Cœur d’acier, Brandon Sanderson (Le livre de poche – Orbit)

chronique coeur d acier brandon sanderson science fiction le livre de poche banner

Un éclat frappe la Terre et quelques personnes. Ces personnes ont reçu des pouvoirs : des Epiques. Ils prennent plaisir à dominer.

L’acier bien trempé

David Charleston avait seulement huit ans quand l’éclat a frappé. Et il se souvient parfaitement les événements qui ont suivi… David observait toute la banque quand un Epique est entré. Il ne voulait pas voler l’argent, tout simplement parce que les Epiques ne prennent plus conscience de la valeur. Ils ont accès à tout ce qu’ils souhaitent, ils n’ont plus qu’à se servir. Mais en s’introduisant dans cette banque, l’Epique a défié celui qui domine la ville : Cœur d’acier.

Les Epiques aiment s’amuser des humains et c’est particulièrement le cas avec Cœur d’acier. Cet Epique semble invincible. Les balles rebondissent sur lui. Les épées s’éraflent contre sa peau. Les explosions détruisent uniquement ce qui l’entoure. David a vu saigner Cœur d’acier le jour où il a tué son père. Aujourd’hui, dix ans plus tard, David réclame vengeance.

chronique coeur d acier brandon sanderson sf fantasy le livre de poche orbit

L’alliage collaboratif

Brandon Sanderson est un grand auteur de série : que ce soit Fils-des-Brumes ou Archives de Roshar, traduits dans 15 langues pour un million de lecteurs réunis. De plus, Sanderson est choisi pour finir la série La Roue du temps de Robert Jordan. Sa plume est pleine d’humour, de métaphores et de réalité fantaisiste. Une suite ternirait cet univers. L’auteur et son agent échange déjà avec Hollywood pour le monter sur grand écran. L’univers sous Spielberg pourrait être très intéressant à découvrir.

La traduction française est publiée chez Le livre de poche et Orbit. L’auteur a échangé avec Christopher Paolini sur le contenu afin de perfectionner quelques détails. James Dashner appelle l’éditrice Krista Marino (dans la version originale Delacarte Press) pour la publication. Un prix doit être inventé pour ce livre tout en collaboration.

Publicités

#Weekenda1000 ou weekend de 4 jours avec 4 livres

weekenda1000 weekend 4 jours pour 4 livres banner

Je suis partie en weekend prolongée et bien sûr, comme dans toutes mes valises, il y a des livres ! Je ne me referais pas.

La liste

Je pars pour 4 journées complètes et un aller-retour en train. Alors forcément, il me faut un peu de place pour mes livres. Bon, le vrai problème est que j’ai longuement hésité avec l’ensemble de ma PAL  En plus, je savais que ce weekend était un #weekenda1000. Il fallait donc que je me prépare.

Arrivée la veille du départ, c’était le moment où jamais ! J’ai fait la revue de tous les livres que je possède et dont je n’ai pas encore eu le temps de lire. Et je me suis finalement décidée… pour des livres que j’ai eus pour mon anniversaire :

  • Black out par Marc Elsberg (529 pages)
  • Cœur d’acier par Brandon Sanderson (518 pages)
  • La voie des ombres par Brent Weeks (694 pages)
  • Keleana la prisonnière par Sarah J. Maas (503 pages)

La liste était finalement complète. J’avais 4 livres pour 4 jours et 2244 pages qui m’attendaient.

weekenda1000 weekend 4 jours pour 4 livres

L’armistice

Bon, OK. C’est vrai, j’ai un peu triché et j’ai aussi pris Marquée de la série La maison de la nuit, écrit par Cast. Je l’ai à peine touché le soir parce que j’étais extrêmement fatiguée mais le lendemain matin, je ne pouvais plus le lâcher. Je l’ai fini peu de temps avant que le #weekenda1000 commence officiellement.

La chronique de cette fiction sera bientôt disponible. Les auteures attaquent le sujet des vampires sous un angle nouveau par rapport à ce qui a déjà été fait et ça me donne très envie de poursuivre la série. D’autant qu’elle (la série) en est déjà à 12 tomes et 4 hors-série. Ce serait dommage de ne pas profiter de ce retard pour faire de magnifiques nouvelles découvertes.

J’ai filé au lit après avoir lu 141 nouvelles pages.

Le weekend

Ma famille a débarqué pour le (vrai) weekend et j’ai pu dire à adieu aux moments paisibles de lecture pour embrasser la vie en communauté et pleine de vie.

