Les chroniques lunaires 1 – Cinder, Marissa Meyer (Pocket Jeunesse)

chronique les chroniques lunaires 1 cinder marissa meyer science fiction fantasy pocket jeunesse banner

La reconstruction de New Beijing est enfin terminée. La Terre peut enfin se rassurer avec ces nouveaux logements. L’Espace continue de les observer, attendant le pas de côté.

Un cyborg intemporel

Cinder n’est pas une humaine comme tout le monde et c’est la raison pour laquelle, elle est repoussée par les autres. C’est une cyborg. Suite à un accident, elle a dû être opérée. Des chirurgiens lui ont implanté un nouveau pied et une nouvelle main, puis l’ont relié à son cerveau – son tableau de bord – afin de pouvoir contrôler le tout. Son tableau de bord lui permet aussi directement de se relier au réseau, qui lui apporte toutes les informations nécessaires – même si elle aimerait parfois qu’il ne lui apporte pas autant d’informations.

Cinder est aussi une mécanicienne hors pair. Elle doit travailler pour faire vivre sa famille – ou plutôt sa belle-mère et ses deux sœurs. Peony, sa plus jeune sœur, aimerait pouvoir la suivre dans chacune de ses aventures mais sa mère refuse tout net, surtout qu’elle n’a jamais demandé à avoir ce cyborg dans sa famille. Le départ de son mari l’a anéanti depuis des années et le ressentiment ne s’affaiblit pas. De plus, New Beijing est secoué par la maladie de plus en plus régulièrement.

chronique les chroniques lunaires 1 cinder marissa meyer science fiction fantasy pocket jeunesse

Une chronique vivifiante

Marissa Meyer a obtenu son diplôme d’éditrice. A peine sortie des bancs de l’université, l’autrice publie ce premier roman. C’est le début d’une longue aventure qui commence alors en 2012. Depuis, les chroniques lunaires se sont enrichies de trois autres tomes et d’un prequel. L’an dernier, une nouvelle série a débuté avec Heartless, basé sur l’histoire d’Alice aux pays des merveilles.

La maison d’édition Pocket Jeunesse a repris la saga pour la traduire. Le traducteur, Guillaume Fournier, est malheureusement inconstant. Le début du roman semble écrit pour un enfant en début d’adolescence et la fin d’une bonne littérature et de poésie. Il m’est rare de rencontrer des problèmes avec la traduction. Le ressenti et l’attachement avec l’héroïne semblent absents, ce qui pourraient expliquer ces difficultés.

En commençant ce livre, vous pourrez être désarçonné(e). Le projeté dans l’univers est trop rapide, puis tout ralentit le temps de quelques explications pour le lecteur s’y retrouve et on repart sur les chapeaux de roues pour continuer (ainsi de suite). Beaucoup de rebondissements sont présents tout au long du livre, c’est ce qui permet un rythme soutenu et avec quelques surprises de prime abord. Malheureusement pour la grande découverte finale (ou presque), je l’avais vu venir depuis quelques centaines de pages. Reste à savoir si c’était souhaité par l’auteure afin d’interroger son lecteur sur la manière de l’amener ou sur le comment l’histoire va-t-elle se dérouler par rapport au conte.

Publicités

Le règne de l’Empereur Tome 1 – Le skyraff, Thomas et Florence Gindre (Marathon)

chronique Le règne de l’Empereur Tome 1 Le skyraff Thomas et Florence Gindre Marathon simplement fantastique banner

Un elfe court pour échapper à ces poursuivants. Il tente de les semer depuis des kilomètres, mais l’odeur âcre qui les caractérise commence à investir l’espace. Ils ne vont plus tarder à arriver.

Les elfes soumis

Les poursuivants de l’elfe sont des Pavras. Ils sont à la charge de l’Empereur. L’elfe a réussi sa mission, il a sauvé l’œuf de skyraff. L’Empereur ne peut pas supporter les elfes et les accuse de tous les maux de l’empire uniquement, parce qu’il ne peut pas les contrôler. L’Empereur mêle alors tous les hommes contre eux pour en finir avec cette espèce, mais aussi avec les nains. Les nains ont toujours décidé de rester neutre dans cette affaire, mais ils ne vont pas tarder à trouver de nouveaux ennuis malgré leur pacifisme.

