Noob Reroll Tome 1 – Horizon Reborn, Fabien Fournier

chronique Noob Reroll Tome 1 Horizon Reborn Fabien Fournier fantasy science fiction banner

« Les MMORPG n’ont pas de fin. Leur monde s’étend et se complexifie un peu plus à chaque mise à jour, et, bien que virtuels, ils ont quelque chose de réel… » – Max Middle

Reconstruire Horizon

D’une part, vous avez Charles-Antoine Donteuil. Vous vous rappelez du créateur d’Horizon ? Oui, c’est un vieux jeu. Oui, les serveurs se sont arrêtés il y a plus de trente ans. Mais le créateur du MMORPG révolutionnaire a encore trouvé le moyen de faire parler de lui, et surtout de son jeu, même après sa mort. En effet, il a trouvé le moyen de virtualiser votre cerveau, augmenter votre phase de sommeil et vous permettre de jouer sur le nouveau Horizon pendant vos heures clés de repos.

D’autre part, vous avez Zack Middle. Vous vous souvenez de Max Middle ? Mais si. Le grand champion de l’Empire, de la guilde Justice, connu sous le pseudonyme Fantöm ? Eh bien, Zack est son petit-fils. Max a pu mener une grande carrière dans l’e-sport et une belle vie grâce aux prémices de ce sport. Mais pour Zack, âgé seulement de 16 ans, Max est mort trop rapidement. Grâce aux perpétuels inventés par Charles-Antoine Donteuil, Zack espère pouvoir rencontrer l’avatar de son grand-père et que sa connaissance d’Horizon 9.0 l’aidera dans sa quête.

chronique Noob Reroll Tome 1 Horizon Reborn Fabien Fournier fantasy science fiction

Construire l’avenir

Fabien Fournier est le rêveur ayant imaginé le monde d’Olydri, après sa production Funglisoft. Si vous voulez découvrir le monde des Noob, vous trouverez quelques articles sur le blog, d’autres sur Internet, leurs vidéos et leur plateforme. Vous aurez aussi certainement entendu parler de Noob, comme un futur jeu vidéo rétro. Leur campagne de crowdfunding NoobRPG s’est envolée à plus d’un million d’euros.

J’ai également pu lire ce light novel suite à une participation crowdfunding Ulule. L’auteur demandait uniquement 100 commandes pour savoir si le format pourrait intéresser son public. Résultats, Fabien se retrouve avec plus 4000 dédicaces à faire. Le light novel est difficile à écrire dans notre pays – l’équipe Olydri se décide encore une fois à casser les codes. Ce n’est pas un manga, ce n’est pas une bande dessinée et ce n’est pas un roman illustré mais un peu des trois. Le livre tient dans la main. Des illustrations accompagnent le texte pour le compléter et y ajouter du dynamisme – pas aussi présente que dans une BD mais beaucoup plus qu’un roman. Je trouve que le format est bien mieux adapter aux écrits de l’auteur. Son dynamisme, sa joie et sa maîtrise des éléments sont bien plus encrés ainsi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s