Les contes d’Erenn – Tome 2 : Les îles sœurs, E. Loisel (Marathon Editions)


Les terres d’Erenn sont fertiles et partagées entre deux peuples depuis que les dieux ont rompu leurs principes et se sont mêlés aux humains. Ainsi, suite à leurs préceptes, ils ont dû se retirer et laisser les humains choisir leurs cultes. Deux peuples, deux rois. Officiellement, aucune action n’est en cours vers l’autre pays. Tout le monde est en paix. Officieusement, chaque pays porte attention aux mouvements et aux choix de l’autre.

Le principe semble aller à tout le monde. Sauf une. Tazig Kozh. L’homme découvre les recherches de Rodan, aussi appelé le nécromancien. La maladie créée peut emporter n’importe qui, avec seulement quelques herbes, plantes sporadiques, au fur et à mesure en quelques semaines. Tazig a utilisé ces découvertes pour assassiner quelques personnes, indésirables à accomplir son projet de prise de pouvoir. La dernière victime en date n’est autre que le roi de Lyr lui-même.

Ce que ne sait pas Tazig, c’est que Rodan a continué ces recherches afin de trouver quelque chose lui permettant de stopper sa création. Et il a réussi : avec deux fils de cuivre dans la peau, en contact avec le sang, le fil permet d’annihiler la maladie. Rodan a mis à disposition sa deuxième découverte à Maud pour son père. Malheureusement trop tard, la maladie était trop avancée. Luke n’en  parle pas à son père, à Don, lors de son rapport. Toutefois, il sait que la situation reste critique : le roi de Lyr est mort, Rodan ère en liberté dans les terres et Tazig, Grand Maître et dirigeant des forces de la Milice, prend le pouvoir sur le pays de Lyr. Son père demande à Luke de retrouver Rodan, puis de régler le problème avant que tout le peuple ne meurt.

E. Loisel s’épanche et nous donne plus d’images du décor des terres d’Erenn pour que vous puissiez vivre davantage le moment dans la série. Tout comme le premier tome, il ne s’agit pas d’un polar mais vous pourrez avoir quelques frissons. Les personnages sont toujours aussi envoûtants et enivrants. Faites comme Marathon et jetez-vous dans l’aventure.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.