La mécanique du cœur, Mathias Malzieu (J’ai lu)

chronique la mécanique du coeur mathias malzieu j'ai lu fantasy banner

Vous êtes à Edimbourg, en 1874 et vous êtes en train de vivre le jour le plus froid du monde. Parviendrez-vous à survivre ? Le gèle vous emportera-t-il ?

Une vie pulsative

La petite ville anglaise n’est pas aussi fraîche habituellement mais cette fois, il ne s’agit pas d’une simple fraîcheur. Toute la ville est gelée. Les oiseaux ne peuvent même plus sortir sous peine de congeler dès leur envol. Votre mère, enceinte de neuf mois, décide pourtant de sortir de chez elle pour se diriger vers la colline et monter voir celle que tout le monde appelle la sorcière.

Peu de temps après votre naissance, la sorcière nommée Madeleine se rend rapidement compte que votre cœur ne tient pas le gèle. Elle doit trouver une parade pour vous tenir en vie, comme elle sait le faire avec ses autres patients. Poser une jambe de bois à un patient amputé ou aider un autre avec son dos rouillé, la mécanique instinctive agit sur Madeleine. La sorcière trouve une horloge afin d’initier les pulsations de votre cœur. Excepté remonter le mécanisme, vous pourrez vivre – comme tout le monde – mais sans émotions, ou alors votre cœur ne le supportera pas.

chronique la mécanique du coeur mathias malzieu j'ai lu fantasy

Un échange d’une mécanique pour un cœur

Mathias Malzieu ne cesse d’ajouter des cordes à son arc. Si vous n’avez pas eu le temps de le découvrir en tant que tennisman, dirigez-vous vers votre ordinateur et chercher le groupe rock Dionysos. Reste à savoir si la chanson Oh When the Saints l’obsède plus que J’ai demandé à la Lune. La mécanique du cœur n’est pas son premier essai d’écriture (sans compter les paroles qu’il produit). Quelques nouvelles et son roman autobiographique lui ont permis de s’échauffer et de préparer son public à ce roman émouvant, romantique et somptueux.

Les éditions J’ai Lu ont dû rééditer cette sensible histoire après son adaptation cinématographique. Le dessin animé, sorti en 2013, avec la belle femme chocolat (Olivia Ruiz) pour donner sa voix à Miss Acacia. Mathias Malzieu a également composé toutes les chansons accompagnant le film ; elles complètent aussi magnifiquement le livre. L’auteur se sert de sa propre histoire sombre pour nourrir son roman pour le rendre plus vivant, plus combatif que jamais.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s