John Fade – L’affaire Johan Jones, Grégory Bryon

chronique John Fade L’affaire Johan Jones Grégory Bryon Simplement science fiction banner

Vous êtes arrivé en l’an 2260. Une révolution a eu lieu 30 années plus tôt, à faire pâlir Donald Trump. Le monde change-t-il vraiment année après année, décennie après décennie… ?

Une affaire d’androïdes ?

Projeté en 2260, les androïdes sont n’importe où, effectuant les tâches les plus ingrates que l’homme ne veut plus faire sous mesure de pénibilité et de bien-être. Les androïdes s’approchent des humains, mais n’en seront jamais grâce à la révolution de l’année 2230. Cette puissance de technologie ne peut ressentir les émotions, avoir un visage à part entière ou encore réagir avec des intonations. Il pourra toutefois détecter vos sentiments et vous proposer, si besoin, une boisson énergisante ou apaisante.

John Fade, humain à part entière, aimerait vivre pendant le 20e ou le 21e siècle. Accro au bourbon et au bacon, il souhaiterait que toutes ces machines cessent de lui rappeler son état de santé alertant. Détective à ses temps perdus, depuis qu’il a quitté la Police, John doit retrouver Virgil Pepper. Ce dernier a disparu quatre jours plus tôt, selon les dires de sa femme, Julie. Seulement, lorsque John commence les recherches, il n’explique pas le fait que Virgil n’est pas marié selon l’état civil, ni l’existence de Julie.

chronique John Fade L’affaire Johan Jones Grégory Bryon Simplement science fiction

Une affaire culturelle ?

Grégory Bryon n’est pas encore quarantenaire, et pourtant il révolutionne les codes. Après avoir claqué la porte au monde informatique, il utilise maintenant son ordinateur pour vous concocter des histoires hybrides. Son passé d’informaticien et ses passions (tels les moutons électriques de Dick) lui permettent de puiser dans son savoir pour enrichir ses textes.

Courte nouvelle, polar et science-fiction. Ces genres n’ont pas l’air de pouvoir se mélanger, et pourtant l’auteur y réussit très bien. Certes le cliché du détective alcoolique à la bouteille de bourbon dans son tiroir arrive rapidement mais, laissez-lui une chance pour vous emmener dans son univers qui s’installe deux pages plus loin. Les amateurs pourront reconnaître quelques références de science-fiction (notamment 6e sens), et les autres en découvrir de nouvelles. Alors prenez vous une heure (ou deux) pour vous échapper du 21e siècle !