Le jeu du maître, James Dashner (Pocket Jeunesse)

chronique le jeu du maitre james dashner pocket jeunesse le labyrinthe banner

Michael est doué pour coder et pirater les pare-feu installés dans les jeux vidéo. Pourtant, ce n’est qu’un adolescent parmi tant d’autres. Un adolescent qui va devoir trouver la personne ou le programme poussant au suicide les meilleurs joueurs…

Une plateforme de jeux vidéo

Le VirtNet est une plateforme sensorielle. Elle vous permet de jouer à des jeux vidéo, comme accéder à un réseau social, le tout en un seul et unique accès. Mais ce n’est pas un simple site Web 2.0. Vous pouvez vivre le moindre sens, que ce soit l’odorat, la vision, le goût, l’ouïe et le toucher. Le VirtNet contrôle également votre ventilation et vous apporte une tenue nutritionnelle pour vos immersions prolongées. Vous devrez tout de même vous nourrir et poursuivre vos études à la manière classique.

Michael est régulièrement plongé dans le VirtNet. A chaque fois qu’il ne sèche pas les cours pour être honnête. Ses parents ne sont pas souvent présents pour le surveiller mais il tente de respecter cet engagement. Pour compenser leurs absences et encourager l’adolescent, ses parents lui donnent accès à toutes les nouvelles technologies et dernières évolutions mises à disposition du public. Michael aime particulièrement jouer à Lifeblood, un jeu où il ne faut pas perdre son sang-froid et où maîtriser le code peut vous sauver la vie. Autrement dit, si vous effectuez un combat à mains nues, vous ressentirez chaque coup que vous infligez et que vous encaissez. Et alors qu’un certain nombre d’événements marquants marque Lifeblood et toute la plateforme, Michael se voit contacter pour la sécurité du VirtNet pour les aider à comprendre ces phénomènes et les stopper.

chronique le jeu du maitre james dashner pocket jeunesse le labyrinthe

Un labyrinthe de jeux vidéo

James Dashner, le grand bestseller révélé par sa trilogie L’épreuve (Le labyrinthe), n’est plus à présenter au grand public. L’auteur s’accroche au fantastique alors que l’on pouvait attendre une fantaisie. Le VirtNet est une plateforme tentaculaire mais pas un monde construit totalement par Dashner. L’auteur revient souvent vers la réalité et du coup, on peut s’y perdre. Le mélange virtuel-réalité n’est pas bien représenté, ce qui bouleverse l’histoire.

Lorsque cette nouvelle série débarque en France, c’est aussi la sortie d’un volet du labyrinthe sur les grands écrans. Autant dire que c’est un véritable succès pour Pocket Jeunesse. Le grand format et la segmentation des chapitres vous aident à écouler les pages sans avoir l’impression que ça fait plusieurs heures que vous êtes en train de lire. Le travail de Guillaume Fournier est remarquable (à savoir qu’il a aussi traduit la série Hunger Games). Vous n’aurez pas l’impression de lire la traduction mais la plume de l’auteur directement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s