Espa est le jeune adolescent de 15 ans qui se retrouve avec l’œuf. De l’œuf sort un skyraff, un loup ailé. Dès l’éclosion, une puissante magie se libère. Espa devient alors le skyran de son skyraff, Xénos. Les Pavras savent où sont cachés les nouveaux amis et viennent les cueillir immédiatement. C’est sans compter sur la conteuse du village, Nymphia, elle les emmène dans les bois pour fuir le village, les créatures hideuses et l’Empereur.

chronique Le règne de l’Empereur Tome 1 Le skyraff Thomas et Florence Gindre Marathon simplement fantastique

Le fantastique déployé

Thomas et Florence Gindre ne sont pas un couple ayant décidé d’écrire ensemble, comme vous pourrez le penser. Non. Thomas est âgé de treize ans lorsqu’il imagine la complexité de cette série. Sa mère, Florence, repense, revoit et travaille l’histoire pour lui donner plus de caractères. Après avoir œuvrer aux paysages, elle se consacre à l’écriture via différents concepts. Thomas continue d’imaginer des histoires.

Les éditions Marathon m’ont contacté pour lire ce premier tome du Règne de l’Empereur. Dès lors que j’ai vu l’inspiration d’Eragon (L’Héritage, et plusieurs autres séries) sur ce livre et les auteurs, je n’ai pas pu m’empêcher de vouloir le lire. Vous ne trouverez pas que du Christopher Paolini dans ses pages, l’essence des romanciers est présente et vous démontre l’imprégnation des cultures et l’implication des quelques situations qui construisent un fil rouge.

#Read24h la dernière session de l’année

Read24h 2017 la derniere session de l annee loveread readathon harry potter banner

Oui c’est déjà la dernière session de l’année mais promis, on continue l’année prochaine.

Read24h kesako ?

Read24h est un challenge personnel et communautaire. Quatre fois par an, chacun se met à lire pendant 24h à la suite du samedi midi au dimanche midi sur votre fuseau horaire. Il peut être difficile de s’organiser pour être disponible pendant 24h complètes, ou pour d’autres obligations. Vous pouvez aussi préférer une formule plus light où vous lirez quand vous le  pourrez pendant ces 24 heures.

Read24h année 2017

Vous pouvez partager à tout moment avec le #Read24h ou sur le groupe Facebook. Vous trouverez ici un formulaire pour m’avertir que vous souhaitez participer à l’aventure. Ce n’est en rien obligatoire, c’est juste plus facile pour que je puisse m’y retrouver dans les partages.

Les formules de cette session sont :

  • Poudlard Express : vous lisez quand vous le pouvez, en poursuivant votre vie, vous savez Poudlard au bout du chemin
  • Voiture de M. Wesley : vous restez concentré sur vos livres jusqu’au bout des 24h, vous espérez pouvoir éviter tous les saules cognards

Mon Read24h en formule voiture de M. Wesley

J’ai loupé le début de la première heure de cours de langue,  du coup je n’ai avancé que d’une petite dizaine de pages.

Le cours de langue dure deux heures. Le professeur est plutôt content que j’avance plus vite, vu mon retard. Une vingtaine de pages défilent sous mes yeux.

Pas le temps de prendre un rythme de croisière qu’il faut changer de cours, je pars pour un long périple en divination et observer le ciel. Au bout de six heures d’observation extraterrestre, je fais une pause avec quelques scientifiques. Le Big Bang terrien envahit les journaux pendant une heure.

Il me faut quatre heures supplémentaires pour finir le devoir de divination, demandé par Mme Trelawney.

Alors que je viens juste de terminer mon devoir et me demander ce que je pourrais prendre ensuite, je m’endors comme si les serpentards avaient réussi à s’introduire dans la salle commune et m’auraient jeter un sort.

Neuf heures plus tard, je reprends enfin conscience mais je dois absolument aller faire quelques courses au marché de Pré-au-lard et me sustenter pour me préparer à une bonne dose d’aventure avec Hagrid.

Projet Léthé 1 – Erèbe, Chris Rigell (Editions Underground)

chronique projet léthé Erèbe chris rigell science fiction fantasy fantastique banner

Rien ne va plus ! Le chaos règne partout. La météo, comme le reste, est affectée, passant d’un jour de neige à une journée d’été indien. Les monstres surgissent n’importe où. Les morts se relèvent juste après leur inconscience pour continuer leurs démarches.

