Assassin’s Creed : La croisade secrète – L’histoire secrète d’Altaïr, Oliver Bowden (Bragelonne – Ubisoft)

Maffeo et Niccolo parcourent Maysaf pour s’assurer de la sécurité de la ville. Ils y habitent depuis quelques temps, mais ils ne sont jamais assez prudents et ce ne serait pas la première fois qu’une personne (ou plusieurs) parviennent à s’infiltrer et commence le combat à l’intérieur. Tout semble en ordre, alors Mafeo et Niccolo se dirigent vers le point le plus haut pour apprécier la vue, surveiller et discuter. Les deux amis assassins essayent de tuer le temps, mais c’est compliqué. Maffeo songe sérieusement à partir. Il a besoin d’activité. Niccolo en a tout autant besoin. Toutefois, il est devenu le confident de leur maître : Altaïr. Et leur maître a beaucoup d’histoires à lui raconter, même s’il n’aime pas les divulguer à tout le monde. Niccolo accepte de révéler quelques parties de ces histoires à Maffeo pour tromper l’ennui.

Bien des années auparavant, Altaïr n’était encore qu’un enfant. Al Mualim était son père et un assassin hors pair. Envoyé en mission, il est allé récupérer un objet pour le maître. Malheureusement, pendant son “voyage”, Al Mualim a fait face à un imprévu et a dû tuer une personne pour réussir à s’enfuir. Les Templiers l’ont poursuivi jusqu’à Maysaf et ont commencé à poser le siège de la ville. Ils font appeler le maître du village pour passer un deal : soit il donne l’assassin, soit les templiers s’attaquent à l’entièreté du village. Al Mualim propose au maître d’y aller pour sauver le village, en échange qu’il s’occupe de son fils, afin qu’il la forme à devenir assassin.

Le maître respecte sa parole. Al Mualim est mort et son fils, Altaïr, est devenu un maître assassin au fur et à mesure des années. La maître demande à Altaïr de récupérer un objet, et s’il trouve le Grand Maître Templier Robert de Sablé, alors il doit le tour. Altaïr, attiré par le pouvoir, s’en prend directement à Robert de Sablé. Celui-ci le renvoie magiquement du temple, lui empêchant ainsi de rejoindre ces collègues, sûr de leurs morts, Altaïr rentre défait et part avouer son échec au maître. L’un des assassins qui était avec Altaïr arrive et apporte l’artefact demandé par le maître. Robert de Sablé est toujours en vie, Altaïr se retrouve déchu de sa fonction et doit reprendre toute la formation d’assassin, s’il veut récupérer son honneur. Altaïr se rebèle légèrement : la première partie de la formation est de réussir à tuer quelqu’un et l’ancien maître assassin a évacué son premier meurtre depuis bien longtemps. Le maître a bien conscience des capacités de son nouvel élève, alors pour laver son honneur et retrouver sa position, il lui propose de tuer neuf templiers – dont Robert de Sablé – et de lui rapporter chacune des informations qu’il aura récupérer à chaque fois.

Oliver Bowden a écrit plusieurs romans d’aventures sur la série des Assassin’s Creed, alors ne vous en faites pour la cohérence, il est habitué à devoir traiter tous ces sujets (personnages et éléments) dans tous les sens et à toutes les époques, tout en respectant la cohérence. Pour cette fois, ce n’est pas le jeu qui s’est inspiré du roman, mais l’inverse. Imaginez faire le jeu à 100% et avec une seule vie, puis plongez vous dans le roman et voici comment se déroule l’histoire en le vivant de l’intérieur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.