#Read24h : readathon à la vie, à la mort

read24h readathon a la vie a la mort banner

Le dernier #Read24h s’est déroulé du 13 au 14 mai. Je reviens avec vous sur cet événement, où j’ai réussi pour la première fois à rester éveillée pendant ces 24 heures.

#Read24h : à la vie

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas le #Read24h, il s’agit d’un défi personnel de lecture. A votre choix, vous pouvez lire une heure, deux… ou vingt-quatre heures, comme bon vous semble. Le but est de vous faire plaisir (et de réussir à gérer vos vies par la même occasion). Le défi a lieu quatre fois dans l’année et est prévu par ici. Pour ce #Read24h, quelques personnes du Mexique, du Brésil et de l’Australie se sont jointes, en nous envoyant leurs lectures ensoleillées.

#Read24h : à la mort

Cette fois-ci, j’ai beaucoup plus préparé ce #Read24h. Je savais ce que j’allais lire (Eden). Il fallait absolument que je le termine parce que je devais le chroniquer pour mercredi (dernier). J’avais un peu la pression mais je me suis rappelée un point essentiel de ce défi : le plus important est de se faire plaisir. Si le plaisir de la lecture n’est pas là, alors ce n’est pas la peine (et ça vaut pour tout en fait).

read24h eden antoine delouhans books on demand

J’ai pas mal avancé dans ma lecture, vous partageant mes motivations et mon avancement. N’hésitez pas à le faire en public d’ailleurs, parce que j’avoue que j’ai tendance à me déconnecter des réseaux pendant mes moments de lectures. Encore une fois, ce n’est pas parce que vous lisez tel genre, ou lisez très peu qu’il faut vous bloquer. Les personnes qui vous disent que c’est nul n’ont rien à faire dans votre liste d’amis. Faites ce que vous, vous avez envie de faire !

Après plusieurs heures de lectures, je suis allée me ressourcer auprès de mes amis pour boire un verre. Je suis rentrée tranquille, je voulais juste les voir et souffler une heure ou deux avant de continuer ma lecture. Et ça a vraiment été rafraîchissant. Je me suis enfilée quelques pages du service presse et puis j’ai eu besoin de le digérer un peu. J’ai relu le premier tome de La quête d’Ewilan. Margaud a dû m’influencer en parlant de Bottero dernièrement. Après le lever du jour, je suis retournée à Eden jusqu’à la fin (ou presque du livre et) du challenge.

read24h la quete d ewilan d un monde a l autre pierre bottero rageot

Ce défi est extrêmement enrichissant et fatiguant. Il faut être réaliste : rester éveillé pendant 24 heures pour lire n’est pas facile et faisable par tout le monde. Lorsque vous ressortez de ce défi, vous êtes positif et prêt à tout réalisé, dès que vous aurez engrangé quelques heures de sommeil.

Eden, Antoine Delouhans (Books on Demand)

chronique eden antoine delouhans books on demand fantasy banner

L’Homme a besoin d’interagir avec les autres et s’accroche à ses acquis mais en sera-t-il vraiment toujours ainsi ?

Un nouveau jardin d’Eden

L’Homme, au cours de son existence, a vu, connu nombres de mythes, de légendes et de croyances. Pourtant, l’Homme est très loin d’approcher la vérité, la réalité et de voir que tout est sur le point de s’effondre quoi qu’il fasse…

Dieu a créé les Titans, qui ont notamment créé les Hommes dans le monde d’Eden et sur la Terre. Samaël, l’un des Titans et fils de Dieu, se retrouve puni par sa création et exilé par la guerre qu’il a déclenché. Il ne cessera de réclamer vengeance, de constituer des armées grâce à toutes les espèces existantes construites par les Titans.

Après plusieurs centenaires, Samaël tient l’Empereur, la lumière d’Orion et l’Impératrice dans sa main. Les Hommes vont connaître le véritable mal qui ronge Eden et le monde miroir. Dieu, à travers ses bras armés, devra faire preuve d’une grande imagination pour sauver l’Equilibre de l’Univers.

chronique eden antoine delouhans books on demand fantasy

Un équilibre stabilisé

Antoine Delouhans a parcouru les zones archéologiques, les légendes et mythes depuis plus de quinze ans. Rôliste depuis son enfance, son imaginaire a pris le temps de construire cette histoire, de déformer les évènements et de les modifier pour enrichir son univers. La première partie de ce roman est déjà publié chez une maison d’édition (Mélibée). L’auteur a préféré continuer ses écrits pour publier ces deux nouvelles parties. Sa plume descriptive risque de vous perturber mais, c’est pour mieux vous apporter le suspense, l’émotion et le monde de son imagination.