Le fleuve de l’Oubli

Suite à un événement inconnu, les enfants sont bloqués dans un laboratoire. Vélès les sort de cet enfer, en appelant le jeune garçon inconscient dans ses bras, Fils. Sourire, Jumelle et Jumeau font également partis des enfants sauvés. Chacun d’entre eux possède un don. Vélès le sait et leur demande de les cacher, de les dissimuler à toutes les autres personnes. Il les aide à trouver une famille, un toit, pour éviter qu’ils soient retrouvés par les blouses blanches.

Depuis quelques années, Ouri a accueilli les enfants et leur a apporté un prénom et un nom – Albin, Aloïs et Keneda -, un fait unique et remarquable dans la ville de Bouïan où tout autour n’est plus que ruines. Lors de l’un de ces déplacements, Ouri se retrouve malade. Il s’agit de la veridis, une peste incurable non transmissible. Albin, Aloïs et Keneda – alors adolescents – partent à la recherche d’antibiotiques, dont ils ont entendu dire que ces médicaments résoudraient toutes les maladies, pour tenter de sauver leur père. Ethaniel – le fils de Vélès – les rejoint dans leur aventure, se sentant lier mais non mêler aux affaires de son père, de son sauveur.

chronique projet léthé Erèbe chris rigell science fiction fantasy fantastique

La porte de Tartare

Chris Rigell vous embarque dans son monde, ce qu’elle a de plus précieux : son imaginaire. Son obsession pour la période Gaïa – la mythologie grecque – va vous éblouir. L’autrice a déjà été publiée chez les éditions Underground : Le marchand d’âmes (qui est dans ma PAL). L’illustrateur, Amaryan, n’a pas été choisi au hasard. Ses domaines de prédilection exposent les chamans et le sacre de la nature au travers de l’aquarelle, l’encre de chine, le numérique et la gravure de cuivre.

Vous voyagerez sur l’épaule de Keneda dans la ville de Bouïan et retracerez, avec le personnage, cette aventure dans vos songes. Ce roman est une ode de positivisme et de réalisme. Pas toujours facile de rester joyeux, solidaire et bienveillant face aux événements, des crises de nerfs peuvent arriver. C’est humain mais la bienséance règne dans vos actes. Voilà toute la démonstration d’arts de Chris Rigell dans ce livre.

Les éditions Underground sont une jeune maison d’édition à taille humaine. Ces dirigeants m’ont permis de recevoir ce roman en service presse et je ne peux que les en remercier. Tout dans cet ouvrage se magnifie, que ce soit l’originalité de l’histoire, la plume de l’auteure et même les illustrations (et je n’écris pas cela parce que j’ai reçu ce roman en service presse mais bien parce que je le pense).

chronique projet léthé Erèbe chris rigell science fiction fantasy fantastique concours minie houselook underground

D’ailleurs, histoire de fêter cette collaboration, vous pouvez remporter ce livre. Pour participer à ce concours, il vous suffit de :

Le (La) gagnant(e) sera désigné(e) par un générateur aléatoire et contacté(e) par MP pour l’envoi.

Coupe des 4 maisons, année scolaire 2017-2018

coupe des 4 maisons année scolaire 2017 2018

Ce challenge parle à tous les fans de Harry Potter, mais adapté aux livres. Alors à vos livres, parce que l’année va être longue pour réussir tous les exploits proposés par les 4 directrices de maisons.

Le règlement de cette année évolue un peu

« Chaque année à Poudlard regroupe 15 items… – Plus l’année est importante, plus l’item est difficile et rapporte des points. – Vous pouvez choisir les items de votre choix, toutes années confondues. Il n’y a pas d’ordre particulier. – Un livre ne peut entrer que dans un seul item. Cependant, pour l’item Hermione, sors de ce corps ! les livres utilisés pour valider d’autres items seront pris en compte. – Un item revalidé ne rapporte que la moitié des points et il n’est renouvelable qu’une seule fois (ex : Vous validez l’item Dobby une 2e fois en lisant un 2e livre de Fantasy. Au lieu de vous rapporter 20 points comme la 1ère fois, cet item n’apportera que 10 points à votre maison). – Dans notre définition du livre nous incluons : les romans, les pièces de théâtre, les essais, les livres audios, les recueils de poésie, de nouvelles et de contes. Ne seront pris en compte que les livres pouvant être lus à partir de 7 ans. – L’attribution des points par la validation d’un item se fera à notre entière discrétion (d’abord votre directrice de maison et, en cas de doute, à la décision unanime des directrices et préfets). – Pour faire valider un item, il vous suffit de laisser en commentaire, sous la publication de l’emblème de votre maison, le nom de l’item correspondant, son nombre de points et sa signification, le titre et l’auteur, et si possible une photo du livre en question (exception faite pour l’item Impasse du Tisseur pour lequel, pour des raisons évidentes de spoil, nous vous demandons de ne pas divulguer le titre ni l’auteur du livre). Pour certains items, il sera utile d’ajouter quelques précisions, comme des informations ou des ressentis de lecture (exemple : Pensine). » Extrait du groupe Facebook

