Lui, moi et le bébé, Lola Dumas (Addictives)

chronique lui moi et le bébé lola dumas chick lit addictives banner

Leonie n’est pas une féministe extrême mais elle aimerait que l’on reconnaisse son droit d’existence dans la famille, ainsi qu’en tant que mécanicienne accomplie. Mais sa vie de femme et professionnelle est difficile d’être admise.

La femme n’est pas un objet

Leonie a beaucoup de mal d’être prise au sérieux par ses frères et son père. Sa mère fait souvent en sorte de ne pas devoir se mêler de ce conflit, pensant que sa fille a assez de convictions en elle pour réussir à exprimer ses opinions toute seule. Ce qui est très souvent le cas, mais là, Leonie va avoir besoin d’elle.

Le frère de Leonie est malade et celle-ci doit le remplacer en tant que chauffeur. Le client est Jesse Franklin, le milliardaire aka le plus gros client de l’entreprise familiale. Leonie a l’autorisation exceptionnelle de prendre la Rolls Phantom pour transporter M. Franklin. Seulement, quand elle passe le récupérer, une assistante lui remet un bébé dans son siège auto super compliqué.

chronique lui moi et le bébé lola dumas chick lit addictives

La femme et l’homme ne sont que compromis

Lola Dumas met en avant son point de vue de féministe, tout en rappelant qu’il faut travailler les compromis. Son travail est hors du commun et fait penser aux périodes de fêtes avec tous ces arrangements entre les personnages principaux. Sa plume est facile et agréable. Sa collection Lui, moi et le bébé est aussi enthousiasmante qu’un conte de noël.

Les choix de Clara, Sophie Di Paolantonio (Flammarion)

chronique les choix de clara sophie di paolantonio chick-lit flammarion banner

Clara est une jeune trentenaire parisienne, qui aime faire la fête. Alexandre est un quarantenaire corse, qui a du mal à se passer de son île natale ; même en sachant qu’en business, il vaut mieux avoir affaire à la capitale.

Parigi – Corsica

Clara habite Paris depuis une dizaine d’années. Elle continue d’aimer et de chérir cette ville tendrement. Quand elle n’est pas à faire la fête à Bastille, Clara travaille au sein du service succession d’une banque de grande envergure. Alors que les dossiers doivent s’enchaîner pour permettre les clôtures de comptes le plus rapidement possible, sa dyslexie (trouble de la lecture spécifique et durable qui apparaît durant l’enfance) et sa dysphasie (trouble central lié au développement du langage oral et aux aspects réceptifs (décoder le langage reçu) et/ou expressifs (phonologiques, lexicaux, syntaxiques…)) la perturbent. Sans compter que les successeurs pensent souvent être la seule personne à avoir perdu un parent…

A contrario, Alexandre vit dans la capitale depuis 20 ans et ne la supporte pas. La ville sert à son business, mais c’est tout. Son amour va à la Corse et à sa mère, qui vit toujours là-bas et à qui il rend visite souvent. Une seule personne échappe à ce réquisitoire : son meilleur ami et associé. Alors, lorsque sa mère décède, il est dévasté. Et avoir Clara au téléphone ne va pas aider aux contrôles de ses émotions

chronique les choix de clara sophie di paolantonio chick-lit flammarion

Les choix de Sophie

Sophie Di Paolantonio est une auteure très secrète. Elle se retrouve livrée à elle-même dans son premier roman, comme son personnage Clara, qui n’a d’autre choix que de subir cette exposition pour mieux découvrir le reste du monde. Sa plume a la légèreté de la chick-lit et le sérieux de la littérature française. Heureusement, son entourage l’a aidé à écrire, à faire face à la page blanche et la noircir de romantisme et d’humour riches.

Nous ne savons pas où les éditions Flammarion ont découvert l’auteure, mais une chose est certaine : ils n’ont pas intérêt de la laisser voler vers d’autres maisons d’édition (corses, ou pas). Ce premier roman est plein de styles, de positivismes et d’amour. Lucia Calfapietra et Nicolo Giacomin ont construit une magnifique illustration (pour la couverture), qui peut sembler basique, mais qui est criarde d’inventivité et de réalité.

C’est le roman à lire, un dimanche après-midi hivernal, dans votre canapé, le plaid sur les épaules.

Restez connecté

◈ Acheter Les choix de Clara chez Flammarion, Fnac ou Amazon
◈ La page Facebook officielle
Les choix de Flammarion

La sélection, Kiera Cass (Collection R)

chronique la selection kiera cass serie chicklit banner

America Singer est une chanteuse et musicienne désuète. Elle et sa famille doivent souvent se serrer la ceinture. Alors, la sélection serait une véritable bénédiction, mais America refuse d’y participer.

Une question de survie ?

