Mes 7 ex, Sandra Lemoing

chronique mes 7 ex sandra lemoing autoedition chicklit banner

Vous êtes une femme banale parmi toute la population féminine, et pourtant vous rêvez d’une simple chose : rencontrez un homme tout aussi normal.

Des ex à la pelle

Juliette est une femme de 32 ans, parisienne depuis ses études universitaires. Elle travaille en tant qu’hôtesse d’accueil, où sa prouesse de chaque jour est d’éviter est de ne pas dire sa façon de penser à tous les clients puisque les bonjour et merci passent trop souvent à la trappe. Heureusement, elle peut compter sur ces deux amies : Charlène, qui est jolie et lesbienne, et Sophie, qui enchaîne les plans cul et se moque des hommes qui lui propose un autre type de relation.

Juliette, elle, n’est pas aussi chanceuse dans ces relations avec le sexe opposé. Elle cherche une relation stable avec un homme normal mais les bars parisiens n’aident pas. Sous le conseil de ses deux amies, elle va revisiter ses ex et tenter de voir s’il est possible de construire une relation avec l’un d’entre eux. Les recherches commencent par Bruno, son petit-ami de collège où les rendez-vous se faisaient sur les canapés du CDI et MSN, continuent par Thomas, le musicien inepte à la technologie, ou encore les sites de rencontre.

chronique mes 7 ex sandra lemoing autoedition chicklit

 

Des ex humains

Sandra Lemoing est déjà passée sur le blog, alors vous devez lire ces autres romans. La romancière garde sa touche et c’est à la limite de la désinvolture que l’on voit sa passion manifeste pour ce format. Ces livres sont à son image : joueuse, marrante et humaine.

L’autrice n’hésite pas à sortir quelques fantômes et bombes du placard. Les ex sont toujours à prendre avec des pincettes. Et pourtant, vous pourrez rire, pleurer et revivre des moments de votre propre expérience. Que ce soit à l’heure de MSN et du modem avec ces cris stridents ou celui du Tinder et de la connexion sans fil instantanée, les relations restent toujours aussi compliquées et sentimentales.

Publicités

Un amour d’espion, Clément Bénech (Flammarion)

chronique un amour d'espion clément bénech flammarion littérature rentrée littéraire banner

Vous êtes embauché pour l’été pour jouer les espions, ou plutôt pour suivre tous les mouvements d’un homme grâce aux réseaux sociaux et savoir s’il peut être le petit-ami de votre amie en toute confiance.

L’amour ou l’amitié

Vous êtes étudiant à Paris, en géographie. Le printemps est déjà bien avancé et les partiels débarquent comme un cheveu sur la soupe. Pour vous, le mois de mai signifie donc révisions, révisions et encore révisions. Oui, mais voilà : le mois de mai est aussi synonyme des play-offs de NBA aux Etats-Unis, et avec le décalage horaire, vous passez toutes vos nuits à regarder le basket-ball en streaming jusqu’au petit-matin.

Le côté bénéfique d’être en décalé avec votre timezone est que vous pouvez tranquillement échanger avec votre amie Augusta, récemment émigrée aux Etats-Unis à la recherche d’un stage pour lancer sa carrière. Si Augusta réussit à dégoter un entretien dans l’un des journaux les plus connus, j’ai nommé, le New York Times, elle n’est pas aussi sûre à propos de son petit-ami, Dragan. Il est accusé d’assassinat dans chacun de ses articles publiés. Augusta vous réquisitionne pour le suivre et savoir le fin mot de l’histoire.

chronique un amour d'espion clément bénech flammarion littérature rentrée littéraire

L’espionnage ou la confiance

Clément Bénech travaille dans l’édition jeunesse et également en tant que pigiste chez Libération pour la rubrique Images. L’auteur n’en est pas à son premier coup d’essai. Un amour d’espion est son troisième roman, alors qu’il n’a que 26 ans. Vous pouvez le retrouver dans L’été Slovène ou Lève-toi et charme, aussi chez Flammarion.

La maison d’édition Flammarion parie sur la jeunesse pour sa rentrée littéraire. Augusta semble être la conscience de l’auteur : elle a déjà écrit deux romans et l’encourage dans le sien. Ce roman est une vraie revue des réseaux sociaux par la génération Z, expliquée au reste du monde. De plus, la personnification de l’auteur par un narrateur omniscient donne presque une atteinte à la vie privée, comme tous les stalks anonymes qui peuvent fait grâce aux médias maintenant. Les milléniales envahissent la toile et propose de nouveaux concepts pour vous toucher.

