sa généalogie fait partie des Veilleurs du temps. Ils peuvent voyager dans le temps passé. Gwendolyn ne sait que très peu de choses sur ce patrimoine car, c’est toujours sa cousine – meilleure dans tous les domaines – qui a reçu toute l’éducation nécessaire à sa préparation. Une vieille légende raconte qu’un cercle de douze personnes, douze Veilleurs – voyageurs dans le temps – permettraient de révéler un secret. Gwendolyn est la douzième. Malgré sa non-préparation, sa maladresse et le vol du chronographe, l’adolescente rencontre le Comte de Saint Germain et ils pourront bientôt fermer le cercle.

Bleu Saphir

Lors de la fin de Rouge Rubis, on devine que les parents de Gwendolyn ne sont pas ceux qui l’ont éduqué. Ces parents seraient, en vérité, Paul de Villiers et Lucy Montrose. Gwendolyn va devoir faire avec Gidéon de Villiers – le onzième – pour retrouver à nouveau leurs traces, même s’ils ont plutôt tendance à les trouver seuls.

chronique La trilogie des gemmes Kerstin Gier Le livre de poche fantastique bleu saphir

Gidéon est plus séduisant que jamais. Gwendolyn ne sait plus que penser. Son compagnon ne cesse de changer d’état d’âme, passant d’un fabuleux jeune homme touchant à une personne distante et rêvant de disparaître. Gwendolyn va devoir gérer ses émotions et ses sentiments. L’ensemble des Veilleurs espère qu’elle va pouvoir apprendre tout ce qu’elle doit savoir depuis des années. De plus, le Comte de Saint Germain lui somme de se présenter à une rencontre, une soirée et un bal.

Vert Emeraude

Gwendolyn doit faire face à la pire des trahisons. Gidéon lui refuse l’accès à son cœur, principalement pour la protéger. Gwendolyn vit son premier chagrin d’amour. Elle n’a aucunement le temps de récupérer face aux flots de ses émotions.

chronique La trilogie des gemmes Kerstin Gier Le livre de poche fantastique vert emeraude

Les Veilleurs et le Comte de Saint Germain espèrent la voir fin prête pour le bal, lors du XVIIIe siècle. Paul et Lucy sont dans le passé, avec toutes les informations nécessaires pour découvrir ce qui se cache derrière la fermeture du cercle. L’adolescente aimerait simplement s’effondrer dans son lit, que ce soit pour dormir ou pour pleurer et manger du chocolat au téléphone avec sa meilleure amie. Gwendolyn va devoir faire face à la vérité, trouver comment le comte pense devenir immortel et faire équipe avec son (maintenant) pire ennemi, Gidéon.

Les chroniques lunaires 1 – Cinder, Marissa Meyer (Pocket Jeunesse)

chronique les chroniques lunaires 1 cinder marissa meyer science fiction fantasy pocket jeunesse banner

La reconstruction de New Beijing est enfin terminée. La Terre peut enfin se rassurer avec ces nouveaux logements. L’Espace continue de les observer, attendant le pas de côté.

Un cyborg intemporel

Cinder n’est pas une humaine comme tout le monde et c’est la raison pour laquelle, elle est repoussée par les autres. C’est une cyborg. Suite à un accident, elle a dû être opérée. Des chirurgiens lui ont implanté un nouveau pied et une nouvelle main, puis l’ont relié à son cerveau – son tableau de bord – afin de pouvoir contrôler le tout. Son tableau de bord lui permet aussi directement de se relier au réseau, qui lui apporte toutes les informations nécessaires – même si elle aimerait parfois qu’il ne lui apporte pas autant d’informations.

Cinder est aussi une mécanicienne hors pair. Elle doit travailler pour faire vivre sa famille – ou plutôt sa belle-mère et ses deux sœurs. Peony, sa plus jeune sœur, aimerait pouvoir la suivre dans chacune de ses aventures mais sa mère refuse tout net, surtout qu’elle n’a jamais demandé à avoir ce cyborg dans sa famille. Le départ de son mari l’a anéanti depuis des années et le ressentiment ne s’affaiblit pas. De plus, New Beijing est secoué par la maladie de plus en plus régulièrement.

chronique les chroniques lunaires 1 cinder marissa meyer science fiction fantasy pocket jeunesse

Une chronique vivifiante

Marissa Meyer a obtenu son diplôme d’éditrice. A peine sortie des bancs de l’université, l’autrice publie ce premier roman. C’est le début d’une longue aventure qui commence alors en 2012. Depuis, les chroniques lunaires se sont enrichies de trois autres tomes et d’un prequel. L’an dernier, une nouvelle série a débuté avec Heartless, basé sur l’histoire d’Alice aux pays des merveilles.

La maison d’édition Pocket Jeunesse a repris la saga pour la traduire. Le traducteur, Guillaume Fournier, est malheureusement inconstant. Le début du roman semble écrit pour un enfant en début d’adolescence et la fin d’une bonne littérature et de poésie. Il m’est rare de rencontrer des problèmes avec la traduction. Le ressenti et l’attachement avec l’héroïne semblent absents, ce qui pourraient expliquer ces difficultés.

En commençant ce livre, vous pourrez être désarçonné(e). Le projeté dans l’univers est trop rapide, puis tout ralentit le temps de quelques explications pour le lecteur s’y retrouve et on repart sur les chapeaux de roues pour continuer (ainsi de suite). Beaucoup de rebondissements sont présents tout au long du livre, c’est ce qui permet un rythme soutenu et avec quelques surprises de prime abord. Malheureusement pour la grande découverte finale (ou presque), je l’avais vu venir depuis quelques centaines de pages. Reste à savoir si c’était souhaité par l’auteure afin d’interroger son lecteur sur la manière de l’amener ou sur le comment l’histoire va-t-elle se dérouler par rapport au conte.