Après le départ de sa sœur et de son frère aînés, America a endossé le rôle d’aînée de la famille à pleine dent. Elle aide sa mère en cuisine, cherche toujours l’approbation de son père dans tous ses actes et rassure sa sœur et son frère cadets. De plus, elle travaille avec sa mère pendant les périodes des fêtes ; même si elles ne sont plus ce qu’elles étaient depuis que les Etats-Unis n’existent plus et que la Chine contrôle le pays.

Un accord de royauté a été trouvé et maintenant, le peuple évolue selon huit rangs. Les personnes de rang un sont le roi, la reine et leurs familles, tandis que les rangs huit sont des sans domicile fixe qui se tuent à la tâche pour réussir à manger. America et sa famille appartiennent au rang cinq. Ce sont des artistes. Ils doivent évoluer en fonction de la mode pour tenir le coup.

Le roi et la reine ont eu un fils, Maxon. Celui-ci est en âge de se marier. La sélection va donc commencer afin de lui trouver sa future épouse. Toutes les jeunes filles du royaume peuvent y prétendre. Seules 35 pourront rejoindre le château afin que Maxon puisse faire son choix, sous l’œil des caméras et de sa famille.

chronique la selection kiera cass serie chicklit

Un rafraîchissement ?

Keira Cass a imaginé une télé-réalité post-apocalyptique dans le but de revenir aux contes de princesse. Sur le papier, cela peut paraître lourd et léger à la fois. L’auteur déclenche la fin du monde pour jouer son personnage en princesse. Et en même temps, pour jouer à la princesse, il suffit d’une jolie fille et d’une robe. L’auteur échappe aux clichés tout en s’amusant avec eux et rend le tout rafraîchissant.

La collection R s’est attaquée à la traduction de ce roman avec Madeleine Nasalik. Leurs travaux vous font voyager et vivre la misère que le TV show, dans une sensation de réalité augmentée. L’édition est très fine tant sur la qualité du papier que sur la mise en page. L’énergie de Robert Laffont va vous transporter jusqu’au bout de ce premier tome en quelques heures.

#UpdateLecture Eté 2016 : A long read shot

chronique update lecture été 2016 a long read shot banner

Pari réussi ! La liste que je me suis fixée pour l’été est lue. Revenons dessus pour discuter de deux coups de cœur et quatre supers bons livres.

Player One par Ernest Cline

En 2044, la Terre est meurtrie de l’utilisation de ces habitants. Les humains ont trouvé un moyen de s’échapper et de ne plus s’y intéresser : OASIS.

chronique player one ernest cline

A base de jeux vidéo, de recherches et de vintage, ce livre est un véritable coup de cœur. Ernest Cline vous intronise dans son monde virtuel jusqu’au dernier mot. D’ici un an et demi devrait sortir le film de ce roman, j’ai hâte de découvrir ce que Spielberg a choisi de réaliser.

Héritage par Fabien Fournier

Saly Asigar est une jeune néogicienne, apprenant la technologie dans ce monde dominé par la magie et leurs sources. L’Empire veut évoluer avec ces nouvelles technologies tandis que la Coalition souhaite dominer avec les anciennes traditions.

chronique neogicia héritage fabien fournier

Ce deuxième tome de Néogicia est excellent. Les personnages de Fabien Fournier sont posés et l’action nous emporte. L’équipe d’Olydri devrait nous emmener davantage en profondeur au cours de l’année 2017.

Le remède mortel par James Dashner

A peine sauvé de la terre brûlée, Thomas, Teresa et la quarantaine de blocards sont de nouveau sous l’emprise du WICKED. La troisième phase permettra la fabrication du remède pour les fondus.

chronique l epreuve le remede mortel james dashner

La fin de la série Le labyrinthe est remplie de surprises. James Dashner mène ses lecteurs par le bout du nez. Ce dernier volet est programmé en salle pour février 2018.

Curriculum Mortae par Pierre Gutwirth

Le musée du Caire engage Félix et quelques-uns de ces collègues pour identifier et fournir la supposée dépouille d’Arsinoé.

chronique curriculum mortae pierre gutwirth

Pierre Gutwirth sait créer des situations tout à fait irréelles. Elles frapperont vos imaginations comme jamais. C’est aussi ma première expérience avec un USeBook et je dois dire que c’est enrichissant de voyager avec une carte de format carte bancaire qui permet de lire n’importe où en numérique.

La domination par Fabrice Jalwin

Face aux sauraux, les dragonneaux ont aidé neuf mois auparavant. Ils ont grandi mais ont encore beaucoup à apprendre. Les sauraux vont revenir et seront au moins 1000 fois plus nombreux.

chronique les enfants de toulghar la domination fabrice jalwin

Dernier tome de la saga Les enfants de Toulghar. Le final va vous faire frémir du début à la fin. Fabrice Jalwin s’y est attelé et se prépare déjà à nous offrir un nouveau livre.