L’auteur a choisi Books on Demand afin de permettre la publication de ces livres. Ce service permet ainsi de publier unitairement chaque commande, pour éviter tout gaspillage. L’imprimerie se trouve en Allemagne, cela prend deux à trois semaines pour arriver dans votre boîte aux lettres. Vous aurez ainsi le bonheur incommensurable de tenir un livre tout juste imprimé dans vos mains (si cela ne vous est pas déjà arrivé, je vous assure que cette expérience n’est pas la même qu’en librairie avec un livre « neuf »). Le prestataire de services des éditeurs et des auteurs sera just in time rien que pour vous.

Salon fantastique événementiel et gargantuesque 2017

Salon fantastique life lifestyle banner

Retour sur l’événement fantastique du premier semestre 2017 au Paris Event Center, il s’agit du Salon Fantastique 5.1. Vous ne saurez plus où donner de la tête tellement le salon est complet : en cosplayeurs, en jeux, en livres, en armes, et pleins d’autres objets encore.

Salon fantastique et découvertes

Commencez par une initiation au kung fu et devenez Son Goku, le héros de DragonBallZ. Les éducateurs vous apprennent les bases, à éviter les coups de poing, à faire une clé de bras ou à donner un coup de pied violent sans vous faire mal.

Sheneman vous emmène dans l’univers des dragons (grâce à la traduction de Syrinity). Le dessinateur a un grand sens du détail.

Salon fantastique life lifestyle Sheneman dragons

Les Geek Singers font pâlir les Pitch Perfect et envoie les sons de Harry Potter, des Pokemon ou de Mario.

Passez à la démonstration de sabre laser. Vous saurez ensuite si vous devez rejoindre les Chevaliers Jedi ou les Seigneurs noirs des Sith.

Finissez les découvertes avec le groupe Pixelophonia. Les harmonies envahissent l’espace du Paris Event Center. L’introduction à la Star Wars a emporté l’assemblée dans les tourments de l’étoile.

Salon fantastique et éditions

Retrouvez les éditions Underground est toujours un vrai plaisir. Ils ont le sourire, la verbe et les bonbons. De plus, les auteurs présents sont aussi impliqués et aiment échanger avec vous de leurs livres, de vos types de lectures et de vous.

Salon fantastique life lifestyle edition underground

Guilhem a su attirer l’œil avec sa coupole en squelette, chez ELP éditeur. De plus, ils ont diffusé le premier épisode adapté de son roman. Ce n’est pas sans rappeler la fabuleuse série Noob.

Salon fantastique life lifestyle coupole squelette guilhem elp éditeur

Les fées vivent dans un monde technologique développé, du moment où elles acceptent de se montrer à l’homme au voyage dans l’espace. Les moutons électriques ont fait un travail exceptionnel d’édition, notamment avec une mise en page travaillée et la contribution de divers illustrateurs.

Salon fantastique life lifestyle techno faerie sara doke les moutons electriques

 

Salon fantastique et cosplayeurs

Vous n’avez pas encore tous les éléments dont vous avez besoin dans votre maison / appartement pour vivre votre passion. Il était une fois va vous dégoter tout ce qui vous manque.

Maintenant que vous êtes équipés, il va falloir penser à vous armer. Trouver votre épée ; à vous de voir si vous la souhaitez à une main, une main et demie ou deux, et votre dague.

Salon fantastique life lifestyle armes épée

Assistez au défilé avec notamment un membre Warhammer en mode Steampunk

Faites attention à vous avant de repartir, parce que les barbares et les gladiateurs risquent de tomber dessus à tout monde. Vos équipements vont être mis à rude épreuves !

Tout ceci n’est qu’une petite partie de l’événement et permet pourtant de vous impliquer dans le monde fantastique plus profondément que vous ne l’auriez imaginé. Restez connectés au site du Salon Fantastique pour la prochaine édition qui devrait avoir lieu du 3 au 5 novembre.

La mécanique du cœur, Mathias Malzieu (J’ai lu)

chronique la mécanique du coeur mathias malzieu j'ai lu fantasy banner

Vous êtes à Edimbourg, en 1874 et vous êtes en train de vivre le jour le plus froid du monde. Parviendrez-vous à survivre ? Le gèle vous emportera-t-il ?

