La trilogie des gemmes, Kerstin Gier (Le livre de poche)

chronique La trilogie des gemmes Kerstin Gier Le livre de poche fantastique rouge rubis bleu saphir vert emeraude banner

Le cercle de pierres précieuses permettra l’accès à de mystérieux pouvoirs et notamment, résoudre tous les maux. Seulement… une jeune fille extrêmement maladroite doit participer à cette aventure.

Une parure complète

Kerstin Gier est une auteure allemande, connue pour ses romans fantastiques. L’humour et l’amour sont souvent les bases de ses écrits. La trilogie des gemmes est la série qui lui a permis d’être connue de manière internationale, avant d’être adaptée au cinéma. Son mari et son fils l’encouragent toujours plus dans son aventure.

La Librairie Générale Française s’est mise à la traduction d’une série allemande. Vous pourrez l’originalité, habituellement les maisons d’édition ont plutôt tendance à traverser l’océan Atlantique. Le livre de poche a repris ce succès international dans sa version bien connue, suite à la sortie des films.

J’ai préféré terminer la lecture de la trilogie avant de m’attaquer aux films. J’avoue qu’avant de voir la projection, j’ai toujours une appréhension, me demandant si ce que j’ai commencé à construire, à imaginer sera répercuté à l’écran. Après un souffle, je me dis toujours que ce ne pourra pas être pire qu’Eragon (le film) et je m’y attaque. Après visionnage, je me dis que soit on aime l’histoire des livres, soit celle des films. Il m’apparaît compliqué d’apprécier les deux

Rouge Rubis

Gwendolyn Sheperd est une jeune lycéenne britannique. Elle a de nombreux problèmes d’adolescence mais elle réussit à s’en sortir avec sa normalité. Son père est décédé lorsqu’elle était plus jeune, alors sa mère est retournée sous le couvert de la sienne, à Londres. Ils vivent tous ensemble en famille, mais elle est un peu particulière malgré tout.

chronique La trilogie des gemmes Kerstin Gier Le livre de poche fantastique rouge rubis

Sa généalogie fait partie des Veilleurs du temps. Ils peuvent voyager dans le temps passé. Gwendolyn ne sait que très peu de choses sur ce patrimoine car, c’est toujours sa cousine – meilleure dans tous les domaines – qui a reçu toute l’éducation nécessaire à sa préparation. Une vieille légende raconte qu’un cercle de douze personnes, douze Veilleurs – voyageurs dans le temps – permettraient de révéler un secret. Gwendolyn est la douzième. Malgré sa non-préparation, sa maladresse et le vol du chronographe, l’adolescente rencontre le Comte de Saint Germain et ils pourront bientôt fermer le cercle.

Bleu Saphir

Lors de la fin de Rouge Rubis, on devine que les parents de Gwendolyn ne sont pas ceux qui l’ont éduqué. Ces parents seraient, en vérité, Paul de Villiers et Lucy Montrose. Gwendolyn va devoir faire avec Gidéon de Villiers – le onzième – pour retrouver à nouveau leurs traces, même s’ils ont plutôt tendance à les trouver seuls.

chronique La trilogie des gemmes Kerstin Gier Le livre de poche fantastique bleu saphir

Gidéon est plus séduisant que jamais. Gwendolyn ne sait plus que penser. Son compagnon ne cesse de changer d’état d’âme, passant d’un fabuleux jeune homme touchant à une personne distante et rêvant de disparaître. Gwendolyn va devoir gérer ses émotions et ses sentiments. L’ensemble des Veilleurs espère qu’elle va pouvoir apprendre tout ce qu’elle doit savoir depuis des années. De plus, le Comte de Saint Germain lui somme de se présenter à une rencontre, une soirée et un bal.