Les héritiers par Cindy Van Wilder

Sans les avoir connus ou même rencontrés, Peter doit faire face à ces ascendants. Adolescent, il ne demande qu’à devenir la nouvelle star de football britannique.

chronique les outrepasseurs les héritiers cindy van wilder

L’histoire atypique de Cindy Van Wilder ne fait que commencer et prend déjà beaucoup de place sur la toile. Il faut dire que je suis très en retard sur cette série puisque le troisième tome est sorti depuis avril 2015.

(Presque) jeune, (presque) jolie et (de nouveau) célibataire par Stéphanie Pèlerin

A la base, c’est une histoire banale : Ivana se retrouve larguée par son Baptiste après huit années de vie commune. Pourtant, Ivana va vivre des expériences éprouvantes avant de se rediriger vers une vie… normale.

chronique presque jeune presque jolie de nouveau célibataire stéphanie pélerin

En été, on aime souvent avoir une lecture légère. La comédie de Stéphanie Pèlerin est parfait pour cela. Vous allez vous vider la tête et vous amusez en même temps. Alors arrêtez de courir après le temps et participez aux rencontres improbables d’Ivana.

Tu veux entrer dans ma guilde ? par Fabien Fournier, Philippe Cordona et Florence Torta

Lorsqu’un joueur est affublé du surnom de Noob, il en est fini de sa réputation. Quatre d’entre eux vont tout de même tenter l’expérience.

chronique noob tu veux entrer dans ma guilde fabien fournier cordona

Si vous n’avez pas encore découvert l’aventure Noob, il devient urgent que vous vous y lanciez. Fabien Fournier maîtrise depuis plus dix années ce jeu, cette guilde et ce transmédia.

Les fiancés de l’hiver par Christelle Dabos

Ophélie vit sur l’arche d’Anima et a la faculté de lire dans les objets. Chaque personne de cette arche a une capacité spécifique. Les objets qu’elle touche ne vont pas lui révéler ce qui l’attend à son retour chez elle…

chronique le passe miroir les fiancés de l hiver christelle dabos

L’imaginaire de Christelle Dabos est d’une intensité tellement folle que vous êtes obligé d’être transporté dans le monde la passe-miroir. Le voyage au fur et à mesure des pages ne fait que vous rendre plus accro. Et quand la fin arrive, vous demandez tout de suite le deuxième tome.

A découvert par Harlan Coben

Après le meurtre de son père, Mickey Bolitar se retrouve chez son oncle inconnu. A peine rentré, sa petite amie est portée disparue sans laisser de traces.

chronique à découvert harlan coben

Le premier polar que j’ai lu depuis des années. Harlan Coben travaille sa plume toujours aussi intelligemment. Ce goût de renouveau avec la saga Mickey Bolitar lui permet de relancer la jeunesse de son public.

#UpdateLecture Avril 2016 : Revisitons l’amour

updatelecture avril 2016 revisiter amour

Comme dit l’adage, il vaut mieux tard que jamais. L’amour est inscrit dans chacun des livres que j’ai lu au cours du mois dernier, chacun à sa manière.

Elle & Lui, Marc Levy

Mia est sous les projecteurs depuis trop longtemps. Elle a besoin de souffler, prendre des vacances et découvrir de nouvelles sensations

chronique elle et lui marc levy robert laffont
Cliquez sur l’image pour lire la suite…

J’avais besoin de m’aérer l’esprit, d’avoir une lecture facile et sans prise de tête. Levy nous offre cela dans chacun de ses livres, à défaut d’une littérature travaillée.

Central Park, Guillaume Musso

Alice et Gabriel se réveillent, à Central Park, et ne savent plus ce qu’il s’est passé la nuit dernière. L’une était à Paris, l’autre à Dublin. Le lendemain matin, ils sont à New York amnésiques

chronique central park guillaume musso
Cliquez sur l’image pour lire la suite…

Après un Levy, je me devais de lire un Musso, histoire de montrer que le style est identique, même si Musso travaille un peu plus son texte.

Onze minutes, Paulo Coelho

Maria, une jeune brésilienne du Nordeste, souhaite vivre les plus grandes aventures et découvrir le grand amour au hasard de son chemin…

chronique onze minutes paulo coelho minie houselook the doctor paper
Cliquez sur l’image pour lire la suite sur The Doctor Paper…

Je reviens sur un classique qui n’a plus besoin d’être présenté, Paulo Coelho. L’auteur est plus connu pour son titre, L’Alchimiste, mais sa philosophie sur la prostitution mérite tout autant d’attention.

