Voyage au pays de l’envie, Frédéric Marcou (Atramenta)

chronique Voyage au pays de l envie Frédéric Marcou Atramenta nouvelles simplement banner

Rencontrez Frédéric Marcou dans ce recueil de nouvelles macabres et mortuaires.

Voyage funeste

Dans sa première nouvelle Il ne vous reste plus qu’à signer, Frédéric Marcou imagine sa propre mort. Sa réincarnation serait un enfant prêt à entrer à l’école et à qui il lègue ses droits d’auteur. L’enfant son cahier et sa photo – enfin celles de l’auteur – alors qu’il n’a jamais entendu parler de lui.

Une autre de ses nouvelles Une autre forme de mort vient vous interroger sur la nature même, l’essence de cet état. Un homme se meurt et voit tout partir au fur et à mesure, aux grés des vents : ses corps ancestraux, ses savoirs, sa vie, sa force, son énergie, son corps, ses couleurs…

chronique Voyage au pays de l envie Frédéric Marcou Atramenta nouvelles simplement

Au pays de l’envie réincarnée

Frédéric Marcou est sûr de lui mais qui a peur face à ses écrits. C’est aussi un homme avec humour et charme, qu’il n’oublie pas de retranscrire dans ses jets. Ces amis le décrivent comme le « prophète de sa propre vérité » par ses côtés poète et pense à lui en la réincarnation de Bob Dylan.

Toutes ces nouvelles ont été écrites sur six ans et publiées chez In Libro Veritas puis réunies chez Atramenta. Le format des nouvelles se veut adapté aux adolescents car le temps d’attention est minime et l’accessibilité est facilité. La thématique de la mort l’enthousiasme et l’envenime pour continuer à écrire davantage sur le sujet. Sa plume littéraire et poétique est indescriptible.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s