Le livre dont vous êtes la victime, Malo de Braquilanges

chronique le livre dont vous etes la victime malo de braquilanges polar banner

Vous avez du mal à ouvrir les yeux, à voir quoi que ce soit. Vous êtes enfermé(e), dans le noir et votre mémoire est incapable de vous aider.

La victime, c’est vous

Vous tentez de maintenir vos yeux ouverts, de voir quelque chose, n’importe quoi qui vous permettrait de vous rappeler de quoi que ce soit. Rien. Il fait absolument noir dans cette pièce. Alors vous décidez de vous déplacer, pour décrire un bouton pour allumer la lumière ou pour sortir. Mais ce n’est pas le cas.

Votre corps ne répond plus comme il le devrait. Vous n’arrivez plus à établir des mouvements cohérents pendant quelques secondes avant de retrouver votre motricité. Puis vous comprenez, vous avez été droguée. Cette drogue vous a affaiblit physiquement, et elle vous a pris votre mémoire. Un homme, habillé de son costume trois pièces, vous apprend sa présence et semble prêt à jouer avec vous.

chronique le livre dont vous etes la victime malo de braquilanges polar

Le coupable, c’est lui

Malo de Braquilanges, jeune auteur et étudiant, commence son premier roman en vous saisissant de peur et d’effroi. Son thriller vous marque et vous hante jusqu’à la fin. Vous ne pourrez vous empêcher de continuer à le lire, à avancer jusqu’au dénouement afin de vous extraire de cette affaire. L’objectif de l’auteur est d’impliquer le lecteur dans son roman, en le désignant comme la victime. Vous devenez ainsi son pantin et il en fait ce qu’il veut.

Un léger bémol se dévoile par quelques manques de formulation pour rendre le récit plus littéraire, plus vaporeux afin d’attacher le lecteur. Vous pourrez vite le pardonner à Malo de Braquilanges car son premier roman va envahir votre vie quelques temps. Les personnages sont amenés sensiblement. Vous avez le temps de prendre contact avec eux, avant de vous familiariser pour vous les approprier et de les mener (ou malmener) comme bon vous semble. Un thriller personnel et exaltant.

Eden, Antoine Delouhans (Books on Demand)

chronique eden antoine delouhans books on demand fantasy banner

L’Homme a besoin d’interagir avec les autres et s’accroche à ses acquis mais en sera-t-il vraiment toujours ainsi ?

Un nouveau jardin d’Eden

L’Homme, au cours de son existence, a vu, connu nombres de mythes, de légendes et de croyances. Pourtant, l’Homme est très loin d’approcher la vérité, la réalité et de voir que tout est sur le point de s’effondre quoi qu’il fasse…

Dieu a créé les Titans, qui ont notamment créé les Hommes dans le monde d’Eden et sur la Terre. Samaël, l’un des Titans et fils de Dieu, se retrouve puni par sa création et exilé par la guerre qu’il a déclenché. Il ne cessera de réclamer vengeance, de constituer des armées grâce à toutes les espèces existantes construites par les Titans.

Après plusieurs centenaires, Samaël tient l’Empereur, la lumière d’Orion et l’Impératrice dans sa main. Les Hommes vont connaître le véritable mal qui ronge Eden et le monde miroir. Dieu, à travers ses bras armés, devra faire preuve d’une grande imagination pour sauver l’Equilibre de l’Univers.

chronique eden antoine delouhans books on demand fantasy

Un équilibre stabilisé

Antoine Delouhans a parcouru les zones archéologiques, les légendes et mythes depuis plus de quinze ans. Rôliste depuis son enfance, son imaginaire a pris le temps de construire cette histoire, de déformer les évènements et de les modifier pour enrichir son univers. La première partie de ce roman est déjà publié chez une maison d’édition (Mélibée). L’auteur a préféré continuer ses écrits pour publier ces deux nouvelles parties. Sa plume descriptive risque de vous perturber mais, c’est pour mieux vous apporter le suspense, l’émotion et le monde de son imagination.

L’auteur a choisi Books on Demand afin de permettre la publication de ces livres. Ce service permet ainsi de publier unitairement chaque commande, pour éviter tout gaspillage. L’imprimerie se trouve en Allemagne, cela prend deux à trois semaines pour arriver dans votre boîte aux lettres. Vous aurez ainsi le bonheur incommensurable de tenir un livre tout juste imprimé dans vos mains (si cela ne vous est pas déjà arrivé, je vous assure que cette expérience n’est pas la même qu’en librairie avec un livre « neuf »). Le prestataire de services des éditeurs et des auteurs sera just in time rien que pour vous.

Powerful – Le royaume d’Harcilor, Sandra Lemoing

chronique powerfil le royaume d Harcilor Sandra Lemoing autoedition fantasy banner

Kaaz garde une petite tente dans la ville Hérum du royaume d’Harcilor. Il salue les deux collègues gardien qui passe. Mais dès qu’ils sont partis, Kaaz rentre dans la tente pour vérifier l’état de santé de ses clandestins.

Maîtrisez le royaume

Le roi Relan a renversé le roi Geldir. Geldir prenait soin de ses sujets, de leurs éducations, qu’ils aient assez mangé et de quoi se couvrir lors des hivers rudes. Ces gardiens l’ont trahi. Le pays d’Harcilor possède toutes les ressources dont les habitants ont besoin pour cela, mais elles sont à l’extérieur de la ville. Après avoir pris la place de Geldir, Relan met en place une loi interdisant à tous les habitants de sortir de la ville. Le nouveau roi contrôle alors tout le commerce. L’élite, les habitants les plus hauts placés, pourront ainsi accéder à tout ce qu’ils souhaitent, au détriment du reste du peuple. L’hiver arrive et les complications avec. Kaaz, un jeune homme adopté par un grand savant, découvre qu’ils ne sont pas les seuls à vouloir la fin du règne de Relan. Le fils du roi part en voyage. C’est le moment où jamais de s’organiser et de partir affronter le roi, sans son garde du corps le plus puissant du pays.

chronique powerfil le royaume d Harcilor Sandra Lemoing autoedition fantasy

Gouverner le royaume

Sandra Lemoing est une autrice féministe qui reste humaine. A travers ce premier roman, la femme est au cœur de l’aventure, guide son assemblée masculine et revient à l’humanité et l’égalité. Sa plume est divine, fantastique et joueuse. Son passé dans la littérature et l’audiovisuel signe ses influences. Le format changeant lui permet de s’exprimer davantage et de développer ses idées. Une aventure rebondissante jusqu’à la dernière scène.