Vert Emeraude

Gwendolyn doit faire face à la pire des trahisons. Gidéon lui refuse l’accès à son cœur, principalement pour la protéger. Gwendolyn vit son premier chagrin d’amour. Elle n’a aucunement le temps de récupérer face aux flots de ses émotions.

chronique La trilogie des gemmes Kerstin Gier Le livre de poche fantastique vert emeraude

Les Veilleurs et le Comte de Saint Germain espèrent la voir fin prête pour le bal, lors du XVIIIe siècle. Paul et Lucy sont dans le passé, avec toutes les informations nécessaires pour découvrir ce qui se cache derrière la fermeture du cercle. L’adolescente aimerait simplement s’effondrer dans son lit, que ce soit pour dormir ou pour pleurer et manger du chocolat au téléphone avec sa meilleure amie. Gwendolyn va devoir faire face à la vérité, trouver comment le comte pense devenir immortel et faire équipe avec son (maintenant) pire ennemi, Gidéon.

Publicités

Nos mondes superposés, Eloïse Grand (Edilivre)

chronique Nos mondes superposés Eloïse Grand Edilivre Simplement fantastique banner

Lily voit des événements extraordinaires, mais elle préfère les taire au prix de sa liberté. Enfin, jusqu’à ce qu’un accident dissipé arrive.

Deux mondes…

Lily est une jeune femme universitaire. Sa famille habite en ville, alors tous les jours, Lily a son petit rituel pour rejoindre Mia, sa meilleure amie puis filer en cours de droits. Mais Lily n’est pas comme tout le monde. Elle voit le monde parallèle comportant des humains. L’ensemble de ses semblables traversent des milliers d’humains chaque jour sans s’en apercevoir.

Lily, elle, fait en sorte de passer à travers le minimum de personnes possibles. Depuis qu’elle a remarqué ce phénomène, le ressenti est plutôt désagréable mais elle semble être la seule à avoir découvert cet épiphénomène. Amoureuse de Jimin (qui appartient à l’autre monde), Lily aime le regarder rire tout le temps avec son meilleur ami, Kyle.

Après une journée de cours, Lily rentre chez elle (après être passée acheter un casque pour son frère) et se fait percutée par une voiture. Elle se retrouve dans l’autre monde, celui qu’elle voyait et entendait jusque-là mais dans lequel elle ne pouvait participer. Lily prend la place d’Emily Lewis, la jeune fille ayant eu également un accident de voiture au même endroit, au même moment.

chronique Nos mondes superposés Eloïse Grand Edilivre Simplement fantastique

… pour une seule personne

Eloïse Grand est une jeune femme qui cherche son horizon dans les livres depuis sa plus grande enfance. Après avoir harcelée sa sœur pour comprendre la mécanique de la lecture et s’être construite une bibliothèque de toute son adolescente, l’auteure a pris cette fois la plume afin de partager ses propres histoires.

L’autrice nous livre un roman fantastique original. Elle s’appuie parfois sur quelques références de science-fiction, mais vous ne pourrez pas lui en vouloir de rétablir quelques classiques. L’originalité de cette histoire va vous éblouir et vous fera tourner les pages à une vitesse folle. La romancière fait également trait d’humour et d’amour. Vous vous attendrez presque à toucher ses personnages du bout des doigts, à travers notre monde.

Black cover Tome 1 – Le serment, Yûki Tabata (Kaze)

chronique Black cover Tome 1 Le serment Yûki Tabata Kaze Baeblio fanstatique banner

Les êtres démoniaques sont prêts à envahir l’humanité. Les deux amis vont vite devoir se former pour aider, combattre et pourquoi pas, devenir le nouvel Empereur-Mage.

Le serment d’amitié

Asta et Yuno sont les meilleurs amis et ont le même âge. Cette année est l’année de leurs quinze ans. Une année particulière pour eux, mêmes s’ils sont des enfants orphelins miséreux. Yuno connaît déjà sa magie et est capable de la maîtriser, mais ce n’est pas le cas d’Asta. L’ami du magicien est incapable de produire la moindre étincelle de magie.

