Graine de V, Thierry Moral (Le Lys Bleu)

La planète a fortement évolué ces dernières années, ces dernières décennies. Les humains ont continué d’abuser de ces ressources, jusqu’au bout. La Terre n’est plus capable de suivre, et bientôt, elle ne pourra fournir assez de nourriture et d’eau (potable) à ces habitants. Partant de ce constat, suite aux retours d’études et d’analyses, l’Etat a pris la direction de marginaliser les humains. Elle a fait en sorte qu’ils soient bien, qu’ils se sentent bien et qu’ils dégagent du bien.

Au fur et à mesure des recherches, la reproduction des Hommes par clonage s’est démocratisée (même si la question de moralité est restée). L’Etat l’a utilisé pour reproduire le modèle d’une personne avec toutes ces pensées positives et sa joie de vivre. Suite à quoi un grand nombre de suicides s’est produit, alors un plan d’actions de détection et de prise en charge a été mis en place. Il est assez efficace. Quelques suicides persistent, mais très peu. Depuis quelques temps, une nouvelle vague de rumeur se répand : il serait possible de reprendre le contrôle de ses émotions, de ressentir la colère (émotion que personne n’a pas ressentie depuis des années).

Vous vous trouvez au contact de trois clones, affirmant en posséder et vous l’échange contre service (comme le veut la société dorénavant). Vous obtenez la graine de V, la drogue vous permettant de ressentir. Vous avez trois choix pour la consommer : la manger, la fumer, la sniffer. Allez-vous la prendre ? Allez-vous résister à l’envie de combattre la monotonie et le besoin de conflits ?

J’ai déjà eu la chance de lire une autre publication de l’auteur, chez IS Edition, et je vous encourage également à le découvrir.Thierry Moral lui-même a demandé à la maison d’édition Le Lys Bleu de me contacter pour ce service presse, et je dois vous avouer que ça fait chaud au cœur de pouvoir suivre un auteur sur plusieurs publications, car vous pouvez voir l’évolution de son travail, de sa plume. Dans Graine de V, Thierry Moral alterne littérature et poésie, des jeux de mots pour faire avancer son récit et multiplier les interactions avec son lecteur : un message pour chacun grâce à tous ces personnages (et leurs investissements).

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.