Les derniers jours du paradis, Robert Charles Wilson (Folio)

chronique les derniers jours au paradis robert charles wilson science fiction folio banner

Cassie fait des crises d’insomnie depuis sa naissance. Ce soir n’échappe pas à la règle. De l’autre côté de la rue, un homme la regarde. Quand il traverse, une voiture à pleine vitesse le renverse…

Un paradis en paix

L’Amérique se prépare à fêter le centième anniversaire depuis l’Armistice de 1914. Il s’agit du plus long moment de paix sur le monde, depuis sa création. Il semble être naturel. L’humanité de la Terre n’est pas remise en question. Toutefois, quand on regarde d’un peu plus près, on s’aperçoit que quelques personnes ont des comportements discordants. Au fur et à mesure, il est devenu de plus en plus compliqué de les trouver. Maintenant, un seul élément rapide permet de les reconnaître : la couleur de leur sang.

Cassie pense que l’homme renversé est l’une de ces personnes. Elle sort de l’immeuble pour aller voir plus près. Sans se faire remarquer des voisins attirés par l’accident, elle s’approche de la victime. Son sang est vert. Il s’agit bel et bien de l’un d’entre eux. Cassie remonte à l’appartement aussi vite que la voiture a percuté la victime. Il était venu l’assassiner. Elle prend sa valise toujours prête au cas où, réveille son petit frère et part à la recherche d’une nouvelle zone en sécurité.

chronique les derniers jours du paradis robert charles wilson sf folio

Un paradis en mouvement

Robert Charles Wilson n’est plus un homme à présenter au monde de la science-fiction. Américain de naissance, il a migré vers le Canada pour sortir sa plus belle plume. Il y remporte de nombreux prix littéraires, dont le prestigieux Hugo pour Spin. A moins que vous ne le connaissiez par Les Chronolithes, un voyage dans le temps et les paradoxes à vous retourner la tête.

La collection Folio Science-Fiction comporte nombres de ces livres, si ce n’est tous (partagés chez les éditions Gallimard et Denoël). Le format poche est travaillé. La lecture est agréable et facile, a contrario de l’histoire qui vous demande d’imaginer un monde de paix centenaire. Une fois ce cap passé, il ne vous reste plus qu’à vivre cette aventure pleine de rebondissements et de questions essentielles.

Publicités

Haul anniversaire : tout en poche

haul anniversaire tout en poche banner

Cette semaine, c’était mon anniversaire alors forcément, j’ai reçu quelques livres. Des fantasy, de la SF et du polar. Mes ami(e)s savent comment me faire plaisir, mais je vous présente leurs cadeaux livresques seulement (le reste, c’est pour moi). 3421 pages de pure bonheur.

Black out par Marc Elsberg chez Le livre de poche

J’ai décidé de me remettre aux thrillers et polars dernièrement, alors voilà Black out. A priori, cette fiction va commencer comme la série Révolution : un jour, on ne sait pas pourquoi, ni comment, mais l’électricité s’arrête dans tout le pays, puis dans le monde. Marc Elsberg s’appuie sur la réalité pour construire son histoire donc les sensations et l’envoutement risquent d’être omniprésents.

chronique black out marc elsberg polar le livre de poche

Les derniers jours du paradis par Robert Charles Wilson chez Folio

J’ai toujours beaucoup de mal à choisir un SF parce que j’ai très peur que l’univers ne me plaise pas, ou que les ponts entre le monde du livre et notre monde soient trop éloignés. Robert Charles Wilson n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’il a su s’imposer au Canada et remporter plusieurs prix littéraires (dont le prix Hugo).

chronique les derniers jours du paradis robert charles wilson sf folio

Cœur d’acier par Brandon Sanderson chez Le livre de poche et Orbit

Encore un livre très délicat à ranger dans une seule case, puisque ce roman est à la fois un SF et un fantasy. Histoire de compliquer un peu la tâche, il est publié dans les maisons d’éditions Le livre de poche et Orbit (toutes les deux au sein du groupe Hachette). Brandon Sanderson vit cette pluralité littéraire plutôt bien, puisqu’il permet aux personnes malveillantes de dominer le monde grâce à des pouvoirs, et une infime possibilité aux humains de s’en sortir vivants.

chronique coeur d acier brandon sanderson sf fantasy le livre de poche orbit

Le jeu de l’assassin pat Amy Raby chez Milady

Je n’ai pas lu un fantasy assassin depuis des lustres. Vitala Salonius est une femme très attirante. Elle a pour mission de séduire l’empereur puis l’assassiner. Ce pitch a tendance à me rappeler la série Marco Polo, et s’il y a autant de morts (dans la série télé) que de tentatives de meurtres (dans le livre), je sens que ça va être tendu.

chronique le jeu de l assassin amy raby fantasy milady

Keleana – La prisonnière par Sarah J. Maas chez Le livre de poche

Cela fait un moment que je voulais commencer à lire Sarah J. Maas. J’entends parler de cette auteure depuis quelques temps, et encore plus avec les booktubeurs américains (comme JesseTheReader). Keleana est un assassin mais elle s’est fait prendre par le roi. Elle va chercher à recouvrir sa liberté. C’est la première traduction de la première série (Throne of Glass) de Maas alors j’avoue avoir quelques attentes…

chronique keleana la prisonniere sarah j maas fantasy le livre de poche

L’ange de la nuit – La voie des ombres par Brent Weeks chez Milady

Je crois que mes potes veulent vraiment que je recommence à lire des fantasy assassins. D’autant que celui-ci fait pas loin de 694 pages et je peux vous jure que la taille de police est vraiment petite ! Les éditions Milady ont sorti la traduction de la deuxième série de Brent Weeks. Je ne sais pas quand je vais commencer à lire l’art de l’assassinat mais je sens que ça va être intense.

chronique l ange de la nuit la voie des ombres brent weeks fantasy milady

La maison de la nuit – Marquée par P. C. et Kristin Cast chez Pocket

Mère et fille se sont associées pour inventer l’univers de la maison de nuit, et pas seulement pour un livre, mais pour toute une série. A noter aussi que la couverture de Pocket en poche est juste A-MA-ZING (désolée pour le franglais, mais regardez là). L’histoire de Zoey m’a l’air original et pas d’un nouveau Twilight ajusté.

chronique la maison de la nuit marquee p c kristin cast fantasy pocket jeunesse

Mes ami(e)s me connaissent bien ! Ils m’ont interdit de les citer et mais, je me dois au moins de vous dire (et redire) ça : JE VOUS AIME !!! 💞 Milles mercis pour tous ces cadeaux ! Vous êtes à la fois fous et mes meilleurs potes.