#Read24h : readathon à la vie, à la mort

read24h readathon a la vie a la mort banner

Le dernier #Read24h s’est déroulé du 13 au 14 mai. Je reviens avec vous sur cet événement, où j’ai réussi pour la première fois à rester éveillée pendant ces 24 heures.

#Read24h : à la vie

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas le #Read24h, il s’agit d’un défi personnel de lecture. A votre choix, vous pouvez lire une heure, deux… ou vingt-quatre heures, comme bon vous semble. Le but est de vous faire plaisir (et de réussir à gérer vos vies par la même occasion). Le défi a lieu quatre fois dans l’année et est prévu par ici. Pour ce #Read24h, quelques personnes du Mexique, du Brésil et de l’Australie se sont jointes, en nous envoyant leurs lectures ensoleillées.

#Read24h : à la mort

Cette fois-ci, j’ai beaucoup plus préparé ce #Read24h. Je savais ce que j’allais lire (Eden). Il fallait absolument que je le termine parce que je devais le chroniquer pour mercredi (dernier). J’avais un peu la pression mais je me suis rappelée un point essentiel de ce défi : le plus important est de se faire plaisir. Si le plaisir de la lecture n’est pas là, alors ce n’est pas la peine (et ça vaut pour tout en fait).

read24h eden antoine delouhans books on demand

J’ai pas mal avancé dans ma lecture, vous partageant mes motivations et mon avancement. N’hésitez pas à le faire en public d’ailleurs, parce que j’avoue que j’ai tendance à me déconnecter des réseaux pendant mes moments de lectures. Encore une fois, ce n’est pas parce que vous lisez tel genre, ou lisez très peu qu’il faut vous bloquer. Les personnes qui vous disent que c’est nul n’ont rien à faire dans votre liste d’amis. Faites ce que vous, vous avez envie de faire !

Après plusieurs heures de lectures, je suis allée me ressourcer auprès de mes amis pour boire un verre. Je suis rentrée tranquille, je voulais juste les voir et souffler une heure ou deux avant de continuer ma lecture. Et ça a vraiment été rafraîchissant. Je me suis enfilée quelques pages du service presse et puis j’ai eu besoin de le digérer un peu. J’ai relu le premier tome de La quête d’Ewilan. Margaud a dû m’influencer en parlant de Bottero dernièrement. Après le lever du jour, je suis retournée à Eden jusqu’à la fin (ou presque du livre et) du challenge.

read24h la quete d ewilan d un monde a l autre pierre bottero rageot

Ce défi est extrêmement enrichissant et fatiguant. Il faut être réaliste : rester éveillé pendant 24 heures pour lire n’est pas facile et faisable par tout le monde. Lorsque vous ressortez de ce défi, vous êtes positif et prêt à tout réalisé, dès que vous aurez engrangé quelques heures de sommeil.

Eden, Antoine Delouhans (Books on Demand)

chronique eden antoine delouhans books on demand fantasy banner

L’Homme a besoin d’interagir avec les autres et s’accroche à ses acquis mais en sera-t-il vraiment toujours ainsi ?

Un nouveau jardin d’Eden

L’Homme, au cours de son existence, a vu, connu nombres de mythes, de légendes et de croyances. Pourtant, l’Homme est très loin d’approcher la vérité, la réalité et de voir que tout est sur le point de s’effondre quoi qu’il fasse…

Dieu a créé les Titans, qui ont notamment créé les Hommes dans le monde d’Eden et sur la Terre. Samaël, l’un des Titans et fils de Dieu, se retrouve puni par sa création et exilé par la guerre qu’il a déclenché. Il ne cessera de réclamer vengeance, de constituer des armées grâce à toutes les espèces existantes construites par les Titans.

Après plusieurs centenaires, Samaël tient l’Empereur, la lumière d’Orion et l’Impératrice dans sa main. Les Hommes vont connaître le véritable mal qui ronge Eden et le monde miroir. Dieu, à travers ses bras armés, devra faire preuve d’une grande imagination pour sauver l’Equilibre de l’Univers.

chronique eden antoine delouhans books on demand fantasy

Un équilibre stabilisé

Antoine Delouhans a parcouru les zones archéologiques, les légendes et mythes depuis plus de quinze ans. Rôliste depuis son enfance, son imaginaire a pris le temps de construire cette histoire, de déformer les évènements et de les modifier pour enrichir son univers. La première partie de ce roman est déjà publié chez une maison d’édition (Mélibée). L’auteur a préféré continuer ses écrits pour publier ces deux nouvelles parties. Sa plume descriptive risque de vous perturber mais, c’est pour mieux vous apporter le suspense, l’émotion et le monde de son imagination.

L’auteur a choisi Books on Demand afin de permettre la publication de ces livres. Ce service permet ainsi de publier unitairement chaque commande, pour éviter tout gaspillage. L’imprimerie se trouve en Allemagne, cela prend deux à trois semaines pour arriver dans votre boîte aux lettres. Vous aurez ainsi le bonheur incommensurable de tenir un livre tout juste imprimé dans vos mains (si cela ne vous est pas déjà arrivé, je vous assure que cette expérience n’est pas la même qu’en librairie avec un livre « neuf »). Le prestataire de services des éditeurs et des auteurs sera just in time rien que pour vous.