Le savoir-vivre de la Parisienne… ou pas !, Laurence Caracalla (Grasset)

chronique le savoir-vivre de la parisienne ou pas Laurence Caracalla Grasset documentaire banner

Que vous soyez Parisienne de longue date, que vous allez le devenir, et même si vous le deviendrez jamais, ce guide est fait pour vous ! Pour rire et vous détendre (dans ces bouchons interminables).

Le savoir-vivre

Si vous ne le savez pas encore, la Parisienne n’a pas besoin d’être née à Paris pour être Parisienne. D’ailleurs, elle ne l’est souvent pas. Et oui, Parisienne avec une majuscule parce que personne ne va l’oublier sur son passage. Tout le monde sait la reconnaître à des kilomètres à la ronde, surtout quand elle « accepte » de passer le périphérique, mais comment agit-elle réellement dans son habitat naturel ?

La Parisienne connaît son quartier, les bons endroits où se montrer, où ne pas être vue mais ne vous fera jamais le plaisir de vous donner ces bonnes adresses. Des sentiments contradictoires accompagnent souvent la Parisienne. L’humour, par exemple, elle sait autant rire d’elle-même que des autres. Ou encore arrogante, vous n’existez pas, à ses yeux, si vous n’avez pas un sac-à-mains signé. Les écrivains, les scénaristes, même les acteurs (pensez à Scarlett Johansson) savent que la Parisienne est à part et qu’il ne faut pas la considérer comme le reste des Français.

chronique le savoir-vivre de la parisienne ou pas Laurence Caracalla Grasset documentaire

La Parisienne

Laurence Caracalla décrypte la Parisienne dans tous les lieux, dans tous les moments de sa vie et sous toute la météorologie. L’autrice n’en est pas à son premier guide de savoir-vivre, ce qui en fait une référente pour connaître les us et coutumes des bonnes manières. Laurence sait de quoi elle parle puisqu’elle est née et vit à Paris. Alors elle peut se permettre d’analyser, de critiquer et de se moquer de cette Parisienne, en qui chaque femme de la capitale se reconnaîtra (au moins en partie).

Les éditions Grasset transmettent un art de vivre avec ce petit guide. La maison d’édition voit grand et c’est on-ne-peut-plus plaisant. La mise en page est extrêmement travaillée de la couverture à la quatrième, en passant par les rabats contenant des quizz, et le contenu avec des dessins et un style humoristique mais juste. Les illustrations d’Aélie Molins ravissent les propos de l’autrice. Entre aquarelle et dessins colorés, la dessinatrice attire le regard autant qu’une Parisienne en stilettos un jour de pluie.

Publicités

Une réflexion sur “Le savoir-vivre de la Parisienne… ou pas !, Laurence Caracalla (Grasset)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s