Aetherna Tome 1 – L’émissaire de l’au-delà, Guilhem Méric (J’ai lu)

chronique Aetherna Tome 1 L’émissaire de l’au-delà, Guilhem Méric J’ai lu science fiction fantasy banner

Chayton a un pouvoir spécial, mais il ne le sait pas encore. C’est seulement à l’âge adulte qu’il en comprend conscience : il a la possibilité d’entendre parler les morts.

L’émissaire médicalisé

Chayton est un jeune adolescent. Il aime consacrer sa vie à la peinture. Sa vie d’artiste le met à l’écart des personnes de son âge. Lorsqu’il entend qu’une réunion de famille – au grand complet – est en train de se réaliser, il s’enferme dans sa chambre, attrape son lecteur MP3 et tente de se concentrer. Tout en sachant que la tâche sera difficile, il donne le change à son père quand celui-ci lui demande de rejoindre tout le monde. Chayton refuse, préférant se donner à sa passion et espérer que ce moment délicat passe le plus rapidement possible. Toutefois, après s’être énervé de la situation et balancer son Royal Aircraft dans le mur, un léger bruit de moteur le réveille au cours de la nuit. Le Royal Aircraft semble réparer et tourner sur lui-même tout seul, sans force visible. Chayton s’approche davantage et une abeille le plante son dard dans l’œil.

Chayton a rejoint la clinique Saint-Aimée d’Assise, dès la fin de ses études. Au sein du service d’unité des soins paliatifs, Chayton passe sa première journée avec son nouveau responsable : Franz Sparck – le fils de l’homme ayant financé la construction du service – nouvellement promu infirmier en chef. Chayton souhaite remplir son rôle d’auxiliaire de vie, accompagnant les personnes en fin de vie. Franz prend son travail au pied levé. Pourtant, Chayton va devoir coordonner son nouveau poste avec sa découverte d’entendre parler les morts.

chronique Aetherna Tome 1 L’émissaire de l’au-delà, Guilhem Méric J’ai lu science fiction fantasy

L’émissaire artistique

Guilhem Méric est un fervent artiste. Passant de l’illustration à la musique, il compose Isabelle et le roi (qui est monté au Trianon et au Palais des Glaces). Il retourne à ses sources, tout en prenant en compte son évolution et se dirige vers l’infographie et l’écriture. Vous aurez peut être entendu parler de lui avec Myrihandes, une saga fantaisie financée avec Ulule au cours de l’année 2017.

Les éditions J’ai lu ont bien été inspirées de saisir le début de la série Aetherna. Vous vous sentirez vivre plus que jamais, que ce soit en plein milieu de la lecture, ou après l’avoir terminé. Ce premier tome est l’un de ces livres que l’on a besoin de lire sur plusieurs jours et à plusieurs reprises, pour s’en imprégner davantage à chaque fois. Chaque détail vous fascinera, telle l’abeille partageant les communications des morts. La science-fiction fantaisie est enthousiasmante, envoûtante et revigorante.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s