Tangvald, Olivier Kemeid (Gaïa Editions)

chronique tangvald olivier kemeid gaia editions litterature rentree litteraire 2017 banner

Olivier Kemeid rencontre la famille Tangvald alors qu’il n’a qu’une dizaine d’années. Il ne cessera d’ici là d’être obsédé par eux et leur mode de vie hors du commun.

La famille Tangvald

Lors de l’un de ces voyages de vacances à la mer, Olivier a rencontré la famille Tangvald, accompagné de ces parents. Plus exactement, il a fait la connaissance de Thomas Tangvald. Il était déjà à l’époque, alors qu’ils n’avaient qu’une dizaine d’années chacun, un aventurier hors pair. Thomas avait déjà fait plusieurs fois le tour du monde en bateau, dans tous les sens, sans assistance et sans compétition. Il n’en tirait aucun profit et ne se sentait pas supérieur à n’importe quel enfant de son âge. Il avait à peine conscience que son parcours était atypique. Pour commencer, Thomas est né en pleine mer. Cet évènement provient du mode de vie de son père : Per Tangvald.

Per Tangvald a passé son enfance et le début de son adolescence en région parisienne, aux temps de l’entre-deux guerres et du début de la seconde guerre mondiale. Le début de cette guerre marquera sa libération. Plus besoin de rester enfermer entre les quatre murs de sa chambre, il peut enfin découvrir le pays et échapper aux coutumes de la bourgeoisie. Suite à ces nombreuses erreurs de ne pas réussir à devenir quelqu’un, son père l’inscrit à une formation de voilier. Cet événement sera le point de départ de toutes les aventures de Per.

chronique tangvald olivier kemeid gaia editions litterature rentree litteraire 2017

L’ami Tangvald

Olivier Kemeid nous offre une prose des plus artistiques. L’investissement de l’auteur ne peut être plus important. Il y a consacré sa vie, depuis son enfance et ce, jusqu’à la mort de son ami. Cette fois, c’est à son tour d’apposer l’épilogue à son roman posthume. Les parallèles entre le roman de Tangvald et celui-ci sont des ponts entre les bateaux des Tangvald et la terre de Kemeid.

Gaïa Editions est une maison d’édition aussi atypique que ces auteurs, à la recherche de voyages opportuns et originaux depuis votre canapé. J’ai attaqué ce roman comme le récit d’un voyage, d’une transatlantique. Il s’avère bien plus important que cela. Une traversée en solitaire, sans assistance et sans matériel technologique de localisation ne semble pas être un énorme exploit à sa lecture ; la vie en est tout autrement. Lisez l’épilogue avec My immortal d’Evanescence, interprétée par Lindsey Stirling, les émotions vont vite vous emporter.

Coupe des 4 maisons, année scolaire 2017-2018

coupe des 4 maisons année scolaire 2017 2018

Ce challenge parle à tous les fans de Harry Potter, mais adapté aux livres. Alors à vos livres, parce que l’année va être longue pour réussir tous les exploits proposés par les 4 directrices de maisons.

Le règlement de cette année évolue un peu

« Chaque année à Poudlard regroupe 15 items… – Plus l’année est importante, plus l’item est difficile et rapporte des points. – Vous pouvez choisir les items de votre choix, toutes années confondues. Il n’y a pas d’ordre particulier. – Un livre ne peut entrer que dans un seul item. Cependant, pour l’item Hermione, sors de ce corps ! les livres utilisés pour valider d’autres items seront pris en compte. – Un item revalidé ne rapporte que la moitié des points et il n’est renouvelable qu’une seule fois (ex : Vous validez l’item Dobby une 2e fois en lisant un 2e livre de Fantasy. Au lieu de vous rapporter 20 points comme la 1ère fois, cet item n’apportera que 10 points à votre maison). – Dans notre définition du livre nous incluons : les romans, les pièces de théâtre, les essais, les livres audios, les recueils de poésie, de nouvelles et de contes. Ne seront pris en compte que les livres pouvant être lus à partir de 7 ans. – L’attribution des points par la validation d’un item se fera à notre entière discrétion (d’abord votre directrice de maison et, en cas de doute, à la décision unanime des directrices et préfets). – Pour faire valider un item, il vous suffit de laisser en commentaire, sous la publication de l’emblème de votre maison, le nom de l’item correspondant, son nombre de points et sa signification, le titre et l’auteur, et si possible une photo du livre en question (exception faite pour l’item Impasse du Tisseur pour lequel, pour des raisons évidentes de spoil, nous vous demandons de ne pas divulguer le titre ni l’auteur du livre). Pour certains items, il sera utile d’ajouter quelques précisions, comme des informations ou des ressentis de lecture (exemple : Pensine). » Extrait du groupe Facebook

Ma participation à la coupe des 4 maisons

J’ai malheureusement loupé l’inscription à l’année scolaire (merci Facebook pour les notifications en retard). Mais vous avez tout de même la possibilité de vous inscrire sur liste d’attente. Si une place se libère, la directrice de maison vous contacte pour savoir si vous êtes toujours intéressée et vous entrez dans votre maison. Vous pourrez ainsi transmettre toutes vos lectures depuis le 1er septembre pour faire gagner la coupe à votre maison à la fin de l’année scolaire.