Le labyrinthe, James Dashner

Thomas se réveille dans une pièce cubique dans le noir total. Il ne se souvient pas ce qu’il s’est produit pour qu’il soit arrivé là, ou ce qu’il a pu faire. L’alarme avertit les blocards qu’une personne est dans la boîte et qu’elle va bientôt les rejoindre dans leur enfer…

chronique le labyrinthe james dashner
Cliquez sur l’image pour lire la suite…

Les films inspirés de la série livresque fonctionnent à pleins tubes. Toutefois, les fans ont la critique facile : « les livres sont bien meilleurs que les films ». J’ai subi à la tentation du premier tome.

Elle hésita puis cliqua sur « Envoyer »

Les éditions Librinova ont lancé un grand concours pour écrire une nouvelle devant commencer par « Elle hésita un instant puis cliqua sur Envoyer » à tous les auteurs libres…

chronique elle hesita un instant et cliqua sur envoyer
Cliquez sur l’image pour lire la suite…

Librinova nous fait découvrir les épreuves qu’elles ont reçu pour le concours. Les styles du collectif varient du tout au tout et le jury entièrement féminin a versé quelques larmes.

Weekend à 1000

Le nouveau #weekenda1000 se tient ce week-end. Rejoignez-nous !

Pour ma part, j’ai choisi de finir la série L’Héritage de Christophe Paolini, soit le quatrième tome, qui comporte 888 pages. Si j’arrive à le finir, j’aurais largement rempli mon objectif !

Elle hésita un instant puis cliqua sur « Envoyer » (Librinova)

chronique elle hesita un instant et cliqua sur envoyer banner

Les éditions Librinova ont lancé un grand concours pour écrire une nouvelle devant commencer par « Elle hésita un instant puis cliqua sur Envoyer » à tous les auteurs libres.

Etymologie par Anaïd Sayrin

Anaïd Sayrin est le grand vainqueur de ce concours. Son héroïne vient de rompre avec son petit-ami de longue date, Yoann. Elle s’isole sur une île afin d’écrire mais, elle ne cesse de penser à lui et n’avance pas dans son travail. Aux grands maux les grands remèdes, comme toute femme trentenaire, elle attrape un verre de vin et son portable pour lui envoyer un message, pour arrêter de bloquer sur lui, son corps et sa parfaite ossature et pour, enfin, tenter de passer à autre chose (n’importe quoi sauf lui). Yoann va hanter une de vos nuits, ou plusieurs.

chronique elle hesita un instant et cliqua sur envoyer

Concours féminin ou féministe ?

Librinova a réussi à intéresser 35 auteurs par ce concours. Son jury était composé de six femmes. Elles ont nommé cinq titres et remis un prix (inattendu) de la controverse ; trois jury ont totalement adhérés et trois autres détestés ; Le temps compté de Floriane Aubin. Le sujet est à la fois facile et difficile. La situation est facile car la mise en scène est construite de fait. La difficulté d’envoyer un SMS, Messenger, etc. peut être démentielle parfois. Vos amis se moquent gentiment mais rencontrent les mêmes problèmes. L’originalité de l’histoire d’Anaïd Sayrin s’impose face à ces concurrents.

Central Park, Guillaume Musso (Pocket)

chronique central park guillaume musso banner

Alice et Gabriel se réveillent, à Central Park, et ne savent pas ce qu’il s’est passé la nuit dernière. L’une était à Paris, l’autre à Dublin. Le lendemain matin, ils sont à New York amnésiques.

La grande allée ouverte

Gabriel est un grand musicien international et une intelligence qui dépasse l’entendement ainsi que les nerfs de sa nouvelle connaissance. Alice est un inspecteur de police reconnu dans son commissariat du 18e arrondissement. La veille au soir, elle se souvient avoir bu quelques verres avec des amies et ne pas être arrivée chez elle, ni même avoir repris sa voiture dans le parking. Pourtant elle a une arme à feu et du sang dans ses mains. Ni l’un, ni l’autre ne sait comment ils en sont arrivés là.

chronique central park guillaume musso

Les subterfuges des coins sombres

Musso nous enivre avec son style et nous présente son polar romantique. Les péripéties s’enchaînent à une vitesse vertigineuse. C’est bien ficelé. On cherche d’abord à découvrir qui sont les personnages, où ils sont et comment vont ils faire pour s’en sortir. Comment le passé peut-il autant agir sur le présent ?

Après avoir passé 80% du livre sous angoisse, Musso nous dévoile le dénouement puis l’explique dans les 20% restants. J’avoue que je ne m’attendais pas à cette chute et m’être faite avoir, ce qui fait plaisir (c’est devenu tellement rare de se faire surprendre par un auteur, par un rebondissement qu’il a imaginé). Mais je reste totalement sur ma faim. Le dénouement d’un polar arrive à la dernière page, tenant en haleine à chaque mot. La césure nette de Musso en direction de la maladie froide, intemporelle et non combattable coupe l’herbe sous le pied de tous les piétons.