Or, son plus grand rêve est de devenir le nouvel Empereur-Mage. Un Empereur-Mage est une personne dominant sa magie et capable d’aller combattre les monstres et êtres démoniaques apparaissant pour tout détruire et prendre le pas sur le monde. A chaque printemps, une cérémonie a lieu pour remettre un grimoire aux adolescents. Asta souhaite désespérément que sa magie se fera connaître grâce à son grimoire, en entendant il s’entraîne physiquement.

chronique Black cover Tome 1 Le serment Yûki Tabata Kaze Baeblio fanstatique

Le serment de fidélité

Yûki Tabata est une icône dans son pays. L’auteur a commencé comme assistant. Aujourd’hui, il domine avec sa série Black cover dans plusieurs pays. Sa femme, connue pour sa pâtisserie hors pair, ne cesse de l’encourager pour repousser les limites qu’il rencontre (et pour notre plus grand bonheur). Tabata a travaillé son coup de crayon avec le grand Iwashiro Sensei, avec qui il continue de collaborer.

Les éditions Kaze ont repris la série pour sa traduction en France, au cours de l’année 2016. Si la couverture peut rappeler le manga Naruto, l’originalité va vous frapper. N’hésitez pas à retirer la couverture, vous pourrez découvrir quelques personnages secondaires plus crayonnés et vivants comme jamais. En parlant de crayons, admirez l’art du dessinateur et auteur, ces planches sont pleines de vies et vous emporte jusqu’au bout en quelques instants.

La reine Teylane, Grégory Bryon

chronique la reine teylane grégory bryon simplement science-fiction fantastique banner

Depuis trois cents années, les teylans envahissent la Terre. Sous influence de leur reine, les soldats démolissent tout sur leurs passages.

L’aventurier teylan

Shivaan est un jeune garçon. Il n’arrive pas à obtenir l’attention de son père, avec qui il aimerait bien jouer, construire une cabane ou simplement découvrir son métier. Sa mère lui demande d’aller jouer dehors et de ne plus embêter son père, tandis qu’il ne fait que se concentrer sur une orbe. Alors que Shivaan est en train de construire son histoire pour achever le monstre en plastique avec son soldat, un terrible bruit se répercute.

Tout le quartier de la famille de Shivaan se retrouve dans le noir. Tandis que le jeune garçon tente de se remettre de la cacophonie, une grande masse sort du trou noir. Shivaan connaît cette créature, il s’agit d’un teylan. Sa mère lui en a déjà parlé. Encore sonné par l’onde de choc, l’enfant voit un soldat déviant arrivé et reconduire le teylan. Grâce à l’onde de choc, Shivaan est également devenu un déviant. Sa famille ne souhaite plus le voir. Shivaan suit le déviant dans l’académie qui va lui apprendre à mieux maîtriser ces nouveaux dons.

chronique la reine teylane grégory bryon simplement science-fiction fantastique

L’aventurier terrestre

Gregory Bryon a privilégié les écrits et s’y investit à fond depuis quelques temps. Après son parcours de développeur de logiciel, vous sentirez l’informaticien et les algorithmes se mettre en place. L’auteur aime mélanger les genres. La preuve avec sa série John Fade, où s’unisse la science-fiction et le policier. Cette fois, sur ce roman, il s’agit du fantastique et de la science-fiction.

Les monstres débarquent dès le début du roman pour vous mettre tout de suite dans l’ambiance. Après le policier, l’auteur s’essaie au fantastique et la science-fiction. Il faut souvent attendre la construction de toute l’histoire avant de commencer l’aventure dans ces genres. Encore une fois, le romancier casse les codes pour nous ravir de son imaginaire.

Le règne de l’Empereur Tome 1 – Le skyraff, Thomas et Florence Gindre (Marathon)

chronique Le règne de l’Empereur Tome 1 Le skyraff Thomas et Florence Gindre Marathon simplement fantastique banner

Un elfe court pour échapper à ces poursuivants. Il tente de les semer depuis des kilomètres, mais l’odeur âcre qui les caractérise commence à investir l’espace. Ils ne vont plus tarder à arriver.