J’ai continué le premier tome de la saga Keleana, écrit par Sarah J. Maas alors qu’elle avait 16 ans sur FictionPress. Son personnage a du corps, elle le manipule et le torture sans complexe. L’histoire est hors du temps et vous immerge totalement. Encore un fantasy qui n’a rien à faire en jeunesse…

Le weekend se clôture avec pleins d’images et d’énergies familiales en tête jusque Noël puis le retour en train avec un cumul de 453 pages.

Haul anniversaire : tout en poche

haul anniversaire tout en poche banner

Cette semaine, c’était mon anniversaire alors forcément, j’ai reçu quelques livres. Des fantasy, de la SF et du polar. Mes ami(e)s savent comment me faire plaisir, mais je vous présente leurs cadeaux livresques seulement (le reste, c’est pour moi). 3421 pages de pure bonheur.

Black out par Marc Elsberg chez Le livre de poche

J’ai décidé de me remettre aux thrillers et polars dernièrement, alors voilà Black out. A priori, cette fiction va commencer comme la série Révolution : un jour, on ne sait pas pourquoi, ni comment, mais l’électricité s’arrête dans tout le pays, puis dans le monde. Marc Elsberg s’appuie sur la réalité pour construire son histoire donc les sensations et l’envoutement risquent d’être omniprésents.

chronique black out marc elsberg polar le livre de poche

Les derniers jours du paradis par Robert Charles Wilson chez Folio

J’ai toujours beaucoup de mal à choisir un SF parce que j’ai très peur que l’univers ne me plaise pas, ou que les ponts entre le monde du livre et notre monde soient trop éloignés. Robert Charles Wilson n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’il a su s’imposer au Canada et remporter plusieurs prix littéraires (dont le prix Hugo).

chronique les derniers jours du paradis robert charles wilson sf folio

Cœur d’acier par Brandon Sanderson chez Le livre de poche et Orbit

Encore un livre très délicat à ranger dans une seule case, puisque ce roman est à la fois un SF et un fantasy. Histoire de compliquer un peu la tâche, il est publié dans les maisons d’éditions Le livre de poche et Orbit (toutes les deux au sein du groupe Hachette). Brandon Sanderson vit cette pluralité littéraire plutôt bien, puisqu’il permet aux personnes malveillantes de dominer le monde grâce à des pouvoirs, et une infime possibilité aux humains de s’en sortir vivants.

chronique coeur d acier brandon sanderson sf fantasy le livre de poche orbit

Le jeu de l’assassin pat Amy Raby chez Milady

Je n’ai pas lu un fantasy assassin depuis des lustres. Vitala Salonius est une femme très attirante. Elle a pour mission de séduire l’empereur puis l’assassiner. Ce pitch a tendance à me rappeler la série Marco Polo, et s’il y a autant de morts (dans la série télé) que de tentatives de meurtres (dans le livre), je sens que ça va être tendu.

chronique le jeu de l assassin amy raby fantasy milady

Keleana – La prisonnière par Sarah J. Maas chez Le livre de poche

Cela fait un moment que je voulais commencer à lire Sarah J. Maas. J’entends parler de cette auteure depuis quelques temps, et encore plus avec les booktubeurs américains (comme JesseTheReader). Keleana est un assassin mais elle s’est fait prendre par le roi. Elle va chercher à recouvrir sa liberté. C’est la première traduction de la première série (Throne of Glass) de Maas alors j’avoue avoir quelques attentes…

chronique keleana la prisonniere sarah j maas fantasy le livre de poche

L’ange de la nuit – La voie des ombres par Brent Weeks chez Milady

Je crois que mes potes veulent vraiment que je recommence à lire des fantasy assassins. D’autant que celui-ci fait pas loin de 694 pages et je peux vous jure que la taille de police est vraiment petite ! Les éditions Milady ont sorti la traduction de la deuxième série de Brent Weeks. Je ne sais pas quand je vais commencer à lire l’art de l’assassinat mais je sens que ça va être intense.

chronique l ange de la nuit la voie des ombres brent weeks fantasy milady

La maison de la nuit – Marquée par P. C. et Kristin Cast chez Pocket

Mère et fille se sont associées pour inventer l’univers de la maison de nuit, et pas seulement pour un livre, mais pour toute une série. A noter aussi que la couverture de Pocket en poche est juste A-MA-ZING (désolée pour le franglais, mais regardez là). L’histoire de Zoey m’a l’air original et pas d’un nouveau Twilight ajusté.

chronique la maison de la nuit marquee p c kristin cast fantasy pocket jeunesse

Mes ami(e)s me connaissent bien ! Ils m’ont interdit de les citer et mais, je me dois au moins de vous dire (et redire) ça : JE VOUS AIME !!! 💞 Milles mercis pour tous ces cadeaux ! Vous êtes à la fois fous et mes meilleurs potes.