A vos livres, lisez !

Troisième année

Beauxbâtons : un livre dont l’auteur est français – Mes 7 ex, Sandra Lemoing pour 30 points

Gallions : un livre qui coûte plus de 18€ – Un amour d’espion par Clément Bénech (Flammarion, vendu au prix de 19€) pour 30 points

Quatrième année

Têtembulle : un livre qui se passe sous l’eau ou à proximité – Tangvald par Olivier Kemeid (Gaïa), pour 40 points

Septième année

Bloclang : un livre qui n’a qu’un seul mot pour titre – Reconstitution, Thierry Moral (IS Edition), pour 70 points

Bibliothèque de Poudlard : une intégrale (plusieurs tomes réunis en un seul livre) – Fate’s fables, T. Rae Mitchell (Original Mix Media), pour 70 points

Éclair de feu : lire un livre de plus de 400 pages en 24h – Cinder, Marissa Meyer (Pocket Jeunesse), pour 70 points

Ce qui fait un total de 310 points au 30 septembre

Projet Mémoria, Fabrice Jalwin

chronique projet mémoria fabrice jalwin science fiction banner

Imaginez un projet où vous pourriez entrer dans la mémoire de n’importe qui. Vous pourrez ainsi découvrir ses souvenirs, ses amours et ses haines…

Un projet ambitieux

L’entreprise Cognitive Research Laboratory effectue des recherches sur le cerveau, et plus précisément sur la mémoire depuis quelques années. Ces travaux permettront d’aider les malades, de résoudre voire d’empêcher des crimes et d’inciter un puit de savoirs (pour des terroristes, comme pour un état défendant sa nation). Charles Wilding, le directeur, aide ses scientifiques à trouver des solutions mais aussi à tenir éloigner les actionnaires qui ne sont pas en manque de vouloir voir fonctionner la technologie. Les scientifiques ont deux jours pour trouver une solution à leur problème d’incapacité à stocker deux mémoires dans un même espace, sinon les investissements cesseront.

Jade Lefranc est une journaliste. Elle voyage parmi les pays étrangers à la recherche d’un bon sujet et revient en France pour écrire et publier son article. Son amie, Louane, l’aide parfois à le monter sur les journaux télévisuels pour un meilleur audimat, et surtout pour démontrer la vérité au public. Pourtant, lorsqu’elle se fait attaquer chez elle, Jade est seule. Elle n’a pas lâché ses sources mais elle n’est plus en état de parler. Les médecins l’ont même déclaré cérébralement morte, ils la gardent en vie pour l’enquête uniquement. Son mari, Anthony, était au Mali pour une mission militaire. Il rentre aussitôt dans son pays natal dès qu’il apprend la nouvelle de son supérieur. Le meilleur ami d’Anthony, Dan Zukowsky, policier parisien prometteur, va tout mettre en place pour l’aider.

chronique projet mémoria fabrice jalwin science fiction

Une mémoria imposante

Fabrice Jalwin est un écrivain discret. Si sa timidité apparaît sur les réseaux sociaux, il en est tout autre dans ces romans. L’auteur a déjà écrit une trilogie fantaisie : Les enfants de Toulghar. (Vous pouvez la trouver par ici sur le blog et sur Amazon.) Sa famille est son jardin secret mais il se pourrait qu’il vous en dévoile un peu dans ce quatrième livre.

Fabrice change de style pour exploiter la science-fiction, cette fois-ci. Je ne sais pas si l’expérience ou le sujet, mais sa plume est bien plus aboutie, construite. Vous sentez que les recherches sur le cerveau ont été profondes, et qu’elles ont sans doute dépassé ce que le roman peut contenir. Même si l’on devine rapidement qui le coupable, le fil de l’histoire vous accroche et vous entraîne dans votre soif de savoir comment les personnages vont pouvoir faire pour découvrir la vérité et s’en sortir si cela est encore possible.

Question de temps, E. R. Link

chronique terres de brumes question de temps E. R. Link simplement fantasy banner

La Terre de Brumes continue son invasion. Plus rien ne la retient, si ce ne sont les humains. Les mythes prennent alors leur tour pour inonder les terres.