Les elfes soumis

Les poursuivants de l’elfe sont des Pavras. Ils sont à la charge de l’Empereur. L’elfe a réussi sa mission, il a sauvé l’œuf de skyraff. L’Empereur ne peut pas supporter les elfes et les accuse de tous les maux de l’empire uniquement, parce qu’il ne peut pas les contrôler. L’Empereur mêle alors tous les hommes contre eux pour en finir avec cette espèce, mais aussi avec les nains. Les nains ont toujours décidé de rester neutre dans cette affaire, mais ils ne vont pas tarder à trouver de nouveaux ennuis malgré leur pacifisme.

Espa est le jeune adolescent de 15 ans qui se retrouve avec l’œuf. De l’œuf sort un skyraff, un loup ailé. Dès l’éclosion, une puissante magie se libère. Espa devient alors le skyran de son skyraff, Xénos. Les Pavras savent où sont cachés les nouveaux amis et viennent les cueillir immédiatement. C’est sans compter sur la conteuse du village, Nymphia, elle les emmène dans les bois pour fuir le village, les créatures hideuses et l’Empereur.

chronique Le règne de l’Empereur Tome 1 Le skyraff Thomas et Florence Gindre Marathon simplement fantastique

Le fantastique déployé

Thomas et Florence Gindre ne sont pas un couple ayant décidé d’écrire ensemble, comme vous pourrez le penser. Non. Thomas est âgé de treize ans lorsqu’il imagine la complexité de cette série. Sa mère, Florence, repense, revoit et travaille l’histoire pour lui donner plus de caractères. Après avoir œuvrer aux paysages, elle se consacre à l’écriture via différents concepts. Thomas continue d’imaginer des histoires.

Les éditions Marathon m’ont contacté pour lire ce premier tome du Règne de l’Empereur. Dès lors que j’ai vu l’inspiration d’Eragon (L’Héritage, et plusieurs autres séries) sur ce livre et les auteurs, je n’ai pas pu m’empêcher de vouloir le lire. Vous ne trouverez pas que du Christopher Paolini dans ses pages, l’essence des romanciers est présente et vous démontre l’imprégnation des cultures et l’implication des quelques situations qui construisent un fil rouge.

Projet Léthé 1 – Erèbe, Chris Rigell (Editions Underground)

chronique projet léthé Erèbe chris rigell science fiction fantasy fantastique banner

Rien ne va plus ! Le chaos règne partout. La météo, comme le reste, est affectée, passant d’un jour de neige à une journée d’été indien. Les monstres surgissent n’importe où. Les morts se relèvent juste après leur inconscience pour continuer leurs démarches.

Le fleuve de l’Oubli

Suite à un événement inconnu, les enfants sont bloqués dans un laboratoire. Vélès les sort de cet enfer, en appelant le jeune garçon inconscient dans ses bras, Fils. Sourire, Jumelle et Jumeau font également partis des enfants sauvés. Chacun d’entre eux possède un don. Vélès le sait et leur demande de les cacher, de les dissimuler à toutes les autres personnes. Il les aide à trouver une famille, un toit, pour éviter qu’ils soient retrouvés par les blouses blanches.

Depuis quelques années, Ouri a accueilli les enfants et leur a apporté un prénom et un nom – Albin, Aloïs et Keneda -, un fait unique et remarquable dans la ville de Bouïan où tout autour n’est plus que ruines. Lors de l’un de ces déplacements, Ouri se retrouve malade. Il s’agit de la veridis, une peste incurable non transmissible. Albin, Aloïs et Keneda – alors adolescents – partent à la recherche d’antibiotiques, dont ils ont entendu dire que ces médicaments résoudraient toutes les maladies, pour tenter de sauver leur père. Ethaniel – le fils de Vélès – les rejoint dans leur aventure, se sentant lier mais non mêler aux affaires de son père, de son sauveur.

chronique projet léthé Erèbe chris rigell science fiction fantasy fantastique

La porte de Tartare

Chris Rigell vous embarque dans son monde, ce qu’elle a de plus précieux : son imaginaire. Son obsession pour la période Gaïa – la mythologie grecque – va vous éblouir. L’autrice a déjà été publiée chez les éditions Underground : Le marchand d’âmes (qui est dans ma PAL). L’illustrateur, Amaryan, n’a pas été choisi au hasard. Ses domaines de prédilection exposent les chamans et le sacre de la nature au travers de l’aquarelle, l’encre de chine, le numérique et la gravure de cuivre.

