Baad, Cédric Bannel (Points)

chronique baad cedric bannel points nicole laguna oussama kandar polar banner

Deux génies de flics, de deux pays différents, doivent se heurter au pire : affronter leur cauchemar le plus traumatisant de toute leur vie. L’un habite Kaboul, l’autre Paris.

Deux grands noms pour deux urgences internationales

Le colonel Oussama Kandar, surnommé Qomaandaan par ses équipes, influence le respect autour de lui. Le titre qu’il lui a été remis représente le fait qu’il a réussi à tenir face aux nombreuses guerres dans l’Afghanistan, dans Kaboul, et qu’il a réussi à rester en vie. Actuellement chef de la police criminelle de la ville dont la paternité est tous les jours remise en question, Kandar doit enquêter et trouver le meurtrier qui s’en prend aux enfants, à des fillettes d’une dizaine d’années. Sa femme rêve de rendre la liberté aux femmes de son pays, mais face aux talibans, à la culture et aux ennemis de son mari, l’affaire peut se révéler mortelle.

Nicole Laguna s’est illustrée en tant que numéro deux de la DGSE, puis chef et enfin comme responsable de la BNRF. Depuis quelques mois et le handicap qui l’incombe depuis son « accident », elle est devenue une conseillère en sécurité pour un grand cabinet. Un départ en retraite allégé et tranquille qui lui assure de voir ses enfants et son mari… Enfin jusqu’à ce qu’elle fasse enlever – elle et les siens – afin qu’elle utilise ses dons pour « aider volontairement » des trafiquants à trouver une nouvelle drogue de synthèse d’un mafioso.

chronique baad cedric bannel points nicole laguna oussama kandar polar

Un respect sans pareil

Cédric Bannel est un homme contradictoire et antagoniste. Sa préface annonce qu’il ne connaît pas ce Kaboul et cet Afghanistan décrits par les journaux occidentaux. Il connaît un Kaboul et un Afghanistan pauvre, souriant et motivé, nous engageant à croire que le plus beau peut arriver. Sa première scène est d’une violence sans nom, nous rappelant une nouvelle fois toutes les images que nous avons de la capitale afghane, alors que l’auteur souhaite nous les faire oublier. Le processus de guérison prendra toute une vie. Il mène son chemin jusqu’au bout, nous montrant le courage, la motivation et la détermination que les afghans doivent avoir face à ces guerres sans fin.

La collection Points publie à nouveau l’avant dernier roman de Cédric Bannel, chez les éditions Robert Laffont. L’équipe soudée permet de passer d’un rebondissement à l’autre, sans avoir le temps de souffler, enchaînant les journées comme si l’on était un spectateur de chacun des événements, juste aux côtés de l’auteur pendant son écriture, ou pendant sa lecture. Découvrez un nouvel Afghanistan, un nouveau Kaboul, où tout est question d’échange, de loyauté et de sentiments.

Publicités

2 réflexions sur “Baad, Cédric Bannel (Points)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s