Une question de temps révolu

Brède Mafane est un pirate. Il est en mer lorsque la tempête se déchaîne. L’ensemble de ses équipiers lui fait confiance. Le bateau a dû mal à résister lui. De plus, un autre bateau pirate est fortement intéressé par les trésors cachés. Le Capitaine a réussi à mettre la main sur un objet qui implique beaucoup de malheurs pour le possesseur, un ARCODEX. Brède Mafane ordonne à son équipe de se jeter à la mer, le bateau ne tiendra plus très longtemps.

Autour de la mer des Palmariales, l’archipel du Touraco est le nouvel endroit où tous les commerces s’effectuent. Posséder un commerce là-bas signifie assurer ses prochaines années dans l’aisance. Le Marquis Calixte Zygène de la Spirée l’a bien compris ; expatrié Syrrhaptuse avec son titre déchu à cause de ses parents. La jeune vingtaine, le voleur a bien compris qu’il fallait être présent sur l’archipel. Calixte va pouvoir ainsi proposer ces investissements imaginaires aux divers commerciaux et observer les alentours.

chronique terres de brumes question de temps E. R. Link simplement fantasy

Une question de temps construit

E. R. Link n’est pas le vrai nom de l’auteure mais, ce n’est pas grave parce qu’elle accepte tout de même de nous dévoiler son histoire. Tous les univers l’intriguent, ce qui vous permet de mesurer le degré d’implication de l’auteure. Le dessin fait aussi parti de ses talents, pour une œuvre complète : de la couverture à la quatrième. (Vous pouvez trouver la chronique de son premier roman sur le blog.)

Ce nouveau roman, publié en 2016, est très artistique. Appréciez la couverture, comme la carte, dessinées par l’auteure. Le plein des descriptions dans l’histoire vous donne des images plein la tête et vous vous retrouvez plongés dans la mer à la recherche d’objets précieux. De multiples références aux âges Barbares vont vous envahir. Vous pourrez aussi trouver ce pirate en version papier, imprimé par Amazon.

Un nouveau monde Tome 1 – L’unification, Tessa Nauvel

chronique un nouveau monde l unification tessa nauvel simplement science fiction banner

Un nouveau monde est né. L’unification va pouvoir prendre place. Les Natifs vont enfin être formés à un métier, au lieu de troquer pour survivre.

La création d’un nouveau monde

La Terre n’est plus telle que vous l’avez connue, depuis de nombreuses années. Les Humains l’ont détruit au fur et à mesure, utilisant toutes les ressources qu’elle avait produites. Mais ils ne sont pas les seuls dans le cosmos à subir ces « inconvénients ». Les Natifs subissent leurs propres conséquences. Les Ariméens ont tout fait pour préserver le système écologique de leur galaxie mais celui-ci n’a pas tenu et ils ont dû s’en échapper. Les Ariméens ont alors voyagé à la recherche d’une nouvelle galaxie viable et vivante : ils ont trouvé la Terre.

Les Humains ont d’abord cru à un envahissement, une attaque et ont de suite riposté, avant même la première attaque de l’assaillant. Les Ariméens ont une technologie bien plus avancé et fait arrêter les agressions rebelles rapidement. Un pacte a pu alors se construire entre les Ariméens et les Natifs pour qu’une bonne entente se mette en place. Quelques années après la création du pacte, les Natifs et les Ariméens sont enfin prêts à faire un bout de chemin ensemble et les Ariméens offrent une formation aux Natifs pour construire un avenir ensemble. Amélia attend ce jour avec impatience depuis sa naissance. Elle va entrer dans l’Histoire.

chronique un nouveau monde l unification tessa nauvel simplement science fiction

Un nouveau monde pour de nouvelles bases

Tessa Nauvel écrit depuis sa plus tendre enfance. Même si elle a arrêté pendant quelques années, elle a toujours cette passion qui l’anime. Sa vie familiale l’occupe pleinement et s’évade quelques instants dans l’écriture. Lors de sa reprise, elle se met en quête de sa trilogie : Un nouveau monde. Les deux premiers tomes sont déjà écrits, le troisième est en cours.

L’autrice s’est fortement investie dans l’histoire qu’elle a imaginé, construit et écrit. Elle a ainsi encré ses pensées dans sa trilogie. Science-fiction post-apocalyptique ou dystopie, nous ne rentrerons pas dans le débat. La géographie et la politique des humains et des ariméens n’auront plus de secrets pour vous après ce tome. Ce premier roman pose les bases de son histoire. Quelques éléments y sont déjà détaillés et vous pourrez effectuer quelques voyages. Ajoutez à cela une petite dose de romance pour un été festif.