Vous voyagerez sur l’épaule de Keneda dans la ville de Bouïan et retracerez, avec le personnage, cette aventure dans vos songes. Ce roman est une ode de positivisme et de réalisme. Pas toujours facile de rester joyeux, solidaire et bienveillant face aux événements, des crises de nerfs peuvent arriver. C’est humain mais la bienséance règne dans vos actes. Voilà toute la démonstration d’arts de Chris Rigell dans ce livre.

Les éditions Underground sont une jeune maison d’édition à taille humaine. Ces dirigeants m’ont permis de recevoir ce roman en service presse et je ne peux que les en remercier. Tout dans cet ouvrage se magnifie, que ce soit l’originalité de l’histoire, la plume de l’auteure et même les illustrations (et je n’écris pas cela parce que j’ai reçu ce roman en service presse mais bien parce que je le pense).

chronique projet léthé Erèbe chris rigell science fiction fantasy fantastique concours minie houselook underground

D’ailleurs, histoire de fêter cette collaboration, vous pouvez remporter ce livre. Pour participer à ce concours, il vous suffit de :

Le (La) gagnant(e) sera désigné(e) par un générateur aléatoire et contacté(e) par MP pour l’envoi.

Aliénor, Aurélien Grall

chronique aliénor l origine de toutes les haines aurélien grall autoedition fantastique science-fiction banner

Plusieurs guerres locales prennent de l’ampleur dans le monde. Les habitants se sentent délaissés et n’ont plus qu’une solution : devenir actif dans ces guerres.

Enquête…

Les guerres locales s’enchaînent et les autorités ont de plus en plus de mal à les arrêter, ou même à les contrôler. Personne n’est en sécurité. Que ce soit un homme, une femme, un enfant ou une personnalité. Le président des Etats est lui-même en danger face à ces conflits.

Alors que quelques personnalités – les représentants de divers états et protecteurs des civils – cherchent la source de ces conflits, ils en viennent à la conclusion que tout vient de l’homme lui-même. La solution semble simple mais difficile à adopter, les représentants étant eux-mêmes des hommes. Une sélection de femmes ultraperformante, extrêmement entraînée physiquement, psychologiquement et très séduisante pourra intervenir pour stopper définitivement tout accrochage non accepté par les représentants de l’Organisation.

Une poignée d’enfants est sélectionnée grâce à leurs profils génétiques exceptionnels. Les parents d’Alexia ne peuvent plus assumer son éducation, l’avoir à leur charge. Clarisse voyage de pensionnat en pensionnat, faisant partie de l’élite parmi l’élite des riches. Fille d’émigrés, Jade part pour suivre la meilleure instruction que ses parents n’auront jamais. Les jeunes filles vont devoir s’entraîner dures pour exceller.

chronique aliénor l origine de toutes les haines aurélien grall autoedition fantastique science-fiction

… au cœur de l’action

Aurélien Grall se multiplie dans le monde de la finance, de l’enseignement et de l’édition. Il publie son premier roman – AlLIENOR – en 2014. La suite voit le jour deux années plus tard – Le trône de cendre. L’auteur aime prendre des risques et augmenter les combinaisons pour vous transmettre toujours plus.

Le parcours sportif des filles peut paraître redondant mais le fait d’apporter des éléments nouveaux à chaque séance donne toujours l’envie de continuer à tourner les pages.

Le projet ALIENOR est une série qui vous incite à tout remettre en question. Plusieurs thèmes se posent dans ce premier tome : l’éducation, la maltraitance, le féminisme. Aurélien Grall entre dans ces sujets sensibles avec grâce et détermination. Il les mène tout au long de son roman sans jamais dévier, vous montrant les divers panels de pensées et vous laissant avoir le vôtre.