Ma participation à la coupe des 4 maisons

J’ai malheureusement loupé l’inscription à l’année scolaire (merci Facebook pour les notifications en retard). Mais vous avez tout de même la possibilité de vous inscrire sur liste d’attente. Si une place se libère, la directrice de maison vous contacte pour savoir si vous êtes toujours intéressée et vous entrez dans votre maison. Vous pourrez ainsi transmettre toutes vos lectures depuis le 1er septembre pour faire gagner la coupe à votre maison à la fin de l’année scolaire.

A vos livres, lisez !

Première année

Gobelbabil : un livre dont le titre est en anglais (mais dont le corpus n’est PAS en anglais) – Black boy, Richard Wright pour 10 points

Deuxième année

Eckeltricité : un livre numérique – John Fade 2 – Mac à dames, Grégory Bryon pour 20 points

Retourneur de temps : un livre édité l’année dernière (préciser la date) – Un nouveau monde 2 – L’intégration, Tessa Nauvel (30/09/2016) pour 20 points

Bal de Poudlard : un livre avec une robe sur la couverture – La Sélection, Kiera Cass pour 20 points

Dobby : un livre de fantasy – La clé d’Oriane, Leslie Héliade pour 20 points

Dennis Crivey : un livre d’une jeune maison d’édition (moins de 4 ans ; préciser l’année d’ouverture) – Chamans, Jean-Pierre Moya (Underground, créée en avril 2015) pour 20 points

Niffleur : le 1er tome d’une saga – Geek Girl 1, Holly Smale pour 20 points

Troisième année

Beauxbâtons : un livre dont l’auteur est français – Mes 7 ex, Sandra Lemoing pour 30 points

Gallions : un livre qui coûte plus de 18€ – Un amour d’espion par Clément Bénech (Flammarion, vendu au prix de 19€) pour 30 points

Expecto Patronum : le premier livre publié d’un auteur – Les choix de Clara, Sophie Di Paolantonio (Flammarion) pour 30 points

Avada Kedavra : un livre dont l’auteur est décédé – Les fourberies de Scapin, Molière pour 30 points

Quatrième année

Têtembulle : un livre qui se passe sous l’eau ou à proximité – Tangvald par Olivier Kemeid (Gaïa), pour 40 points

ASPICs : un livre noté 17/20 ou plus sur Livraddict – Ascendance – Le baptême du Soleil, Bastien Pantalé pour 40 points

Miroir à double sens : un livre éponyme (le titre est aussi et seulement le nom du héros – le nom de la série ou le nom du tome) – Percy Jackson 3, Rick Riordan pour 40 points

Petrificus Totalus : un livre à la couverture rigide – L’apprentie magicienne, Trudi Canavan pour 40 points

Cinquième année

Champs de citrouilles : un livre terminé le jour d’Halloween – Vague de chaleur, Richard Castle pour 50 points

Vitmagic : un livre sur le développement personnel – Maman – pour le meilleur et pour le reste, Marie Drucker et Sidonnie Bonnec pour 50 points

Beedle le Barde : un conte réinventé – Heartless, Marissa Meyer pour 50 points

Rita Skeeter : un livre dont vous avez posté la critique sur internet (ton blog, Babelio, Livraddict, Booknode, Goodreads, Amazon…) : une preuve pour cet item – Projet Léthé 1 – Erèbe, Chris Rigell (Underground) pour 50 points

Véritaserum : un livre tiré d’une histoire vraie – L’histoire d’Helen Keller, Lorena A. Hickok pour 50 points

Sixième année

Drago Malefoy : un livre où le personnage principal est un anti-héros – Les crayons de couleur, Jean Gabriel Causse (Flammarion) pour 60 points

Stupefix : un livre qui vous a bouleversé – La rencontre du dernier espoir, Kelley York (Pocket Jeunesse) pour 60 points

Scrouts à Pétards : un livre dont le titre comporte un néologisme (un mot inventé, propre à l’univers) – Mass Effect Andromeda 1 – La révolte du Nexus, Jason M. Hough & K. C. Alexander pour 60 points