Une vie pulsative

La petite ville anglaise n’est pas aussi fraîche habituellement mais cette fois, il ne s’agit pas d’une simple fraîcheur. Toute la ville est gelée. Les oiseaux ne peuvent même plus sortir sous peine de congeler dès leur envol. Votre mère, enceinte de neuf mois, décide pourtant de sortir de chez elle pour se diriger vers la colline et monter voir celle que tout le monde appelle la sorcière.

Peu de temps après votre naissance, la sorcière nommée Madeleine se rend rapidement compte que votre cœur ne tient pas le gèle. Elle doit trouver une parade pour vous tenir en vie, comme elle sait le faire avec ses autres patients. Poser une jambe de bois à un patient amputé ou aider un autre avec son dos rouillé, la mécanique instinctive agit sur Madeleine. La sorcière trouve une horloge afin d’initier les pulsations de votre cœur. Excepté remonter le mécanisme, vous pourrez vivre – comme tout le monde – mais sans émotions, ou alors votre cœur ne le supportera pas.

chronique la mécanique du coeur mathias malzieu j'ai lu fantasy

Un échange d’une mécanique pour un cœur

Mathias Malzieu ne cesse d’ajouter des cordes à son arc. Si vous n’avez pas eu le temps de le découvrir en tant que tennisman, dirigez-vous vers votre ordinateur et chercher le groupe rock Dionysos. Reste à savoir si la chanson Oh When the Saints l’obsède plus que J’ai demandé à la Lune. La mécanique du cœur n’est pas son premier essai d’écriture (sans compter les paroles qu’il produit). Quelques nouvelles et son roman autobiographique lui ont permis de s’échauffer et de préparer son public à ce roman émouvant, romantique et somptueux.

Les éditions J’ai Lu ont dû rééditer cette sensible histoire après son adaptation cinématographique. Le dessin animé, sorti en 2013, avec la belle femme chocolat (Olivia Ruiz) pour donner sa voix à Miss Acacia. Mathias Malzieu a également composé toutes les chansons accompagnant le film ; elles complètent aussi magnifiquement le livre. L’auteur se sert de sa propre histoire sombre pour nourrir son roman pour le rendre plus vivant, plus combatif que jamais.

Kaboul Express, Cédric Bannel (La bête noire, Robert Laffont)

chronique kaboul express cedric bannel points nicole laguna oussama kandar polar banner

Zwak est un jeune homme afghan détruit, à cause des occidentaux. Alors il met en place un projet pour se venger de tout ce qu’ils ont pu lui faire et les faire souffrir tout autant qu’il est détruit.

Une autoroute pour un attentat

Zwak n’a que dix-sept ans et est un vrai génie, puisqu’il a plus de 160 de QI. Alors que soixante-dix pour cent de la population afghane est analphabète, lui comprend tout ce qu’il se passe autour de lui et est capable de prévoir l’impact de la roquette que le djihadiste vient de lancer à côté de lui. Pourtant, il se fiche de comprendre comment le lance-roquette fonctionne ou pourquoi les talibans ont besoin de croire uniquement en Allah. Zwak croit au jeu vidéo qu’il vient de s’inventer dans la réalité, celui qui lui permet de passer étape après étape – level après level – afin d’aller combattre le boss ultime et le détruire, même si c’est au prix de sa propre mort.

Oussama Kandar, le chef de la police criminelle de Kaboul, et Nicole Laguna, la nouvelle directrice du service de recherche de la DGSI, vont devoir à nouveau collaborer. Ils auront pour mission de comprendre, de trouver et d’arrêter Zwak avant qu’il ne parvienne à réaliser un attentat massif. La collaboration afghane et française, facilitée par leur précédente rencontre, rencontre quelques problèmes administratifs alors que l’obligation du résultat doit être présente.

chronique kaboul express cedric bannel points nicole laguna oussama kandar polar

Une réalité psychologique

Cédric Bannel change radicalement de style pour ce nouveau roman. En effet, le « page-turner » (l’écriture vous empêche de quitter le livre, l’histoire et vous avez toujours envie de savoir ce qu’il va se passer ensuite) est au rendez-vous. L’actualité fait que vous êtes obligatoirement impliqués dans l’histoire, dans cet attentat, d’autant plus que le réalisme est presque trop réaliste. L’effet de mode marque vos esprits, sans même vous en rendre compte. Daech va certainement tomber mais l’Afghanistan est en guerre depuis trop longtemps ; un autre groupe prendra le lead et tout recommencera. L’effet de mode continuera alors sa spirale.

