La reine Teylane, Grégory Bryon

Depuis trois cents années, les teylans envahissent la Terre. Sous influence de leur reine, les soldats démolissent tout sur leurs passages.

L’aventurier teylan

Shivaan est un jeune garçon. Il n’arrive pas à obtenir l’attention de son père, avec qui il aimerait bien jouer, construire une cabane ou simplement découvrir son métier. Sa mère lui demande d’aller jouer dehors et de ne plus embêter son père, tandis qu’il ne fait que se concentrer sur une orbe. Alors que Shivaan est en train de construire son histoire pour achever le monstre en plastique avec son soldat, un terrible bruit se répercute.

Tout le quartier de la famille de Shivaan se retrouve dans le noir. Tandis que le jeune garçon tente de se remettre de la cacophonie, une grande masse sort du trou noir. Shivaan connaît cette créature, il s’agit d’un teylan. Sa mère lui en a déjà parlé. Encore sonné par l’onde de choc, l’enfant voit un soldat déviant arrivé et reconduire le teylan. Grâce à l’onde de choc, Shivaan est également devenu un déviant. Sa famille ne souhaite plus le voir. Shivaan suit le déviant dans l’académie qui va lui apprendre à mieux maîtriser ces nouveaux dons.

chronique la reine teylane grégory bryon simplement science-fiction fantastique

L’aventurier terrestre

Gregory Bryon a privilégié les écrits et s’y investit à fond depuis quelques temps. Après son parcours de développeur de logiciel, vous sentirez l’informaticien et les algorithmes se mettre en place. L’auteur aime mélanger les genres. La preuve avec sa série John Fade, où s’unisse la science-fiction et le policier. Cette fois, sur ce roman, il s’agit du fantastique et de la science-fiction.

Les monstres débarquent dès le début du roman pour vous mettre tout de suite dans l’ambiance. Après le policier, l’auteur s’essaie au fantastique et la science-fiction. Il faut souvent attendre la construction de toute l’histoire avant de commencer l’aventure dans ces genres. Encore une fois, le romancier casse les codes pour nous ravir de son imaginaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.