Engorgio : Un livre composé d’au moins 40 chapitres – Keleana 2 – La reine sans couronne, Sarah J. Maas pour 60 points

Sombral : un livre que vous commencez avec des préjugés – Nos âmes plurielles, Samantha Bailly (la plume glisse toute seule mais j’avais le souvenir qu’à la fin, on pouvait se passer de l’avoir lu, pas d’avancement) pour 60 points

Ordre de Merlin : un livre qui a reçu plusieurs prix littéraires (au moins 2) – Terrienne, Jean-Claude Mourlevat : Prix européen Utopiales Jeunesse et Prix Farniente pour 60 points

La tapisserie des Black : lire toute une série de BDs/mangas (au moins 4 tomes) – Noob (12 BD), Fabien Fournier pour 60 points

Lumos : un livre sur lequel le titre est écrit en dorure – La Passe-Miroir 2 – Les disparus du Clairdelune, Christelle Dabos pour 60 points

Septième année

Bloclang : un livre qui n’a qu’un seul mot pour titre – Reconstitution, Thierry Moral (IS Edition), pour 70 points

Bibliothèque de Poudlard : une intégrale (plusieurs tomes réunis en un seul livre) – Fate’s fables, T. Rae Mitchell (Original Mix Media), pour 70 points

Éclair de feu : lire un livre de plus de 400 pages en 24h – Cinder, Marissa Meyer (Pocket Jeunesse), pour 70 points

Fourchelang : un livre en VO (hors français) – IFICS 2 Fractured Innocence par Julia Crane pour 70 points

Dissendium : un livre d’un genre que vous n’avez pas l’habitude de lire – Voyage au pays de l’envie par Frédéric Marcou pour 70 points

Poursuiveur : une saga entière d’au moins 4 tomes – Twilight (Fascination, Tentation, Hésitation, Révélation) par Stéphanie Meyer pour 90 points

Chasse aux dragons

Noir des Hébrides : un livre avec une flèche sur la couverture – Hunger Games Tome 1, Suzanne Collins pour 40 points

Opalœil des Antipodes : un livre dont l’intrigue se déroule dans 2 pays différents – Elle et lui, Marc Levy pour 40 points

Norvégien à crêtes : lire un roman noir scandinave – Le dernier lapon, Olivier Truc pour 40 points

Items éphémères

Poudre d’obscurité : un livre dans lequel la guerre est le thème principal (il doit s’agir d’une guerre qui a réellement eu lieu) – Le réseau Corneille par Ken Follett pour 150 points

Fin de trimestre

1er trimestre : 50 points pour être dans le top 5 des lecteurs de Gryffondor

Ce qui fait un total de 1900 points au 3 décembre

Intéressé(e) par d’autres participants ?

Chez Gryffondor

coupe des 4 maisons gryffondor 2017 2018 harry potter Alec à la bibliothèque
The Bloomsbury Muffin
Nom d’un bouquin

Chez Poufsouffle

coupe des 4 maisons poufsouffle 2017 2018 harry potter Ma Lecturothèque
Piko Books
Petit Pingouin Vert
Ibidouu
Le bar à livres
Dans la bulle de Cha’
Le tanuki (candidat libre)

Chez Serdaigle

coupe des 4 maisons serdaigle 2017 2018 harry potter Isa La Rousse

Chez Serpentard

coupe des 4 maisons serpentard 2017 2018 harry potter Ourse bibliophile
Temps de mots

La rumeur – Tome 1 La fuite, Solenne Hernandez (Bookelis)

chronique la rumeur la fuite solenne hernandez simplement fantasy bookelis banner

La planète Terre a été beaucoup trop malmenés par ses anciens habitants et elle ne peut plus fournir assez à manger pour l’ensemble de ces habitants restants. C’est ainsi que des secteurs se sont construits.

Attrape rêve

Le Secteur garantit l’apport de vivres et de sécurité aux villages qui l’entourent. En échange, les habitants doivent travailler, quasiment chaque jour, dans les terres afin de vérifier que les rendements seront maximums. Une rumeur court dans tout le village, et autour. Une rumeur que tous les enfants connaissent par cœur, mais qu’ils aiment réentendre à n’importe quelle occasion.