La bête noire est la collection qui a permis cette publication, chez les éditions Robert Laffont. La maison d’édition est toujours présente sur les sujets où vous l’attendez le moins et ce n’est pas sans vous déplaire. En l’honneur de notre rencontre, la collection a fait un live Facebook. Vous comprendrez facilement que la collection puisse lui faire confiance car l’auteur ne peut décrire de paysage qu’il n’a pas déjà visité. Les scènes en ressortent plus authentiques encore. La maison d’édition permet aussi un (grand) hommage aux forces (spéciales) françaises et afghanes. En bref, préparez-vous au page-turning, à la violence psychologique et au réalisme.

#Read24h en 2017

Read24h année 2017

J’ai créé le #Read24h en 2016 et je dois dire qu’on s’est bien amusé pour cette première édition. Je vous ai donc concocté le calendrier pour l’année 2017.

Organisation

Le #Read24h commence le samedi à midi et termine le dimanche à 12h. Ils auront lieu chaque deuxième weekend du deuxième mois du trimestre. En clair, ça donne les :

  • 11-12 Février,
  • 13-14 Mai,
  • 12-13 Août,
  • et 11-12 Novembre 2017.

N’oubliez pas que vous avez deux programmes adaptés à votre disposition :

  • l’un vous permet de vous adapter à votre emploi du temps : l’efficience du Read24h
  • l’autre vous consent à vous laisser vivre votre passion de la lecture : l’intensité du Read24h

Vous pouvez nous rejoindre au sein du groupe Facebook suivant pour discuter nos passions livresques et de nos programmes.

Alors préparez vos agenda (ou bullet journal) et piles de lecture !

Baad, Cédric Bannel (Points)

chronique baad cedric bannel points nicole laguna oussama kandar polar banner

Deux génies de flics, de deux pays différents, doivent se heurter au pire : affronter leur cauchemar le plus traumatisant de toute leur vie. L’un habite Kaboul, l’autre Paris.

Deux grands noms pour deux urgences internationales

Le colonel Oussama Kandar, surnommé Qomaandaan par ses équipes, influence le respect autour de lui. Le titre qu’il lui a été remis représente le fait qu’il a réussi à tenir face aux nombreuses guerres dans l’Afghanistan, dans Kaboul, et qu’il a réussi à rester en vie. Actuellement chef de la police criminelle de la ville dont la paternité est tous les jours remise en question, Kandar doit enquêter et trouver le meurtrier qui s’en prend aux enfants, à des fillettes d’une dizaine d’années. Sa femme rêve de rendre la liberté aux femmes de son pays, mais face aux talibans, à la culture et aux ennemis de son mari, l’affaire peut se révéler mortelle.

Nicole Laguna s’est illustrée en tant que numéro deux de la DGSE, puis chef et enfin comme responsable de la BNRF. Depuis quelques mois et le handicap qui l’incombe depuis son « accident », elle est devenue une conseillère en sécurité pour un grand cabinet. Un départ en retraite allégé et tranquille qui lui assure de voir ses enfants et son mari… Enfin jusqu’à ce qu’elle fasse enlever – elle et les siens – afin qu’elle utilise ses dons pour « aider volontairement » des trafiquants à trouver une nouvelle drogue de synthèse d’un mafioso.

chronique baad cedric bannel points nicole laguna oussama kandar polar

Un respect sans pareil

Cédric Bannel est un homme contradictoire et antagoniste. Sa préface annonce qu’il ne connaît pas ce Kaboul et cet Afghanistan décrits par les journaux occidentaux. Il connaît un Kaboul et un Afghanistan pauvre, souriant et motivé, nous engageant à croire que le plus beau peut arriver. Sa première scène est d’une violence sans nom, nous rappelant une nouvelle fois toutes les images que nous avons de la capitale afghane, alors que l’auteur souhaite nous les faire oublier. Le processus de guérison prendra toute une vie. Il mène son chemin jusqu’au bout, nous montrant le courage, la motivation et la détermination que les afghans doivent avoir face à ces guerres sans fin.

La collection Points publie à nouveau l’avant dernier roman de Cédric Bannel, chez les éditions Robert Laffont. L’équipe soudée permet de passer d’un rebondissement à l’autre, sans avoir le temps de souffler, enchaînant les journées comme si l’on était un spectateur de chacun des événements, juste aux côtés de l’auteur pendant son écriture, ou pendant sa lecture. Découvrez un nouvel Afghanistan, un nouveau Kaboul, où tout est question d’échange, de loyauté et de sentiments.