Les chroniques de San Francisco, Armistead Maupin (10-18)

Mary Ann Singleton part en vacances à San Francisco pour se vider la tête.

Seventies, sex & drugs

Mary Ann Singleton part en vacances à San Francisco pour se vider la tête. A elle, les super plans de débauche, d’alcool et de rencontres épicées. Mme Madrigal accepte de la recueillir, en lui offrant appartement et joint.

Beaucoup d’autres personnages et diverses relations (LBGT, gay, hétéro, etc.) sont mêlés dans cette série. On s’attache à eux comme un joint peut monter à la tête.

Chroniques de San Francisco de Armistead Maupin

Barbary Lane, refuge pour chats errants

Armistead Maupin a commencé cette histoire dans The San Francisco Chronicle, en 1976, et nous livre maintenant ses 6 tomes que constitue sa série culte.

Maupin fait travailler ses lecteurs. Absolument tous ses personnages sont liés et on peut s’y perdre rapidement si l’on n’a pas une bonne mémoire (comme moi :/ ).

Publicités

2 réflexions sur “Les chroniques de San Francisco, Armistead Maupin (10-18)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s