Des habitants se sont élevés contre le Secteur car la répartition n’est pas aussi équitable qu’il ne le laisse paraître. Le Secteur les abat pour maintenir la paix. Le temps, pour le témoin, d’aller chercher de l’aide, tous les corps ont disparu. Brewen et Oswald sont deux enfants du village. Ils fuient après une attaque du Secteur, en pleine nuit. Le Secteur a besoin de tous les enfants, attraper leurs rêves et diffuser la paix dans tous les villages. Une fois leurs rêves attrapés, les enfants ne sont plus que des légumes, des êtres vivants sans espoir, sans reconnaissance, sans rêves. Aucun fuyard ne doit entrer en contact avec les villages encore sous la coupe du Secteur.

chronique la rumeur la fuite solenne hernandez simplement fantasy bookelis

Potentiel dystopique

Solenne Hernandez est une autrice de la nouvelle société, du 21e siècle. Elle commence par écrire sur Wattpad puis se publie, notamment, grâce à Bookelis sa trilogie dystopique. L’autrice est sur tous les réseaux sociaux mais préfère garder la discrétion sur sa vie personnelle, vous pourrez la comprendre. N’hésitez pas à interagir avec elle, elle adore échanger sur ces romans et ceux des autres.

La rumeur commence rapidement mais, l’auteure n’hésite pas à prendre son temps ensuite pour vous expliquer toutes les implications. La frustration vous fera peut-être tourner quelques pages pour savoir ce qu’il va se passer ensuite, mais vous reviendrez vite où vous étiez pour tout comprendre dans les moindres détails. Vous serez emportés avec les personnages de Solenne, avec beaucoup de potentiel.

Mass Effect Andromeda – La révolte du Nexus, Jason M. Hough et K. C. Alexander (Milady)

chronique mass effect andromeda la revolte du nexus jason hough alexander milady fantasy gaming banner

Mettriez-vous le pied sur le Nexus ? La plateforme vous promet de vous endormir pendant six siècles, de vous faire sortir de la Voie Lactée et de vous envoyer coloniser une nouvelle galaxie.

Mission Galaxie Andromeda

Après de nombreux efforts et argumentations, Jien Garson a réussi à convaincre les créanciers d’investir dans ce projet pharamineux et beaucoup d’habitants de la Voie Lactée de commencer une nouvelle vie. Toutes les espèces, en vie, sont représentées. Les vieilles guerres (froides) cesseront. Ainsi les Galariens et les Krogans devront travailler ensemble afin de construire cette nouvelle galaxie, cette nouvelle paix.

Kesh, et ses collègues et amis Krogans du clan Nakmor, sont venus pour changer de vie, prendre ce nouveau départ offert par Jien Garson. Lorsqu’elle se réveille, Kesh sent tout de suite que le système l’interpelle mais qu’il ne peut communiquer avec elle. Les cryostases sont en état de surchauffe et tous les habitants du Nexus n’ont pas la force de la krogane pour réussir à en sortir vivant. Kesh, qui est l’une des deux seules personnes à connaître le code d’activation manuelle, aide ses semblables. Mais ils doivent s’activer, car le Nexus, aussi, est touché.

chronique mass effect andromeda la revolte du nexus jason hough alexander milady fantasy gaming

Mass Effect pour l’amour du jeu

La collection Milady traduit et publie la majorité des livres sur les jeux vidéo, en France. Avec Bragelonne, sa maison d’édition référente, ils sont les piliers de la publication gaming (j’enlève volontairement les guides des compteurs). Le jeu vidéo – Mass Effect Andromeda – donne les informations contenues dans le livre, mais l’histoire n’est pas la même. Le joueur se retrouve dans la peau d’Alec Ryder sur une planète inconnue avec des Aliens. Une fois le Nexus rejoint, les dirigeants rapportent ce qu’ils ont vécu en commençant par l’épilogue de ce premier tome. Je suis ravie d’avoir attendu de le finir, j’aurais été déçue d’être spoilée aussi rapidement et facilement. Bioware maîtrise toujours son sujet, même après toutes ces années et ces attentes.

Jason M. Hough et K. C. Alexander contrôlent l’univers Mass Effect comme jamais, pour cette nouvelle aventure. Le concepteur de jeux vidéo, Jason M. Hough, a imaginé le background de Mass Effect Andromeda. Le lecteur peut ainsi s’attarder sur tous les détails, que ce soit le paysage ou le ressenti profond de chaque personnage. La joueuse invétérée de Mass Effect, K. C. Alexander, s’est prise au jeu et a géré sans peur les diverses espèces : Humains, Krogans, Galariens et Asari. Le tandem envoie la nouvelle alarme d’urgence pour visiter une librairie sans rupture de stock et retrouver la série Mass Effect.